Magazine Médias

CULTURE > Mode - "Monsieur Lacenaire" habille les messieurs sans les voler

Publié le 27 juin 2014 par Fab @fabrice_gil

Mode - " lacenaire="lacenaire" />

©Monsieur Lacenaire


Monsieur Lacenaire, sis 57, rue Charlot à Paris, raconte une histoire stylisé, sur fond de vêtements d'hommes… bien exécutés.
Jamais, assassin n'avait si fortement captivé l'opinion publique, jamais meurtrier, dans cette voie qui conduit de la prison à la salle d'assises et à l'échafaud, n'avait été suivi de regards plus curieux et plus enthousiaste. Il écrivait jadis des poèmes, et des articles de journaux qui n’étaient pas forcément rémunérés. Et pour survivre, il dut donc se marginaliser, vivant d'expédients, glissant dangereusement vers les vols avec violences et le chantage. Qui? Monsieur Lacenaire. Ce nom n’évoque peut-être plus grand-chose aujourd’hui, mais il n’empêche que deux jeunes gens, Garance Broca et Benoit Husson, revendiquent aujourd’hui l’authenticité d’une collection de vêtements masculins "inventifs et narratifs" au travers d’un personnage historique sombre et haut en couleur, tout à la fois.
"La vie est faite pour faire, alors faisons"Les maisons Balmain et Hermès ont eu raison du travail de Garance Broca. Aujourd’hui, la jeune femme tisse des liens étroits avec le tricot, avec le savoir-faire textile français. Rien n’est laissé au hasard : finitions, détails charmants et fibres à l’effet rafraichissant garantissent confort et bon goût aux mâles en recherche de sincérité. Benoit Husson ex-créatif en publicité, féru de pop-culture, veille à la pérennité du lieu et de l'identité visuelle du Monsieur ressuscité. Le sympathique -au final- assassin, inspire le jeune homme depuis longtemps; De futurs projets "fous" et innovants continuent de naître au sein d’un laboratoire dédié. La musique prend une place de choix chez Lacenaire ; tous les mois, un label parisien crée une somme de mix tapes disponibles à l’écoute sur soundcloud.com/monsieurlacenaire. Un imperceptible sourire glisse désormais sur le visage de l’ancien condamné qui, victime du son brutal causé par la chute du couteau, se repose adouci de ces quelques notes.  "Des collections en mouvement"L’hiver 2015 n’est pas si loin. Les effets de mailles ici ou là restent incontournables. En témoigne l’emblématique Teddy en tricot que de nombreux jeunes hommes portent volontiers. Chemises twisted pocket (poches en trompe l’œil) et chinos à pinces (ou à plis, chacuns s’y retrouvera) complètent une collection habilement réalisée. 100% superfine alpaga, laine mérinos italienne, twill british et tissus japonais affichent de saines prétentions textiles. Sans doute l’héritage ô combien convoité de la maison Hermès que Garance Broca se plaît à traduire. Après le caban-écharpe, le coussin de voyage se transformant en "hoody" (sweat à capuche), et/ou le chino pince à vélo, Monsieur Lacenaire, fidèle à ses engagements en matière d’innovations va plus loin : "Commuters", parka pliante, en devenir sac-à-dos, devrait séduire plus d’un aventurier urbain. Son utilisation ultra fonctionnelle répond aux codes stricts de la marque : confort et distinction. Si le triangle homicide se détacha lourdement sur la nuque de Lacenaire, jadis, le duo Broca-Husson ne semble pas avoir perdu la tête.FGMonsieur Lacenaire57, rue Charlot75003 ParisInfo pratique www.monsieurlacenaire.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines