Magazine Société

Thaïlande: Sombres perspectives pour la situation des droits humains

Publié le 27 juin 2014 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Depuis que l’armée a décrété la loi martiale le 20 mai 2014, les droits à la liberté d’expression et de réunion pacifique sont sévèrement restreints et les pouvoirs renforcés en matière de détention se sont traduits par l’arrestation arbitraire de 511 personnes, dont des militants politiques – détenus pour la plupart quelques jours seulement.

"Sacrifier les droits humains sur l’autel de l’opportunisme politique est toujours voué à l’échec. Le Conseil national pour le maintien de la paix et de l’ordre doit protéger les droits à la liberté d’expression et de réunion. Il doit cesser d’arrêter de manière arbitraire les détracteurs non violents et de les poursuivre en justice", a déclaré Richard Bennett, directeur du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 103531 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine