Magazine Coaching sportif

Nouvelle recherche scientifique: Mal manger et être en surpoids peut diminuer ton niveau d'énergie de moitié !

Publié le 27 juin 2014 par Miseenforme
Image

Bien que plusieurs personnes peuvent croire que ce sont les gens paresseux qui mangent de la malbouffe, une nouvelle étude vient changer notre perception en prouvant que c’est plutôt la consommation d’aliments transformés qui nous rendent fatigués, inactifs et en surpoids.

Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs de l'Université UCLA  ont mené une étude sur 32 rats femelles qu'ils ont séparés en deux groupes au régime alimentaire différent pour une période totale de 6 mois.

Le premier groupe mangeait l'alimentation d'un rat normal tandis que le second groupe était nourri avec une nourriture d'une qualité inférieure comprenant beaucoup plus de sucre.

Au bout de 3 mois, les rats sur le régime alimentaire de la malbouffe sont devenus obèses, tandis que le groupe qui a mangé une alimentation normale n'a pas vu son poids changer.

Ces résultats ne sont guère surprenants, mais voici quelque chose d'intéressant..., les chercheurs ont eu l'idée de donné aux rats la tâche d'appuyer sur un levier pour recevoir une récompense. Ils ont alors constaté que les rats sur le régime alimentaire de la malbouffe prenaient des pauses plus longues que les rats maigres avant d'appuyer sur le levier.

Durant une session de 30 minutes, les rats obèses prenaient des pauses presque deux fois plus longues que les rats maigres !

Cette nourriture et le fait de devenir en surpoids ont rendu ces rats presque deux fois plus paresseux en seulement 3 mois !

Un autre résultat de l'étude montre que les rats sur le régime alimentaire de la malbouffe présentaient un grand nombre de tumeurs dans leur corps à la fin de l'étude, tandis que ceux sur le régime alimentaire nutritif avaient moins de tumeurs et des tumeurs plus petites.

C’est résultats mettent en lumière à quel point il est important d’avoir une alimentation saine afin de se sentir énergique, en santé et bien dans notre peau.

Si tu lis cet article aujourd’hui et que tu es en surpoids, sache qu’il est beaucoup plus difficile pour toi de te prendre en mains en bougeant davantage et en adoptant une meilleure alimentation.

Tu peux donc choisir de prendre cet argument en compte passivement et décider de ne rien changer.

OU

Tu peux décider de ne plus être une victime de la nourriture et de ton poids en te prenant en mains immédiatement.

Tu as un potentiel énorme de bénéfices à atteindre.

Ce sera loin d’être facile, mais tu peux y arriver et surtout, tu mérites d’y arriver !  

Référence: Food quality and motivation: A refined low-fat diet induces obesity and impairs performance on a progressive ratio schedule of instrumental lever pressing in rats, Aaron P. Blaisdell et al., Physiology & Behavior, DOI: 10.1016/j.physbeh.2014.02.025, published online 10 April 2014


Charles Lamontagne
par Charles Lamontagne 27 juin 2014 - 04:15  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Miseenforme 17171 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte