Magazine Humeur

Mythique, historique : Les mots du Mondial.

Publié le 27 juin 2014 par Pierre Thivolet @pierrethivolet
Mythique, historique : Les mots du Mondial.#seleção#Brésil#Coupedumonde#EdF#maracanã#cricket#algérieLa qualification de l’Algérie : Historique. Le stade du Maracanã : Mythique. Nous nous gargarisons de mots qui à force d’être utilisés et répétés à tout propos perdent de leur signification, de leur force. C’est comme si les professionnels de la com’, les journalistes manquaient de vocabulaire. Comme si nous nous refilions tous les même « éléments de langage », les même « mots-clefs ».Ainsi, il était fascinant d’entendre les footballeurs français répondre aux questions : Qu’est-ce-cela vous fait de jouer dans le stade mythique du Maracanã ? « C’est un stade mythique. C’est mythique». Mais personne pour leur demander de creuser un peu plus. « Mythique, c’est-à-dire ? Plutôt Ilyade ? Odyssée ? Walhallah et Or du rhin ? Seigneurs des anneaux ? Donjon et dragons ? » A un moment on se demandait même si certains ne confondaient pas avec « meetic ». Ou avec « mystique », quand on voit le nombre de joueurs qui invoquent Dieu avant de rentrer sur le terrain. Mais là ils ont tort, car comme on le sait bien au Brésil, Dieu est brésilien, et avec tous les orixas du candomblé qu’on peut appeler à la rescousse, c’est sûr : Le Brésil sera champion du Monde.Non, je plaisante. C’est comme pour la qualification de l’Algérie. Superbe. D’ailleurs, on se demande pourquoi TF1 n’a pas diffusé le match, pourquoi il n’y a pas eu d’émissions spéciales comme pour un match des Bleus. Nous avons tellement de liens avec l’Algérie, tant de nos familles y ont des parents ou des racines. Et Lundi entre l’Allemagne et l’Algérie, pour quelle équipe vont battre nos cœurs? Pour ceux qui aiment ces deux pays et qui y ont vécu dans les deux des événements vraiment historiques – l’ouverture du mur de Berlin en 1989 me semble « historique » – cela va être un déchirement!Et puis personne ne l’évoque, mais après tout ce n’est pas impossible, une finale Algérie-France, le 13 juillet: Comment  vivrions-nous cette finale « historique »? Cette rencontre ferait remonter tant de couches d’Histoire et d’histoires encore mal digérées plus de 50 ans après l’indépendance. Et en cas de défaite, de la France, alors là  ce serait encore plus historique. Une deuxième indépendance.Un peu comme lorsque l’Angleterre se fait battre par une de ses anciennes colonies, en cricket sport qu’elle a inventé comme le foot ou le rugby. La première défaite face à l’Australie est restée dans l’histoire. En 1882. La presse avait alors publié un avis de décès du cricket anglais. Indiquant qu’il serait incinéré et ses cendres transportées en Australie.CendresAshes, c’est le nom donné aujourd’hui aux rencontres annuelles Angleterre – Australie. Et cette année, les australiens ont ratatatiné les anglais à Melbourne. Une humiliation qui a fait une nouvelle fois remonter un siècle de relations compliquées d’amour-haine entre colonisateurs et anciens-colonisés. Décidément, sous le ballon ou derrière les balles, la politique n’est jamais loin.Playlist du blogodinho :Pais tropical (1972) de Jorge Ben, inventeur du samba-rock:Pais tropical de Jorge BenMythique, historique : Les mots du Mondial.
« morro num pais tropical, abençoado por deus… »J’habite un pays tropical , béni de Dieu… »

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 4273 partages Voir son profil
Voir son blog