Magazine Focus Emploi

Stage de formation: « Du souffle… à la création »

Publié le 27 juin 2014 par Jean-Claude Borowiak @cejice

Stage de formation:      « Du souffle…   à la création »

Bonjour,

Suite logique à mon précédent article (Accueillir, écouter, communiquer…) Je reviens aujourd’hui sur la présentation de l’un de mes stages de formation : « Du souffle à la création ».

Stage qui justement propose une approche de nos fonctionnements relationnels en situation d’apprentissage.

Proposé dès 1991 en tant que session de la formation à la musicothérapie de l’AMBx (Atelier de Musicothérapie de Bordeaux) puis de l’ASAM (Atelier Sud-Aquitaine de Musicothérapie) , ce travail de formation était construit sur les bases de ce que j’ai appelé plus tard la méthode MUANCE.

 Élément de formation reconnu comme important dans le cursus de ces formations à la musicothérapie , ce stage adapté alors à l’accompagnement thérapeutique et social était initialement et plus généralement destiné aux professionnels de l’enseignement général, et de l’éducation musicale.

INTRODUCTION

Pour chacun d’entre nous, (élève ou professeur), comprendre est un acte personnel de concrétisation. Chaque processus est unique. Chacun, depuis sa naissance, construit peu à peu ses propres repères, ses propres chemins, son propre système de réalité et de savoir.

En situations d’apprentissages, tous ces «systèmes/ filtres » de l’enseignant et de l’élève se rencontrent, se confrontent sur le terrain de la matière enseignée et de leurs articulations , dépendent en grande partie nos échecs et nos réussites.

Nous savons que toute activité pédagogique met en jeu des

fonctionnements relationnels :

- Relations à l’autre (le maître, l’élève, le groupe ),

- Relations à soi (physiologiques, émotionnelles, psychiques…),

- Relations au savoir (l’expérience,l’imitation, l’usage, l’inconnu..)

- Relations aux langages (verbal, écrit, non verbal)

Nous savons aussi que toute activité pédagogique passe par

une communication

Que nous soyons élèves ou enseignants, la réception ou la transmission d’un savoir passe en effet toujours par le développement d’une capacité et d’une qualité de notre écoute et par notre capacité à développer et mettre en place un code commun adaptable à la compréhension de chacun.

Bien qu’élaboré à partir d’un travail sur le sonore et la création musicale, et bien que ce choix et cette démarche ne manquent pas d’intérêt pour une approche du musical en général, le travail de ce stage se présente comme une mise en situation proposée comme support à une approche pratique de nos propres fonctionnements, où il est bien question d’une interrogation sur la communication :

« qu’est-ce qui se joue ?… »

- en situation d’écoute ? (aide, travail, animation, pédagogie, thérapie)

- en situation de transmission ?

 - en situation d’apprentissage ?

- en situation d’échange ou de rencontres de compétences ?

- dans l’élaboration d’un projet personnel ?

- dans l’élaboration d’un projet commun ?

- dans le jeu collectif ?

« qu’est-ce qui se joue ?… »

quand, partant d’une conception personnelle, on se trouve devant l’opportunité de corriger ou non:

son propre système de pensée,

son propre savoir faire

son propre savoir dire, 

OBJECTIFS

Ce stage propose de repérer les fonctionnements relationnels et les comportements qui font obstacle à la compréhension et à l’échange en situation d’apprentissage 

aucune aptitude à une technique musicale n’est requise.

Ce stage est donc ouvert à tous, musiciens et non musiciens.

Aux professionnels de la relation (animation, pédagogie, thérapie….)

Mais aussi pour rechercher et développer une certaine mobilité de fonctionnements au sein d’une équipe de travail : (équipe pédagogique, thérapeutique, d’animation, bureau, entreprise…)

MÉTHODE

En toute situation d’apprentissage, l’observation du comportement de l’élève nous donne des indications sur ses acquisitions, les « réussites » de son passé , ses modes de fonctionnements .

Cette observation contient peu d’indices sur ce que pourrait être son développement dans l’avenir, mais nous avons par ce repérage, la base de toute notre démarche pédagogique.

Pour apprendre à observer cet « apprenant », l’écouter, l’accueillir dans sa totalité, « Du souffle à la création » propose un ensemble d’expériences individuelles et collectives, permettant de commencer à repérer cet autre en nous même.

CONTENU

Cheminement et repères pour 2 sessions de 5 jours, soit : 75 heures

 SESSION 1

- Exploration d’un monde sonore donné.

- Écoutes – émissions – reproductions – codages.

- Ecoute de soi – écoute de l’autre – positionnements dans le groupe.

- Le son, la phrase, le musical.

- L’idée – la création – la transcription – la transmission.

- Faire – faire pour soi – faire pour l’autre.

- Mises en œuvres collectives.

- Place de chacun, face, dans ou hors du groupe.

- Lecture – écriture – interprétations.

- Evolution d’un groupe de travail (pratiques, méthodes, relationnel)

- L’écrit comme seul repère.

- Lecture – appropriation – respect – interprétation – détournement.

- Déplacements des repères – places nouvelles.

- Echanges.

- Regards – écoutes.

- Compréhensions – suppositions – conventions – choix.

- Fonctionnements relationnels – communication.

SESSION 2

- L’instrument.

- Rencontres – outil moyen de communication – objet prisonnier ou créateur du code.

- Code commun, langage commun.

- Transcription de l’analogique – définitions de termes et de règles – écriture.

- Réalité – représentations – systèmes de compréhensions.

- Places – attitudes – communication.

- création collective.

- Soi – l’autre – le groupe – l’entre-deux – le choix – le temps

- La représentation graphique – le faire – l’intention – le résultat .

- Ecoute et communication en situation d’apprentissage.

 

« Tant que les divulgateurs ne se soucieront pas des structures et des mécanismes de pensée des apprenants sur lesquels ces derniers doivent nécessairement s’appuyer, l’acquisition des connaissances ne pourra être qu’ébauchée »

LES ORIGINES DU SAVOIR (A. Giordan – G de Vecchi)

Pour terminer aujourd’hui sur cette présentation et avec un petit sourire de satisfaction car il n’y a pas de mal à se faire du bien,  je ne peux me priver du plaisir de vous dire que ce stage à toujours eu beaucoup de succès, qu’il a même été le sujet d’une petite publication « Un deuxième souffle » aux éditions du Non Verbal…

…et qu’il est toujours disponible si une structure en fait la demande.

 Merci pour votre visite et à bientôt,

Jean-Claude

Lecture:  - Un deuxième souffle –  Geneviève Ruellou, éditions Du Non Verbal (1987).

000353

Geneviève Ruellou relate ici le vécu du stage « Du souffle à la création », créé par Jean-Claude Borowiak. Conçu pour s’intégrer dans le cursus de formation de l’Atelier de musicothérapie de Bordeaux, ce stage qui possède un sous-titre : « Approche du fonctionnement relationnel au travers de la création musicale » est très vite devenu un moment clé dans le processus des sessions.

Navigation dans le blog:

  •  pour consulter les pages et articles précédents, il y a un petit bouton carré fait de traits superposés, en haut à droite de chaque page.
  • Vous pouvez aussi cliquer sur le lien du précédent article, tout en bas de page, à gauche.
  • Ou sur le lien de l’article suivant, tout en en bas de page, à droite.

Participez au blog:

  • Inscrivez vous dans l’encart blanc ci-dessous.
  • Partagez le blog avec vos amis en utilisant les boutons placés sous l’inscription.
  • Pour laisser un commentaire contactez-moi par mail car j’ai du supprimer la fenêtre commentaires à cause d’une intrusion massive de pub.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Claude Borowiak 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte