Magazine

l'amitié se grave dans le temps

Publié le 27 juin 2014 par Anh2

gravure-sur-mer

Va donc Mary-Gratis, brick écumeur d’Anglais !
Vire à pic et dérape !… — Un coquin de vent frais
Largue, en vrai matelot, les voiles de l’aurore ;

(...)

(extrait de Aurora, les Amours jaunes - Tristan Corbière 1873)

Trente ans d'estime pour l'artiste et son travail trop peu souvent présenté, mais c'est chose faite: Nicole Massot, enfin a déposé à la galerie des gravures toutes en force et délicatesse. Car la Sardine est difficile à attraper... des Beaux-Arts d'Angers à Nantes, de Londres où elle a été graphiste free-lance, à Madrid et maintenant en Andalousie ce sont des feuilles accumulées dans ses ateliers itinérants qu'il faut découvrir, où sont encore dissimulés vitraux et dessins.

Cette escale à Concarneau est chère à cette amie car le lieu évoque la mémoire de Pierre, son père qui fût longtemps bénévole à l'atelier du Musée de la Pêche, du temps de l'enrichissement des collections. Un talent finement transmis.

baiser-bleu


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anh2 7530 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog