Magazine Finances

Accélération pour la Siri de la banque

Publié le 29 juin 2014 par Patriceb @cestpasmonidee
Kasisto Alors qu'il présente des résultats extrêmement flatteurs pour les startups de ses 3 premières promotions, l'incubateur new-yorkais « Fintech Innovation Lab » accueille encore une fois quelques pépites pour sa quatrième session, parmi lesquelles Kasisto attire plus particulièrement mon attention aujourd'hui.
Il faut d'abord noter que la jeune pousse ne vient pas de nulle part, puisqu'elle est une spin-off de SRI International, la société à l'origine de la célèbre assistante virtuelle Siri, présente sur tous les iPhones depuis quelques années. Et ce n'est pas tout ! Son certificat de naissance porte également la marque de « Lola », la petite sœur spécialiste de la banque, qui était expérimentée par BBVA Compass dès 2012. La filiale américaine du groupe espagnol reste d'ailleurs un partenaire stratégique de la nouvelle structure.
Sans surprise au vu de ce pedigree, la cible sectorielle prioritaire des interfaces conversationnelles de deuxième génération que prépare Kasisto sera le secteur financier. La perspective est en effet de prolonger le développement de « Lola », afin d'en faire une solution plus riche – reproduisant toujours mieux une expérience proche d'une interaction avec un être humain – et simple à implémenter dans les institutions financières, aussi bien pour leurs services aux particuliers, aux entreprises ou aux clients de gestion de patrimoine.
La vision de la startup est celle d'une plate-forme qui peut être intégrée dans une application de banque mobile en quelques jours ou semaines, à moindre coût, permettant de conseiller l'utilisateur à travers une interface multi-modale (textuelle, tactile et vocale) et un moteur d'intelligence artificielle. Grâce à la participation de BBVA Compass dans sa conception, les « conversations », fortement contextualisées, prendront en compte une connaissance approfondie des attentes des clients, des contraintes réglementaires…
Après une première vague d'assistants virtuels, essentiellement restée au stade expérimental, dont l'objectif était avant tout de simplifier l'accès aux multiples fonctions des applications mobiles, la nouvelle génération qui se dessine chez Kasisto semble avoir des ambitions plus larges. Ainsi, quand il est question d'exécuter sur le smartphone des tâches complexes, requérant normalement une intervention humaine et un certain niveau d'expertise, la perspective est clairement d'automatiser le conseil financier et le rendre disponible à tout moment et en tout lieu…
Kasisto

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 6885 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazine