Magazine Société

Jumping International de Monte-Carlo 2014

Publié le 29 juin 2014 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Pour la première épreuve du CSI 5* du Jumping International de Monte-Carlo, il régnait une véritable ambiance de Coupe du monde. Entre les yachts du Port Hercule et cette atmosphère particulière, les cavaliers tentaient de rester concentrés sur leur sport. Le numéro 2 mondial a remporté le Prix Fédération Équestre de la Principauté de Monaco avec Aristo Z après un parcours sans-faute dans cette épreuve de vitesse. Le Britannique s'est imposé en 31,61 secondes devant le prometteur Belge Constant Van Paesschen et le Néerlandais Maikel Van der Vleuten. Quelques temps en tête, Constant van Paesschen terminait un tour parfait, mais cela n'a pas suffit, Ben Maher a pris tous les risques et a terminé avec presque 80 centièmes de secondes d'avance sur le jeune Belge. "Je suis heureux d'être de retour à Monaco, un concours où j'ai déjà gagné. C'est la première épreuve du week-end mais c'est toujours bon de gagner. Aristo Z est en forme en ce moment", confiait le Champion olympique et Champion d'Europe par équipe.
Côté français, Roger-Yves Bost signe la meilleure performance tricolore en terminant 20e avec 4 points en 34,45 secondes.
Une épreuve de haut vol qui inaugure le début d'un beau week-end de compétition cinq étoiles dans un lieu atypique. Résultats en détail en cliquant ici

La première épreuve de la journée du 27 juin, le CSI 1* Special Invitational avec des barres entre 1.15 m et 1.20 m, a été remportée par Dietlinde Thomel, en selle sur son fidèle Roberto de Siju devant le vénézuélien Gustavo Mirabal (vainqueur de l’épreuve d’hier) et le Français Serge Varsano! Une belle épreuve où tous les cavaliers ont donné le meilleur d’eux-mêmes afin de décrocher la victoire. Dix cavaliers réussissent le sans-faute et se qualifient pour le barrage.
Avec un temps de 31.23 secondes, la Monégasque Dietlinde Thomel, s’impose avec près de 80 centièmes de secondes devant ses concurrents: "Je suis très contente, cela fait maintenant 2 ans que j’ai ce cheval, on forme vraiment un couple tous les deux, on se connait très bien et c’est forcément beaucoup d’émotions quand on a le cheval qui est aussi bien avec nous". L’année dernière elle remportait la première épreuve du CSI 1* Jumping International de Monte-Carlo.
Côté français, quatre se qualifient pour le barrage, Serge Varsano se classe troisième, depuis sa reprise Marina Hands enchaîne les classements et termine ici quatrième. Flore Ruiz Picasso et Dimitri Varsano finissent respectivement septième et huitième. Résultats en détail en cliquant ici Passer en dernier dans un barrage est souvent un avantage, Kent Farrington l'a confirmé en remportant le Prix SBM Le Casino du Jumping de Monte-Carlo avec son cheval gris Willow. Le numéro 5 mondial prouve aussi qu'il est l'un des cavaliers les plus rapides du circuit. Il devance le Suisse Pius Schwizer qui a gardé le contrôle du barrage jusqu'au passage de l'Américain. Pour sa première participation au Longines Global Champions tour de Monaco, Kent Farrington est très heureux de ce résultat "Willow est un cheval très rapide. En partant le dernier, je savais que j'avais de belles chances de gagner".
Résultats en détail en cliquant ici La soirée a continué sur le port Hercule avec la Longines Pro-Am Cup, épreuve par équipe parrainée par Charlotte Casiraghi. Les quinze duos composés d'un cavalier amateur et d'un cavalier professionnel se sont affrontés dans une épreuve de vitesse en deux manches. Parmi elles, les couples Gucci associant Guillaume Canet à Jessica Springsteen et Edwina Tops-Alexander à Charlotte Casiraghi. Une épreuve spectacle qui a apporté une dimension festive à l'événement.

Juste après la reconnaissance du parcours, les amateurs ont ouvert le bal sur des obstacles à 1,10 m avant de passer le relai à son partenaire pour un parcours à 1,30 m. La première manche permettait de qualifier les huit meilleures équipes. Parmi elles, sept étaient sans-faute et une équipe, celle de Jessica Springsteen et Guillaume Canet (Gucci Kids) comptabilisait une pénalité de 4 points au terme de la première manche. Emportés par les encouragements du public, la fille du Boss et l'acteur français ont tenté de rattraper le coup lors de leur deuxième passage avec un magnifique double sans-faute très rapide mais qui ne suffira pas. Ils termineront au pied du podium.
Seulement trois équipes réussiront les deux manches parfaites avec deux doubles sans-faute. Les parcours les plus rapides ont été réalisés par le couple Gucci formé de l'Australienne Edwina Tops-Alexander, n°22 mondiale et Charlotte Casiraghi. Une vraie victoire d'équipe avec ces deux cavalières qui se connaissent très bien et une belle victoire à domicile pour les deux amies (Edwina possède une maison à Monaco où elle s'est mariée en 2011 avec Jan Tops). La portugaise Luciana Diniz et sa coéquipière, la jeune grecque Electra Niarchos (équipe Noor Fares) terminent deuxième à une seconde de la team Gucci. Le podium est complété par les Syriens Amre Hamcho et Baraa Jaboulieh (équipe Expert Blue) qui ont pris des risques fous pour le grand plaisir des spectateurs présents dans le port Hercule.

Les cavaliers ont couru cette épreuve originale devant un public prestigieux. Alors que Marion Cotillard et Marina Hands encourageaient Guillaume Canet, S.A.R la Princesse Caroline de Hanovre, S.A.S le Prince Albert II de Monaco et l'humoriste Gad Elmaleh étaient aux premières loges pour acclamer la victoire de Charlotte, très émue, sur la première marche du podium. Un beau scénario pour terminer le deuxième jour de compétition sous le Rocher princier.
Résultats en détail en cliquant ici Samedi 28, le point d'orgue du week-end était le très attendu Longines Global Champions Tour Grand Prix du Prince de Monaco presented by HSBC Private Bank (Monaco) SA.

Dans ce Grand Prix à 46 partants, les cavaliers étaient nombreux à fauter sur le parcours difficile créé par Luc Musette. La petite piste du Port Hercule, obligeant les cavaliers à être attentifs dans les distances entre les oxers larges et les virages serrés, aura posé quelques soucis aux meilleurs pilotes. Parti en troisième, Bassem Hassan Mohammed signait le premier sans-faute de l'épreuve, rejoint huit cavaliers plus tard, par la Britannique Yasmin Pinchen. Au terme de la première manche qui qualifie les dix-huits meilleurs cavaliers, dix ont réalisé un parcours sans-faute alors que les favoris, Scott Brash (victorieux du Grand Prix de Cannes il y a quinze jours) et Ben Maher, numéros un et deux mondiaux, ont été privés de la deuxième manche.
Parmi les 18 qualifiés, on retrouvait le Français Kevin Staut (N°9 mondial), qui réalisait le parcours à 4 points le plus rapide avec Oh d'Eole, rattrapé par un tour parfait en seconde manche qui lui vaudra une belle sixième place. La deuxième manche du Grand Prix aura eu son lot de surprises et de déceptions. Alors que le Belge Pieter Devos et l'Espagnol Sergio Alvarez Moya feront tomber la dernière barre du parcours, le prometteur Constant Van Paesschen, vainqueur d'une épreuve de vitesse aujourd'hui, fautera et terminera au pied du podium. L'Irlandais Cameron Hanley avec un parcours sans-faute sur Living the Dream, sera le seul à écoper d'une pénalité de temps qui le privera du barrage et l'installera sur la troisième marche. Le Suédois, Champion d'Europe en 2011, Rolf-Göran Bengtsson, premier double sans-faute sera suivi par Bassem Hassan Mohammed, ce qui permettra d'offrir un barrage au public monégasque.
Rolf-Göran Bengtsson, premier à s'élancer, avec Casall ASK, dans ce barrage à deux, jouera la sécurité en assurant un troisième sans-faute mais dans un temps qui laissait sa chance à son concurrent. "Je n'ai apparemment pas opté pour la bonne stratégie! Je devais partir le premier et j'ai été trop prudent, je n'ai pas pris tous les risques", confiait le Suédois. En effet, le cavalier de 27 ans a su saisir l'opportunité d'écrire l'Histoire.

Pour la première fois de l'Histoire des sports équestres, un cavalier du Qatar remporte un Grand Prix cinq étoiles. Bassem Hassan Mohammed, 111e mondial, et sa jument au nom prédestiné Victoria viennent de créer la surprise en s'imposant dans le Grand Prix Longines Global Champions Tour de Monaco devant les meilleurs cavaliers de la discipline. Avec un parcours parfait et plus rapide, il devient le premier cavalier qatari à gagner un Grand Prix cinq étoiles de saut d'obstacles. "Je suis très content de gagner mon premier Grand Prix. Je tiens à féliciter le Qatar pour cette victoire, ainsi que la Fédération équestre Qatari, ma famille et notre grand-frère Jan Tops!". Bassem Hassan, qui réalise sa plus belle performance depuis la quatrième place dans les Grands Prix Longines Global Champions Tour d'Anvers et de Cannes la saison dernière, a prouvé que le Qatar a sa place dans les sports équestres et que ses cavaliers peuvent s'illustrer au plus haut niveau.
Une fierté pour son entraîneur Jan Tops, Président du Longines Global Champions Tour, qui apporte un grand soutien au Qatar afin d'en faire une nation importante du saut d'obstacles: "Je suis heureux pour Bassem. Je sais à quel point il voulait gagner et à quel point il travaille tous les jours. Je pense que c’est vraiment un très beau succès et une opportunité pour le Qatar de montrer que le travail et la détermination paient. Je suis vraiment très fier parce que depuis quelques semaines il a un emploi du temps très consistant et son avancée dans le classement du LGCT n’est pas un hasard. C’est aussi formidable de prouver au monde entier que les cavaliers avec moins d’expérience peuvent aussi réussir". De la fierté et beaucoup d'émotions au sein de la grande délégation qatari présente lors de la remise des prix durant laquelle S.A.S le Prince Albert II de Monaco et Charlotte Casiraghi ont tenu à féliciter le héros de cette édition 2014 du Jumping International de Monte-Carlo.

Au terme de cette sixième étape du circuit Longines Global Champions Tour, la cavalière australienne Edwina Tops-Alexander conserve la tête du classement provisoire. La septième étape, le Paris Eiffel Jumping présenté par Gucci, sera organisée sur le Champ de Mars, au pied de la tour Eiffel, du 4 au 6 juillet.
Résultats en détail en cliquant ici

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 103531 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine