Magazine Beauté

Alors ça pousse : une nouvelle marque de niche bio qui gagne à être connue

Publié le 29 juin 2014 par Venus Mag @VenusMag75
Alors ça pousse : une nouvelle marque de niche bio qui gagne à être connue
Avoir un blog c’est un peu vivre une histoire extraordinaire, je l’ai toujours lu quand j’étais lectrice de blog et je trouvais la phrase un peu bateau… un peu surfait à vrai dire… Et depuis que je suis de l’autre côté du rideau, je me rends compte qu’en fait c’est une expérience ultra intéressante et enrichissante. Quand j’ai ouvert le blog, c’était avant tout pour me distraire et partager via le web des choses que j’aimais et m’exprimer.  Le blog n’est absolument pas mon métier donc je prends plaisir à toute nouvelle expérience et rencontre. Au début, je ne m’imaginais pas rencontrer des passionnés, et faire autant de belles découvertes.  Et puis je me rends compte que j’avais tort, je fais de très belle rencontre et je ne regrette absolument pas tout le temps que je consacre au blog puisque je partage autant avec vous (depuis mon canapé) qui me lisez et je rencontre également pleins de gens intéressant avec de superbes histoires. C’est pourquoi aujourd’hui je vous partage la belle rencontre que j’ai effectué dernièrement : une rencontre avec Gaëlle, la fondatrice d'Alors Ca Pousse

 

Racontes-nous en quelques mots ton histoire ? Comment t’est venue l’idée de créer Alors Ca Pousse ?


Toute petite déjà, je concoctais des potions magiques et des parfums en écrasant et mélangeant les fleurs que je trouvais sur mon chemin… Ensuite je suis restée proche de la Nature, j’ai toujours adoré rentrer dans les herboristeries, et j’ai sauté le pas lorsque j’ai pris des Fleurs de Bach, je me suis vraiment décidé à créer ma vie personnelle et professionnelle dans le monde des plantes, qui me fait tant rêver. Je me suis donc formée à l’herboristerie et aux plantes médicinales, en agriculture car je voulais tout faire, de la graine de la fleur jusqu’au cosmétique final. Pour moi, créer des cosmétiques authentiques, réellement gorgés de Nature, c’est véritablement un art.

Pourquoi avoir choisi le nom d’Alors Ça Pousse ? 


Je voulais un nom sympathique, que l’on puisse retenir facilement, et qui soit ancré dans la vie de tous les jours. Et je n’ai pas cherché longtemps, car lorsque j’ai débuté le jardinage des plantes, j’étais enceinte, et les voisins ou amis qui passaient par là me demandaient systématiquement : « Alors, Ça Pousse ? » aussi bien pour mon bébé que pour mes plantes !Et plus philosophiquement parlant, le nom que j’ai choisi va bien avec mes baumes qui sont à base d’élixirs de fleurs (type Fleurs de Bach), qui visent à notre épanouissement, notre bien-être. Finalement, nous sommes tous des petites graines, qui ne demandent qu’à grandir, pousser, s’ouvrir, jusqu’au fleurissement de notre être, non ?
Alors ça pousse : une nouvelle marque de niche bio qui gagne à être connue

Où sont fabriqués les produits ? 


Je suis à la fois agricultrice, cueilleuse de plantes sauvages, et herboriste. Je transforme tout moi-même, à savoir que je fabrique les élixirs de fleurs, j’extrais les principes actifs des plantes de manière douce (macérations en lien avec la Lune), et je fabrique les baumes dans mon laboratoire, dans le Jura. Je tenais vraiment à ce que tout le process soit fait à la ferme, sur place, pour garantir une vraie qualité. Quant aux matières premières que je ne fabrique pas (à savoir les huiles, la cire, l’alcool et les huiles essentielles), je les achète à des amis/partenaires, sur qui je fais de petits reportages, car pour moi, il me semblait important que la cliente connaisse finalement toutes les personnes rentrant en jeu dans leur baume. Je travaille local et bio.

Quels sont les prestations que tu proposes ?


Au niveau des prestations que je propose, il y a les fameux ateliers « sauvages ». C’est ma première activité dans les plantes en fait, on se promène, panier en main, à la découverte des plantes sauvages et de leurs usages. Certaines sont cueillies pour les recettes de cuisine que l’on fait ensemble ensuite. Et l’après-midi, j’apprends aux gens à fabriquer des cosmétiques par eux-mêmes, car pour moi, le DIY est important, et finalement, se fabriquer une crème de jour ou un dentifrice, c’est tout simple et très plaisant !Je forme les gens sur les élixirs de fleurs évidemment, la « lecture » de plantes, les différentes fabrications possibles des élixirs. J’interviens également sur toutes les préparations à base de plantes (teinture-mère, alcoolature, gemmothérapie, c’est-à-dire la macération de bourgeons ou de jeunes pousses, pour en tirer le meilleur parti pour notre santé).  
Alors ça pousse : une nouvelle marque de niche bio qui gagne à être connue

 

Comment est-ce que tu conçois tes produits ? 


Ma conception de la beauté est plutôt novatrice dans le monde des cosmétiques, en effet, je vois la peau comme étant le miroir de nos émotions. Je voulais donc travailler sur cet aspect-là, à l’aide des élixirs de fleurs, qui sont directement actifs sur le monde émotionnel. Je ne voulais pas créer un « fard » pour cacher les imperfections, mais plutôt un produit qui soit au service de toutes et tous, qui puisse nous ramener jusqu’à nous-même, sur le chemin de notre beauté. Et oui, être beau, c’est être bien dans sa peau, s’assumer, s’aimer. 
Avant tout, j’essaie de penser la peau comme un organe vivant, qui exprime quelque chose que l’on a au fond de soi. Ainsi, une peau sèche et sensible exprime le fait que la personne EST sensible à son environnement, à fleur de peau. Pour cela, la fleur de noyer ou le millepertuis, en élixirs apportent une vraie protection. Je crée des synergies entre les élixirs de fleurs, qui agissent sur la sphère subtile des émotions, et les huiles essentielles ou autres extraits doux de plantes, qui peuvent être plus efficaces au niveau physique.
Et j’ai toujours des idées, donc les gammes vont s’agrandir, s’élargir car ce que j’aime avant tout c’est créer !

Quelle est la gamme de produits que tu proposes ? 

Alors ça pousse : une nouvelle marque de niche bio qui gagne à être connue
Je propose uniquement des baumes, ce sont des crèmes sans eau (en fait avec 1% d’eau dans mon cas, et ce sont les gouttes d’élixirs de fleurs), contrairement aux crèmes qui contiennent jusqu’à 80% d’eau et 3% d’actifs. Mes baumes ont 100% d’actifs, 99% certifiés bio (le 1% ce sont les gouttes de plantes sauvages, qu’on ne peut labelliser).J’assume le fait de proposer un concentré de crème, car je veux fabriquer et vendre du vrai, quitte à bousculer les habitudes des consommatrices ! Je ne pouvais pas concevoir l’idée de vendre de l’eau, c’est tout !Pour cette saison je propose 6 baumes :Il y en a un pour le visage au quotidien (Baume Premier),
  • un en appoint (Baume de Terre), 
  • un pour les extrémités (Baume Mains et Pieds), 
  • et trois pour le corps (Baume Détente, Energie et Pureté) 
A choisir en fonction de notre état d’esprit du moment !
Je prépare une nouveauté pour la saison prochaine, qui viendra compléter cette gamme.

A qui s’adressent ces produits ?

Mes produits s’adressent aux amoureux de leur bien-être, à ceux qui veulent se reconnecter avec eux, aux curieux, aux futurs Bienheureux ! La signature que j’ai choisie « Haute Cosmétique Artisanale » met en lumière le fait que toutes les étapes de fabrication, de la culture à l’emballage, sont réalisées avec soin et même avec Amour ! Donc on peut dire que mes produits s’adressent à des consommateurs/trices exigeants, à la recherche de produits authentiques (et ce n’est pas du marketing !) et innovants dans leur approche de la beauté. Mettre un de mes baumes, c’est rentrer en alchimie avec lui, afin de s’épanouir, se sentir bien et beau.Enfin, j’ai voulu commencer avec des prix abordables, ils sont comparativement moins chers qu’une crème, car ils durent au moins trois fois plus longtemps.

Quel est ton secret de beauté perso ?

Je me démaquille avec un lait-maison, fabriqué avec ma fille, puis j’enlève les impuretés avec de l’eau florale. Et j’applique un de mes baumes, en fonction de mon état d’esprit ! Le tout matin et soir, et quand j’ai envie, juste un peu de poudre et de mascara par-dessus et le tour est joué !
Les produits sont disponibles ici 
Je reviendrai vers vous prochainement pour vous donner mon avis sur un des produits de la marque. Si vous aimez vous occupez de vous et que vous êtes soucieuse de la qualité de vos produits, Alors ça pousse est une marque faite pour vous!  Si l'univers de Gaëlle vous a plu autant qu'à moi n'hésitez pas à la contacter et aimer sa page facebook.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Venus Mag 6291 partages Voir son profil
Voir son blog