Magazine Côté Femmes

J’ai testé le surf… avec 10000000 de surfers au peak

Publié le 30 juin 2014 par Josyrunning @JosyRunning

Le mois d’août à la plage : l’eau de l’océan frise les 24°, les conditions de vagues sont excellentes, les journées sont au top de l’ensoleillement… Je vais même pouvoir surfer en bikini ! Le rêve… SAUF QUE ! Ouais, je n’étais pas la seule à envisager un surf trip sur la Côte Basque.

Le surf, ce sport où la zen attitude et  les valeurs de respect prennent leur essence dans les profondeurs de l’océan… C’est ça ouais ! Les 11 autres mois de l’année, les règles de priorité sont légion. Mais lorsque “c’est la Chine” à l’eau (=quand il y a trop de monde), c’est la jungle qui dicte sa loi. Voilà les différents profils que j’ai rencontré, et comment j’ai vécu ce moment “sport extrême” sans aucune exagération, cela va de soit.

- Tarzan, le surfer super musclé qui arbore fièrement un torse poilu. Lui et sa blonde crinière ont beaucoup plus de chance que les autres de scorer. OK, il sait ramer, mais surtout, il terrorise tout le spot avec ses vociférations “Hep Hep !” (Comprendre “C’est MA vague, tu la prends, je t’étrangle avec mon leash”). Donc lui, il m’a énervée. Surtout quand il m’a fait l’intérieur (=il se repositionne en position de priorité, plus à l’intérieur de la vague) et que j’ai dû logiquement le laisser passer.

- Nicolas passe en 5ème et fait un stage de surf d’une semaine avec ses 40 copains-copines. Ils sont biensûr tous à l’eau, ça s’agite, ça piaille, ça connait pas trop les règles et donc, c’est hyper dangereux. Donc je me lance sur une jolie vague, vierge de surfer, et bam, le petit dossard rouge de l’ESF me la taxe sous le nez, me coupant violemment la route. J’avais jamais pris de planche dans les côtes, voilà qui est fait. Elle était en mousse, mais c’est toujours un peu flippant de se faire attaquer par un requin rose fluo de 8 pieds.

- Thierry, 53 ans. Il a trop mal au dos pour surfer maintenant, donc il s’est mis au SUP (Stand Up Paddle). Avec sa rame et son paquebot, il arrive fatalement le premier sur toutes les vagues. Gentleman le Thierry, il me fait signe de prendre la priorité et suis mon sillon. Véritable signe de gentillesse ou opportunité de mater une nana en bikini  ?  Thierry seul le sait… Mais en tous cas, je l’ai eu ma vague, merci Thierry !

Il y avait aussi Rémi, Marion, Günther, Peio, Romain, Florent, Joachim, Pascal, Théo, Pedro ………………………………… On a passé un super beau moment à tremper dans l’eau si douce de l’océan, même si, des vagues, j’en ai pas touché beaucoup !

J’ai testé le surf… avec 10000000 de surfers au peak

J’ai testé le surf… avec 10000000 de surfers au peak

Merci à SurferDad pour les photos incroyables. En voir + ici

Cet article a également été publié sur Paulette magazine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Josyrunning 1092 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines