Magazine Médias

Penny Dreadful

Publié le 30 juin 2014 par Bigreblog

Hello mes ptits Bigronautes!

De retour pour un article-éclair sur une série que j’ai découverte grâce à l’une de ses interprètes, qui est passée dans le Grand Journal pendant le Festival de Cannes. Je pense que chaque personne dotée d’un cerveau dans l’assemblée aura compris de qui il s’agit. ;)

Bref, les enfants, une série à laquelle j’ai accroché dès les premières secondes, finalement. Et pourtant, même Tequi a eu ses doutes. ;)

Let’s go, shall we? Y a pas de spoilers!

Un Penny Dreadful, tout d’abord, qu’est-ce que c’est? Un pulp, c’est-à-dire un court magazine dans lequel se trouve une ou plusieurs histoires ‘bon marché’. Le Penny Dreadful, comme son nom l’indique, ne coute qu’un penny, et ‘dreadful’ donne un indice sur le genre d’écrits que l’on y retrouve: des récits gothiques, ou d’horreur en français standard.

Penny Dreadful, la série, se centre sur le personnage de Sir Malcolm Murray, qui tente par tous les moyens de retrouver sa fille Mina, et qui s’entoure pour se faire de personnages tous plus ecclectiques les uns que les autres: Vanessa Ives, amie d’enfance de sa fille; Sembene, son laquet africain; Ethan Chandler, tireur américain de génie; Viktor Frankenstein, docteur émérite et mystérieux. Autour d’eux évoluent d’autres personnages, parmi lesquels Dorian Gray et Caliban, le monstre de Frankenstein…

J’adore vraiment les romans fantastiques classiques anglais, parmi lesquels donc, sans surprise, Dracula, Dorian Gray et Frankenstein… Et comme les trois romans ont inspiré la série pour ses personnages, il fallait que je la regarde.

Même si j’ai eu finalement besoin d’un petit coup de pouce de la part d’Eva Green qui en a parlé sur le plateau du Grand Journal et comme j’aime cette gonzesse, elle a vendu la série en un coup de cuillère à pot. Je suis comme ça.

Le casting de la série a aussi tout pour plaire (et surtout moi). Voyez plutôt.

Timothy Dalton, le GRAND Timothy Dalton, interprète Sir Malcolm Murray, on va pas dire le héros mais plutôt la pierre angulaire de la série. Moi, cet homme, je l’aime depuis qu’il a joué James Bond. Alors, franchement, je pouvais pas le détester ici, même si son personnage est très facile à détester quand on y pense…

(Et puis, il est toujours aussi grrrr…)

Eva Green interprète Vanessa Ives, un rôle vraiment physique comme elle l’avait annoncé, mais pas dans le sens où on l’attend. J’ai été bluffée comme souvent par sa prestation. Elle est vraiment géniale cette fille.

Josh Hartnett prête quant à lui ses traits à Ethan Chandler. Et je dois dire que j’ai apprécié le revoir parce que depuis Pearl Harbour, il m’avait un peu laissée sur le carreau. ;)

Billie Piper incarne Brona Croft, immigrée irlandaise qui devient vite l’amante et amoureuse d’Ethan malgré sa maladie. Et quel plaisir de retrouver ma Rose Tyler chérie!!!

Rory Kinnear est Caliban. Pour ceux et celles qui se demanderaient où ils ont déjà vu sa trombine, ne cherchez pas plus loin que les deux derniers James Bond dans lesquels il incarne l’assistant de M. Ou dans The Hollow Crown où il incarne Henry IV jeune.

Et enfin, la petite surprise plaisir, Harry Treadaway incarne Viktor Frankenstein. Là, les incultes se disent "Mais c’est qui lui?" Eh bien…les amateurs de littérature de jeunesse qui auront lu City of Ember puis vu le film auront reconnu le très jeune Doon Harrow… J’ai vraiment été contente de le voir arriver, parce qu’avec les années, il est de plus en plus canon ce bon vieux Harry. ;)

Bref, les enfants, c’est gore, très très gore même, mais personnellement j’ai pas eu de problème à m’y faire. Il faut avoir les yeux habitués, je suppose. ;)

Pour vous faire une idée, je vous offre la promo!

Note: 8/10



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bigreblog 1494 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte