Magazine Musique

Société : "La fin de vie", un sujet tabou.

Publié le 30 juin 2014 par Diesemag @diesemag

ACTUALITÉ : "La fin de vie" n’est pas un thème facile à aborder mais on ne peut ignorer ce sujet qui a agité la société française au cours des deux dernières semaines.

Tout d’abord, vendredi 20 juin 2014, le rapporteur public du Conseil d’État se prononçait contre le maintien en vie de Vincent Lambert. Un homme âgé de 38 ans, tétraplégique depuis un accident de voiture en 2008 et dont la famille se déchire depuis plusieurs mois.

Ensuite, le mardi 24 juin 2014, cette décision a été confortée par le Conseil d’État mais suspendue le lendemain par la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme) : les parents de Monsieur Lambert l’ayant saisi. Pour eux, contrairement au collège de médecins qui le traitent et estiment que son maintien en vie est de "l’acharnement thérapeutique", il n’est pas dans un état végétatif mais seulement handicapé. En France depuis le 22 avril 2005, la loi Léonetti* permet l’euthanasie sous certaines conditions. L’acharnement thérapeutique et le fait que le patient se soit prononcé dans ce sens, en fait partie.

Il était également question d’euthanasie dans le procès du Docteur Bonnemaison, urgentiste de 53 ans, acquitté mercredi 25 juin 2014. Ce médecin était poursuivi pour avoir abrégé la vie de 7 patients âgés et/ou atteints de maladies incurables.

D’autres pays européens tels que la Belgique ou la Hollande pratiquent aussi l’euthanasie mais il semble qu’en France le sujet soit beaucoup plus "sensible" voire complètement "tabou". Un peu comme le don d’organe…

À la place de Vincent Lambert, et de sa famille quel serait votre souhait? 

Michel Kichka

#Theti

*Pour en savoir plus sur la Loi Léonetti : http://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl04-090.html



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte