Magazine Journal intime

Mon nouveau défi contre la cigarette !

Par Sébastien Glotin @blogromainparis

Voici déjà plusieurs mois, j’exposais mon souhait de vouloir en finir avec la cigarette. Plus de dix années, que je suis fumeur. Outre les méfaits avérés sur ma santé, (même si je ne les constate pas à ce jour), je peux également tirer un bilan financier plus que coûteux de cette addiction.

Stupidité, que d’avoir commencé à être fumeur sur le tard. La vingtaine passée, jeune actif dans la vie, je succombais à la tentation, la facilité… Une cigarette par ci, une autre par là… Sournoisement, je devenais le prisonnier de ce poison nommé nicotine. Pour très rapidement en venir à un paquet par jour.

15 ans, à raison de 365 jours dans l’année, (donc 365 paquets), avec une moyenne disons de 5€70 la paquet (aujourd’hui à 7€). Faisons les comptes:

  • 365 x 5.70 = 2080€  (je fais grâce des 50 centimes)
  • 2080 x 15 = 31200€

Le chiffre est édifiant, puisque tout cet argent est partie en FUMEE !

Pauvre malade (dans tous les sens du terme), que je suis! D’autant plus que j’ai vu dans mon entourage ces dernières années, des personnes partir des suites des méfaits de la cigarette.

L’un de mes oncles est décédé en 2006 d’un cancer du poumon, et plus récemment l’une de mes tantes d’un cancer du palais. Une lente et longue agonie, mais une maladie ruinant une vie en quelques mois, tout cela pour rien.

En finir avec la cigarette

Plus que jamais, le législateur s’en tenir d’enrayer ce fléau de société. Le prix d’un paquet de cigarettes ne faisant qu’augmenter au fil des ans, les emballages aux photos chocs et bientôt la neutralité avec l’absence des marques mentionnées. L’interdiction de la publicité, ou encore la prohibition de fumer dans un lieu public, et prochainement même sur les plages et dans les parcs… On nous annonce, des ventes qui chutent, mais tout cela ne reflète absolument pas la réalité, puisqu’un marché parallèle explose. Entre la vente clandestine, les personnes s’approvisionnant en duty-free et surtout de l’autre côté des frontières (Belgique, Suisse, Andorre, Espagne…).

Ne serait-il pas plus judicieux, que l’Europe harmonise les taxes ? Ou alors plus directement, puisque le tabac TUE, autant l’interdire définitivement ?

Mon défi de l’été ? Diminuer ma consommation

Je conviens, qu’il est extrêmement difficile pour nombre de fumeurs, et moi le premier d’arrêter. Pourtant, il existe des possibilités, entre les séances de coaching groupées, des médicaments vendus en pharmacie, mais dont certains sont peut-être plus dangereux que la cigarette en elle-même (je pense au champix). ErollIl reste encore l’alternative avec la cigarette électronique, comme en s’équipant d’un kit avec e.cigarette, recharges d’e.liquide, chargeur. Un ensemble pouvant se présenter dans un étui prêt à l’emploi, à emporter partout. Ainsi, l’alternative, à la cigarette et au tabac, peut résider en l’utilisation d’ une EROLL comme proposée sur ce site (photo ci-contre). Un premier pas, afin de ne plus être considéré tel un paria dans la société, mais surtout de retrouver un capital santé, et financier…

Aujourd’hui, je me lance à nouveau de ce combat. Objectif de l’été? Passer d’ici la rentrée à maximum 10 cigarettes par jour. Soit de diminuer de moitié ma consommation. Je me souviens des conseils, d’un médecin psy d’y a quelques années, qui me conseillait de réduire ma consommation en passant d’un paquet à 19 cigarettes, puis de 19 à 18 et ainsi de suite. Disons qu’aujourd’hui, cela me semble encore plus faisable, en enchaînant par la suite avec la cigarette électronique, en baissant par paliers les doses de nicotine… Et terminer avec des patchs qui permettront un sevrage, une rupture définitive avec la cigarette.

Rendez-vous en septembre, pour un premier bilan.

&typeof;&t;&r;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sébastien Glotin 13473 partages Voir son profil
Voir son blog