Magazine Design et Architecture

TROYES (Aube)

Publié le 01 juillet 2014 par Aelezig

Troyes a une population de 60 000 habitants, et est la deuxième ville la plus peuplée de la région Champagne-Ardenne derrière Reims. L'agglomération compte 125 000 habitants.

z12

Le textile, développé à partir du XVIIIe siècle est l'un des atouts historiques de l’économie troyenne jusqu'aux années 1960. De plus, Troyes est la capitale européenne des magasins d'usine et de négoce grâce à ses trois centres de marques.

Des fouilles archéologiques ont permis de dater l'occupation du site de Troyes à la préhistoire, mais les premiers à avoir laissé des traces tangibles de leur présence sont les Tricasses, tribu de la Gaule lyonnaise mentionnée à partir du Ier siècle avant JC dans les écrits de géographes grecs. Ce peuple donne son nom à la ville mais elle est appelée Augustobona pendant la période romaine (du celtique bona et du nom de l'empereur Auguste). La construction de la Via Agrippa à partir de -27 entre Lyon à Saintes est l’un des facteurs du développement futur de la cité des Tricasses.

La ville prend le nom de Tricassium à partir du IIIe siècle

z13

C'est à l'ouest de la ville que s'est déroulée en 451 la bataille des champs Catalauniques au terme de laquelle saint Loup, évêque de Troyes, réussit à préserver sa ville de la fureur d'Attila et des Huns.

En 484, Clovis s'empare de Troyes et de ses alentours qui seront appelés Champagne (campania) à cause des plaines immenses. La Champagne est attribuée au royaume d'Austrasie, après le partage des possessions de Clovis en 511, sauf Troyes et sa région qui sont attribuées à Clodomir. Ce n’est qu'en 524, à la suite de la mort du roi d'Orléans qu’elle rejoint l’Austrasie jusqu'en 558, année où Clotaire Ier est proclamé roi des Francs. En 567, la cité de Troyes est placée dans le Royaume de Bourgogne. Entre 592 et 613, elle rejoint à nouveau l'Austrasie. À la mort de Clotaire II en 629, la ville dépend de nouveau de la Bourgogne.

La ville est contrôlée et pillée par les Sarrasins d'Espagne en 720. En 820, Aleran devient le premier comte de Troyes à l'époque de l'empereur Louis le Pieux. Les Normands, en 889, s'emparent de la ville, la réduisent en cendres et pillent toute la contrée environnante. Au Xe siècle, les Normands reviennent une seconde fois, mais sont éloignés par Ansegise, évêque de Troyes La ville appartient au duché de Bourgogne au début de ce siècle.

z14

Hôtel de Ville

Au XIIe siècle, le comté de Troyes fusionne avec celui de Meaux pour donner naissance au comté de Champagne. Hugues Ier de Champagne est le premier à être proclamé à ce titre vers l'an 1102. Durant cette période des comtes de Champagne, la ville de Troyes est le centre d'une importante vie culturelle dans lequel on retrouve la poétesse Marie de France, le maréchal Geoffroy de Villehardouin mais surtout Chrétien de Troyes, actif entre 1160 et 1190, dont le nom vient de sa ville natale, et qui est considéré comme le premier grand romancier français du XIIe siècle et l'un des grands personnages de la littérature du Moyen Âge grâce à ses nombreux ouvrages (cycle arthurien notamment).

La Champagne est rattachée au royaume de France par le mariage en 1285 de Jeanne Ire de Navarre avec le futur Philippe le Bel.

Le XIIIe siècle marque le début de la renommée des foires de Champagne, pour lesquelles des marchands venaient de tout l’Occident. Ces foires ont permis le développement de nombreux métiers industriels comme le textile, la tannerie, la papeterie et la teinturerie.

z15

Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul - Hôtel du Lion Noir

Pendant la guerre de cent ans, la signature du Traité de Troyes en 1420 désigne le roi anglais Henri V héritier de la couronne de France après que ce dernier épouse Catherine de Valois, l'une des filles de Charles VI. A la mort de ce dernier, le Dauphin monte sur le trône sous le nom de Charles VII. C'est Jeanne d'Arc qui vient à son secours ; elle le mène d'Orléans à Reims pour qu'il soit sacré et en 1429, elle délivre la ville des Anglais.

Les premiers métiers de la bonneterie font leur apparition à Troyes en 1745 grâce à l'apparition du métier à tricoter les bas (inventé par William Lee en 1589) et la création des premières manufactures. En 1770, Troyes compte 40 bonnetiers, la ville devient alors la capitale de la bonneterie.

Le succès de la bonneterie se confirme lors de l’entre-deux-guerres, et de nombreuses grandes entreprises sont créées dans la ville notamment Petit Bateau, Lacoste, et Dim. D'autres sont créées plus tard, notamment Absorba.

z16

Hôtel de Mauroy

À partir des années 1960, Troyes est victime de la crise du textile. En effet, les entreprises sont en concurrence avec d'autres pays, notamment en Asie du Sud-Est. Malgré tout, la commune et son agglomération comptent aujourd'hui près de 250 entreprises liées à la fabrication textile et des grands centres de magasin d'usines, ce qui en fait le premier centre de maille en France.

A voir un jour

D'après Wikipédia


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte