Magazine Info Locale

Politique de l'eau : " Changer de braquet "

Publié le 01 juillet 2014 par Blanchemanche
01/07/2014/ http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2014/07/01/Politique-de-l-eau-Changer-de-braquet-1969318
C'est un fait. En Poitou-Charentes, la qualité de l'eau, que ce soit en surface ou dans les nappes phréatiques, reste médiocre malgré la politique de l'eau menée depuis vingt ans.C'est ce qui ressort de la conférence régionale de l'eau, présidée par Jean-François Macaire, qui s'est tenue hier à l'Hôtel de région en présence de la préfète Christiane Barret.Jean-François Macaire, et la préfète de région, Christiane Barret." Nous avons des difficultés sur la qualité de l'eau "En effet, même si le niveau des nappes phréatiques reste stable, le taux de nitrates en eaux souterraines, lui, demeure élevé (40 à 50 mg par litre) et la proportion des eaux en bon état stagne.
Jean-François Macaire reconnaît, à demi-mot, l'échec d'une politique de l'eau :« Aujourd'hui, nous avons des difficultés sur la qualité de l'eau. Il faut avancer sur cette question. » Avant d'appeler, dans une métaphore cycliste d'actualité, à « changer de braquet ».
Pour le président de Région, « tous les acteurs sont concernés afin d'aboutir à des solutions durables », faisant incidemment référence aux irrigants présents autour de la table.
Il s'est ensuite tourné vers la salle en espérant faire émerger des solutions. Luc Servant, président de la chambre régionale d'agriculture, a proposé « des mesures fortes » regroupées dans un programme appelé Azur Poitou-Charentes. Objectif affiché : « Que chacun s'engage pour aller plus loin et plus vite » dans l'amélioration de la qualité de l'eau. Tout en nuançant : « Le changement climatique ne peut qu'influer sur la quantité et la qualité de l'eau ». Précisant : « Dans ces conditions, on ne peut évidemment pas obtenir les mêmes résultats » qu'il y a 20 ans.
À la fin de la réunion, le président de Région, a demandé du réalisme face à cette situation : « Une entreprise doit être capable d'accepter des changements. » En conséquence, il a préconisé la formation « de deux groupes de travail, l'un sur la qualité, l'autre sur la quantité de l'eau » en Poitou-Charentes.
Adrien Planchon

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Par Patricia Jardin
posté le 15 juillet à 10:00

Aujourd'hui l'eau est le 3em secteur le plus corrompu après l'armement et le BTP ! Alors que c'est une ressource vitale pour l'humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ? Alors que l'on voit bien que la ressource eau va finir par se raréfier. pour info 60 millions de consommateurs teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau sur les robinets et WC. L'étude montre qu'une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d'eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d'économie d'eau par an, tout en gardant le même confort. Il est indiqué que ces matériels d'économie d'eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d'eau (30% d'économie pour l'eau et 15% supplémentaire sur l'énergie). plus d'infos sur http://www.activeau.fr/test60millionsdeconsommateurs.htm

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog