Magazine Culture

Critiques Séries : The Last Ship. Saison 1. Episode 2. Welcome to Gitmo.

Publié le 01 juillet 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2014-07-01-02h03m08s10.jpg

The Last Ship // Saison 1. Episode 2. Welcome to Gitmo.


Le pilote de The Last Ship était tout ce que je pouvais attendre de cette série produite par Michael Bay. Avec « Welcome to Gitmo », la série nous prouve qu’elle a encore des choses à raconter mais qu’en plus de ça elle n’a pas envie de freiner sur l’argent qu’elle peut dépenser. Bien au contraire. La série conserve donc son rythme et sa folie des grandeurs avec toujours plus de grands moyens déployer. Mais il faut dire que The Last Ship est aussi une vraie publicité patriotique pour les Etats-Unis étant donné que comme je le disais pour le premier épisode, la marine nationale américaine a prêté aux équipes de tournage tout le matériel nécessaire et même des marines pour la même occasion. Tout le monde arrive cette semaine à Guantanamo Bay. Forcément, il fallait s’attendre à ce que les choses dérape. Vous imaginez dans un monde où une maladie a tué une bonne partie de la population, vous allez vers une prison américaine où sont détenus parmi les plus dangereux. Cela a beau être une prison de haute sécurité, avec ce virus, ce n’est plus vraiment le cas. Notre équipage se fait donc rapidement attaquer et cela tourne au massacre. C’est particulièrement efficace encore une fois, notamment car la série sait très bien comment agripper le téléspectateur.
Quand on regarde un épisode de The Last Ship on sait pertinemment qu’il ne faut pas attendre une série intelligente (même si par moment elle tente de l’être ce qui est presque dommage). Ensuite, nous avons aussi l’arrivée des russes à la fin de l’épisode. Je me demande bien ce que tout cela va pouvoir faire par la suite, surtout quand à côté on a Al Qaeda qui est sur l’île. Je dois avouer que c’est assez fascinant de voir à quel point, même à population réduite, les conflits ne sont pas oubliés et encore moins du côté d’Al Qaeda. Il y a aussi les britanniques là dedans, enfin jusqu’à ce que l’on se rende compte que ce n’est peut-être pas totalement le cas. En tout cas, The Last Ship sait comment jouer avec les téléspectateurs afin de nous faire penser que tout est déjà perdu pour notre équipage. C’est un épisode classique et légèrement prévisible (il fallait bien s’attendre à ce qu’il y ait une telle confrontation) mais ce que je n’attendais pas du tout c’est que des forces internationales comme Al Qaeda ou encore les russes entrent dans cette affaire. Les américains sont fous et cette série s’amuse justement avec tout là sans jamais parvenir à faire un truc ridicule. C’est presque un exploit.

vlcsnap-2014-07-01-01h57m09s7.jpg
Il y a tout un tas de choses qui me plaisent aussi sur le bateau. Notamment avec Quincy. Ce dernier est quelqu’un qui est tout de même intelligent même si d’un autre côté, on sait pertinemment comment cela va se terminer. D’ailleurs, j’imagine déjà la fin de la saison de The Last Ship être assez prévisible mais peu importe, le tout fonctionne grâce à la bonne volonté des scénaristes qui ne cherchent pas à prendre non plus tous les raccourcis disponibles. L’histoire du virus ne prend donc pas nécessairement plus de place dans le récit et The Last Ship tente de nous éloigner de nos questions avec un épisode bourré d’action gérant un grand conflit mondial (Al Qaeda) d’un point de vue plus petit. Comme quoi, il y a aussi de vrais enjeux politiques, même quand le monde est au bord de la mort assurée. Après, il faut bien avouer que le Gitmo est un bateau qui semble assez costaud pour pouvoir survivre dessus par dizaine de milliers. Par ailleurs, je comprends aussi pourquoi Michael Bay a misé sur ce projet. C’est tout à fait le genre de choses que j’aurais pu le voir réaliser au cinéma. Avec encore plus d’esbroufe comme il sait le faire bien évidemment.
Note : 6.5/10. En bref, un second épisode comme on pouvait l’attendre de la part de The Last Ship.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte