Magazine Sortir

Le Bourgeois Gentilhomme, Du ballet !

Publié le 01 juillet 2014 par Ciemichelb

« En vérité, vous n’avez encore rien fait qui m’ait plus diverti et votre pièce est excellente »

La première du Bourgeois Gentilhomme vient juste de s’achever au château de Chambord, Louis XIV félicite Molière pour le ballet turc ridicule et fantasque qu’il avait commandé.

En ce 14 octobre 1670, le dramaturge a rempli sa mission en vengeant le Roi Soleil qui avait essuyé les moqueries d’un ambassadeur du sultan ottoman en visite.

« Dans mon pays, même le cheval d’un grand seigneur est plus richement orné que vos apparats » aurait lancé l’ambassadeur alors qu’un faste grandiose avait été déployé pour l’impressionner.

Le Bourgeois Gentilhomme,  Du ballet !

Le Bourgeois Gentilhomme, édition de 1688

Au-delà de l’affaire turc,  Le Bourgeois Gentilhomme initie surtout un nouveau genre, la comédie ballet, inventé par Molière accompagné de Jean-Baptiste Lully à la musique.

Molière avait déjà monté des comédies ballets comme Melicerte, la Pastorale comique, le Sicilien entre autres, mais elles sont passées inaperçues.

C’est véritablement avec le Bourgeois Gentilhomme que le genre prend son essor. Une symbiose parfaite entre la musique, la danse et le texte, notamment lors de la célébration turque au cours de la laquelle Monsieur Jourdain revêt ses habits de Mamamouchi.

La comédie ballet aura un tel impact que sera créé le premier opéra français quelques mois après la première représentation du Bourgeois Gentilhomme.

LBG

Le Bourgeois Gentilhomme Cie Michel B. au Théâtre Espace Marais

Venez danser avec Monsieur Jourdain au Théâtre Espace Marais !

Artistiquement

J.P.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ciemichelb 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte