Magazine Société

Le détournement de buts du parti socialiste

Publié le 01 juillet 2014 par Christophefaurie
Budget rectificatif de la sécurité sociale. Le gouvernement repousse son vote par l'Assemblée. Ce qui pourrait signifier qu'il y a désaccord entre gouvernement et PS. Voilà qui n'était pas prévu. De Gaulle a réformé la constitution pour que ce type de situation ne se présente pas. Qu'est-il arrivé ? 
Peut-être ce que le sociologue Robert Merton a appelé "détournement de buts". Nos députés sont les choses de leur parti. Car c'est leur parti qui les fait élire. C'est pourquoi aucun ne se détache de la masse. Nos élus n'ont pas de personnalité. Etant déconnectés de notre réalité, ils s'en inventent une. Le PS ne représente plus la nation, mais une idéologie abstraite. C'est la théorie de Merton, qu'il a initialement appliqué à la bureaucratie. 
Or, aujourd'hui, le gouvernement essaie de reprendre pieds sur terre. Il se trouve donc en opposition avec un parti qui s'en est évadé. (A noter que c'est probablement aussi vrai à droite qu'à gauche, ce qui est bon pour le FN.)
(Précision. Je ne pense pas que ce type de technique puisse être appliqué au football...)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1016 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine