Magazine Finances

Paymium invite le Bitcoin dans le e-commerce

Publié le 02 juillet 2014 par Patriceb @cestpasmonidee
Paymium Ceux qui doutent encore de la viabilité du Bitcoin vont bientôt devoir revoir leur position. En quelques jours, la Californie, le Canada et la Suisse [PDF] ont, sous diverses formes, validé l'existence de la crypto-monnaie. En France, la Maison du Bitcoin a récemment ouvert ses portes aux entrepreneurs qui œuvrent sur le sujet.
Et, dans un registre plus concret, la startup pionnière dans l'hexagone, Paymium, vient de lancer un nouveau service qui permet aux e-commerçants d'accepter les paiements en Bitcoin sur leurs sites, simplement, en quelques lignes de code, sans aucun risque financier (au contraire !), voire sans même savoir de quoi il s'agit. Les règlements qu'ils encaissent sont en effet immédiatement convertis en euros, rendant l'utilisation d'une monnaie alternative totalement transparente pour eux.
Le fonctionnement du système est très accessible également pour l'acheteur : au moment de régler son achat, dont le prix reste affiché en euros, il choisit l'option ad hoc et se voit alors afficher un « ticket » comportant la contrevaleur en Bitcoin (calculée automatiquement selon le cours en vigueur) et l'adresse à laquelle il doit transférer les fonds. Une fois la transaction exécutée, la commande est validée et le compte du marchand est immédiatement approvisionné du montant en euros initial, toute éventuelle variation de cours dans l'intervalle étant prise en charge par Paymium.
Paymium Marchand
Outre l'opportunité de capter une clientèle de fans de la crypto-monnaie, le service présente un autre avantage, plus inattendu, en matière de sécurité des paiements. Ainsi, non seulement le protocole bitcoin rend toute transaction définitive et non répudiable, mais, de plus, le mécanisme de transfert vers une adresse tierce (à usage unique) introduit de fait un second canal dans l'opération, qui limite fortement les risques classiques de détournement et de fraude.
Les commerçants apprécieront certainement aussi l'absence de commissions sur les opérations (rendue possible par le coût marginal quasi nul des mouvements de Bitcoins), bien que – après la gratuité de la période de lancement, jusqu'à la fin de l'année – le service leur soit facturé forfaitairement, environ 20 euros par mois. En revanche, ils devront rassurer leurs clients sur leur politique de gestion des litiges, car les consommateurs ne pourront faire jouer les garanties et les protections généralement associées aux moyens de paiement traditionnels.
Fidèle à sa stratégie, Paymium continue à déployer les échanges en Bitcoin « sans douleur », en évitant d'exposer ses utilisateurs aux risques associés (de change et de volatilité, notamment). Son objectif est de familiariser les acteurs aux usages de la monnaie alternative et, de la sorte, leur faire prendre conscience de ses avantages, afin de favoriser son développement. Une première boutique en ligne – MonChampagne.net – s'est déjà laissée séduire, d'autres devraient rapidement suivre…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine