Magazine Asie

Tirage d'oreilles

Par Julien Goy
Le week-end dernier a eu lieu dans le village de Haituan, le concours des « tirs d’oreilles », une cérémonie traditionnelle pratiquée par les membres de la tribu aborigène des Bunun.
L’importance de la chasse dans la structure communautaire bunun est ainsi démontrée par cette coutume qui se perpétue depuis des centaines d’années et qui consiste à tirer à l’arc sur des oreilles d’animaux sauvages ramenés de la chasse. A l’origine, ce rite marquait l’acquisition du statut de chasseur pour les plus jeunes.
Le festival du tir d’oreille se déroule en plusieurs étapes. D’abord par la vénération des mâchoires d’animaux tués à la chasse, puis le tir à l’arc pour les jeunes garçons sur des oreilles de daims ou de cochons, sous la surveillance d’un de leur parent chasseur (père ou frère). S’en suit un banquet traditionnel durant lequel la nourriture est partagée équitablement entre tous les membres du clan. Enfin, un rite est rendu aux ossement du gibier clos cette coutume multi-centaine qui se présente aujourd’hui sous la forme d’un festival et qui attire chaque année de plus en plus de visiteurs.
Sur les 14 tribus officiellement reconnues, celle des Bunun est la 4e par la taille, avec environ 46 000 membres.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julien Goy 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte