Magazine Football

La physique du football

Publié le 20 mai 2008 par Raymond Viger
La physique du football
Crédit photo : Fabio Venni/FlickR 

(Agence Science-Presse)

La plupart des amateurs de sports sont convaincus que leur équipe bénéficie d’un avantage lorsqu’elle joue chez elle. Eh bien ce serait encore un mythe, du moins au football, selon des physiciens qui ont analysé… 12 000 matchs. Andreas Heuer et Oliver Rubner, de l’Université de Münster, en Allemagne, se sont plus particulièrement intéressés aux nombre de buts comptés pendant ces matchs joués en Allemagne, entre 1965 et 2007, considérant que le nombre de buts est une mesure plus équitable des performances respectives des équipes, que le nombre de victoires. Résultat final: à la maison, l’équipe locale compte certes, en moyenne, 0,7 but de plus que l’autre; mais aucune équipe locale n’est meilleure qu’une autre, ce qui empêche de prétendre qu’il existe un avantage inhérent au «terrain». Il y a des équipes qui sont meilleures que d’autres, et elles font simplement monter la moyenne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog