Magazine Côté Femmes

Pourquoi une vie est une vie ?

Par Jeuneanecdotique
06 juillet 2014

http://cdn.bvoltaire.fr/media/2014/02/animal-euthanasie.jpg

Il y a peu de temps, j'ai eu un débat plutôt animé avec mon fiancé. Il portait sur la vidéo qui a fait le buzz, dans laquelle un chien attaque un petit garçon sur un vélo avant que son chat ne vienne le défendre et faire fuir le toutou. J'ai lu dans un journal que le chien allait prochainement être euthanasié, et j'avoue, j'ai bouillonné et râlé, pensant qu'il serait d'accord avec moi. Mais... non !

Pour les gens, il est normal de tuer ce chien qui a attaqué un petit garçon, car cela prouve qu'il est dangereux. Alors, qu'on soit clairs, je suis navrée que ce petit garçon ait été mordu au mollet. Mais en quoi un chien qui vous a mordu mérite pire sentence qu'un homme qui a violé ou tué ? Dites-moi, ça m'intéresse. Parce que l'homme est plus important et les animaux secondaires ? Si vous le pensez, c'est tant mieux pour vous, mais ça n'est pas le cas, car une vie est une vie. Je ne vous parle pas de la carotte qui hurle quand vous l'arrachez de la terre, je vous parle d'une vie réelle, d'un être qui hurlera si vous lui faites mal, d'un être qui a sans doute des traumatismes et des douleurs dont il ne peut pas parler, d'un être qui est dotée d'une sensibilité véritable.

Je suis tétanisée de voir que des gens dangereux sont relâchés alors que pour une morsure, un chien se fait piquer et s'éteint sans qu'on ne puisse savoir pourquoi il a eu ce comportement agressif. Pourquoi trouvons-nous des solutions pour les criminels, comme par exemple leur construire de grandes prisons où ils sont nourris, logés et entretenus aux frais des contribuables qui n'ont rien de bien grave à se reprocher, alors que les animaux sont tués sans somation ?

Je suis désolée, mais ça me scandalise. C'est aller à la facilité et ne voir que le bout de son nez. Mettez lui une muselière, créez des refuges où sont gardés spécialement les chiens agressifs (et oui, je serais prête à donner des sous pour cela), mais ne faites pas sur des êtres vivants ce qui est interdit sur les humains. Je peux vous dire que si demain mon chien, qui est une véritable crème, mord quelqu'un sans trop de raison, j'accepterais une amende hors de prix, le port obligatoire de la muselière dès qu'on sort, mais il faudrait me passer sur le corps pour le tuer. Vous pouvez toujours courir, la loi je m'en fous complètement, moi c'est la VIE qui m'intéresse. Je suis contre la peine de mort sur les humains, car c'est user de moyens que l'on pointe du doigt (tuer pour punir d'avoir tué, tu peux m'expliquer où nous sommes intelligents et crédibles là dedans?). Alors je suis encore moins pour la peine de mort sur les animaux.

On peut me répondre que c'est pas une vie de porter une muselière ou d’être dans un refuge... Qu'est-ce qui empêche ce refuge d'avoir un petit carré d'herbe où peuvent courir les chiens, se rouler dedans et jouer entre eux ? C'est donc si difficile, si inimaginable ? Ce n'est quand même pas mieux que la mort ?

Sur ce point, je préfère être une tête de con et ne jamais changer d'avis que de me faire une raison.

Pourquoi une vie est une vie ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeuneanecdotique 340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog