Magazine Auto/moto

Nissan Murano 2015 : de concept à réalité

Publié le 06 juillet 2014 par Critiqueauto
Nissan Murano 2015 : de concept à réalité

L’an dernier, Nissan avait annoncé que le lancement de sa troisième génération de Murano se déroulerait quelque part dans la deuxième moitié de 2014. Nous y voici et tel que promis, le constructeur japonais a livré son nouveau VUS, du moins, ce dernier a participé à plusieurs salons de l’automobile. La date d’entrée sur le marché et le prix n’ont quant à eux toujours été dévoilée. En revanche, et c’est ce qui en fait un véhicule aussi exceptionnel, le Nissan Murano 2015 est l’un des rares VUS a tirer son design presque entièrement à partir de concept, le Resonance.

Si Nissan a joué ses plus grosses cartes en matière d’esthétique, le constructeur japonais s’avère plus prudent en ce qui concerne l’aspect mécanique du prochain Murano. Ce dernier profitera notamment d’un V6 de 3,5 litres développant 260 chevaux et 240 livres-pied de couple. Côté boîte de vitesse, seule une transmission CVT sera offerte et la traction intégrale ne sera disponible qu’en option. Bref, comme toujours, il faudra payer davantage (et pas rien qu’un peu) pour profiter des bonnes choses qu’offre Nissan. Le bon côté toutefois c’est que le constructeur japonais a réussi à revoir la cote de consommation de son Murano à la baisse de 20 %.

Une nouvelle robe

Dès la première génération, le Nissan Murano s’est avéré un véhicule avant-gardiste sur le plan esthétique, ce qui est encore le cas aujourd’hui. Cette troisième génération propose une silhouette absolument superbe. La manière dont les vitres se terminent vers l’arrière et les feux en forme de boomerang sont les éléments qui frappent d’abord l’Ĺ“il. Néanmoins, Nissan a changé une tonne de choses sur son nouveau Murano à commencer par la calandre avant et sa ligne plus agressive. J’aime également le fait que le constructeur coréen ait conservé le bas de caisse sans peinture, ce qui lui donne un petit côté « rural » soigné.

De la poudre aux yeux?

C’est bien évidemment à l’intérieur que les changements les plus significatifs ont eux lieu et je suis le premier impressionné par le niveau de confort et d’équipement que propose Nissan pour son nouveau VUS. Écran de 8 pouces à commandes tactiles, siège zéro gravité, toit panoramique, bref l’ambiance intérieure nous rappelle pratiquement celle d’un loft haut de gamme. Enfin, ça, c’est selon Nissan. Pour ma part, je crois que se VUS plaira à la famille moyenne qui ne veut rien d’extravagant, mais qui souhaite tout de même se démarquer.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines