Magazine Culture

BRESIL 2014 : Le parcours presque sans faute de Marc Wilmots

Publié le 08 juillet 2014 par Misteremma @misteremma

Samedi 5 juillet 2014, les quarts de finale de la coupe du monde au Brésil se joue devant nos yeux aux stade national de Brasilia : l’équipe belge perd face à Argentine en raison d’un but marqué à la 8ème minute par Gonzalo Higuaín. Les Diables Rouges n’auront de cesse de tenter de rattraper le score mais sans y parvenir, les argentins ferment leur défense. Impossible pour les hommes de Marc Wilmots de changer le 1-0.

Le parcours des Diables Rouges avaient été, jusqu’alors, sans faille permettant à la Belgique de se retrouver dans une grande compétition après 12 ans d’absence. 12 années qui ont donné de l’appétit aux supporters. Dès le premier match contre l’Algérie, le peuple belge avait fêté cette première victoire comme si les Diables Rouges avaient déjà remporté la finale. Une ferveur nationaliste que l’on avait plus vu depuis 1986 et qui feront dire aux observateurs français que nous sommes devenus plus chauvins qu’eux !

Samedi 5 juillet 2014, le match est fini. Le sélectionneur belge se fait interviewé par Vincent Langendries (RTBF) et déclare qu’il ne voit pas ce qu’il y a à fêter pour le retour de l’équipe sur le sol belge ! On imagine les têtes des Di Rupo, Reynders et De Crem qui doivent s’étrangler en entendant de telles paroles, sans parler d’Yvan Mayeur qui avait déjà parlé d’une fête sur la grand place… comme en 86 !

Mais voilà, Marc Wilmots n’aime pas les parades. L’union belge ajoute une couche en demandant aux supporters de ne pas venir à l’aéroport de Zaventem pour accueillir les joueurs. Une fan day sera organisée… bientôt !

Les supporters n’en reviennent pas. Eux qui suivent depuis le début les exploits des Red Devils : pas de merci, pas de signature d’autographes ? Si certains comprennent que les joueurs soient fatigués et qu’ils espèrent retrouver leur famille pour 10 jours de vacances, la majorité trouve que les propos de Marc Wilmots et de l’Union belge n’ont aucun sens : s’ils avaient été plus loin, ils n’auraient pas retrouvé leur famille. On entend même certains parler du salaire des joueurs : « Pour ce prix là, ils peuvent faire un ultime effort » (Marc Wilmots gagne 1 million d’euro par an).

On a l’impression de se retrouver face aux caprices de l’équipe de France version Raymont Domenech. Le cafouillage est de mise lorsque la ville de Bruxelles tente le tout pour le tout : les joueurs devant de toute manière voir le Roi, ils pourraient saluer la foule devant le palais. Organiser un petit quelque chose serait le minimum…

La journée du 7 juillet devient complètement ridicule : un conseil communal se tient à 9h afin d’envisager quelque chose mais l’Union belge ne donne pas son accord. On place néanmoins quelques barrières et un petit podium… au cas où…


Mondial 2014: la ville de Bruxelles organise "un petit quelque chose" pour les Diables

RTL-TVI, qui n’avait pas les droits pour la retransmission des matchs, espère réussir ce dernier coup médiatique en diffusant en direct le retour des joueurs. Un fiasco.

A la sortie du palais royal, les Diables Rouges rient et font des selfies. Ils se présenteront finalement devant les supporters venus en masse (5 000) malgré l’incertitude. Ils resteront les mains dans le poches et remercieront du bout des lèvres.


Witsel remercie les supporters

J’en connais des milliers qui ont dépensé leurs économies en produits dérivés qui doivent se mordre les doigts. Les fans, eux, restent positifs et seront présents au fanday du 6 septembre prochain.

En définitive, n’aurait-il pas été plus intelligent de faire un vrai quelque chose qui ressemble à un merci et d’inviter les supporters au fanday ? Un premier bain de foule avant le jour-j ? Tout cela n’aurait en rien touché la « période de vacances » des joueurs ! Quel gâchis !

Quoiqu’il en soit, il y en a une qui aura tout gagné durant cette coupe du monde, c’est Axelle Despiegelaere (17 ans) qui vient de signer un contrat avec L’Oréal Professionnel. Pour rappel, Pamela Anderson avait, elle aussi, été repérée dans une tribune sportive. Espérons qu’Axelle ne terminera pas comme Pamela !

Axelle-despiegelaere


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte