Magazine Cinéma

Les grandes ondes

Publié le 08 juillet 2014 par Dukefleed
Les grandes ondesUne bouffée d'oxygène
Avril 1974, une équipe de journaliste de la radio publique suisse est envoyée au Portugal afin de réaliser des reportages valorisant l’aide apportée par le pays auprès de ce pays sous développé. Ils arpentent le pays dans leur combi Volkswagen et tombent successivement sur des projets financés par la Suisse tous autant farfelus les uns que les autres. Et voilà, qu’à leur insu, ils se retrouvent à couvrir bien maladroitement mais avec succès la Révolution des Œillets.Ce film reprend tout l’esthétisme des comédies de l’époque mais aussi leurs tons légers et absurdes. Cette farce rétro est truffée de trouvailles loufoques, de dialogues et de situations savoureuses. Le finish est sur ce point rafraichissant et réjouissant. Voilà un film qui se bonifie en avançant alors que dans les comédies, c’est plutôt l’essoufflement du ressort comique qui se produit habituellement. Même si le film offre une candeur agréable, il reste tout de même très inégal avec un rythme en forme de montagnes russes. Il poursuit tout de même l’ambition de faire une comédie intelligente, élégante dans l’écriture et la mise en scène ; on ne peut donc être qu’indulgent devant les maladresses. La comédie française est si souvent cantonnée à la médiocrité et à la facilité. A voir pour sa fraicheur et surtout pour un quatuor d’acteur plaisant
Sorti en 2013

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dukefleed 11 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine