Magazine Musique

J’y étais et vous : MIA+NAS au Zenith, les Photos !

Publié le 08 juillet 2014 par Diesemag @diesemag

DIMANCHE 7 JUILLET : NAS / M.I.A. - Zénith, Paris Hip Hop 2014.MIA+NAS LIVE REPORT

C’est en effet ce concert exceptionnel qui vient clore la quinzaine du hip hop à Paris, un événement proposé par Hip Hop Citoyens et Live Nation. Pour rien au monde la rédaction de #Diesemag aurait manqué ce concert et ses deux tableaux.

M.I.A. by Damien Paillard DSC_7712-imp

20H, c’est la jeune britannique, M.I.A. une bombe en salopette orange, qui a squatté la scène pendant près d’une heure et nous a présenté en live son dernier album "Matangi", en passant par ses tubes "Paper Planes" et "Bad Girls". Spectacle franchement pas réussi, entre les fausses notes, les pas de danses étranges, la projection de visuels bien trop colorés qui donnaient mal au crâne, le son médiocre de la salle, M.I.A. était plus une première partie qu’une tête d’affiche. Pas sûr que son public majoritairement féminin et très jeune au passage partage notre avis. Tant pis ! Nous sommes venus acclamer NAS et nous plonger dans le hip hop underground.

Cliquer pour visualiser le diaporama.

35 minutes plus tard, un son beaucoup plus imposant, un DJ, le beat de l’intro "The Genesis" résonnant dans une salle comble et éclectique, l’euphorie du moment, nous voici  levés de nos sièges ! Mr Nasir Jones, MC new-yorkais qu’on ne présente plus venu célébrer les 20 ans de son premier album, devenu mythique : "Illmatic" (sorti en 1994), est là ! Ce soir ce sera "Paris State of mind" et non "NY State Of Mind", et quand le rappeur nous hurle un "sleep is the cousin of death" sa voix est claire à travers le mic, le son, précis. Ambiance new-yorkaise depuis le 19ème, avec une salle hystérique. C’est sur l’incontournable "Life’s a bitch", "…and then you die that’s why we get high, coz you never know when you gonna go…" que le show s’installe.

Cliquer pour visualiser le diaporama.

Que ce soit sur les instrus de Dj Premier "Primo", au petit clin d’oeil jazzy sur le morceau "The world is yours", à la reprise de "Human Nature" de Michael Jackson sur "It ain’t hard to tell", Nas impressionnant (très yummy au passage, je me dois de préciser qu’aucun mec de Queensbridge n’a la peau aussi lisse et propre donc "Represent") nous inonde de tubes, mais l’album "Illmatic" est court, très court. Qu’importe, il balance ses classiques, qu’on reprend volontiers en choeur, encouragé par le MC : "If I ruled the world (Imagine that)", certaines se prenant même pour Lauryn Hill (moi la première), "Made you look" ou "Hate me now" !

NAS by Damien Paillard DSC_8257-imp

1H10 plus tard, c’est sur "One Mic" que le king des rimes nous quitte après avoir assuré seul et dominé entièrement la scène.

ON A KIFFÉ et vous ?

Photos ©Damien Paillard



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte