Magazine Humeur

Paroles d'un vapoteur convaincu !

Publié le 07 juillet 2014 par Samhain756
Un an sans fumer ou presque, bilan d'un an de cigarette électronique.
Bonjour à tous mes petits loupiots. Aujourd'hui un article un peu spécial puisque ça va être un intégral 36 15 ma life (et oui j'essaie de parler le « djeuns », Mouahahahahahahahahahah). Comme j'ai coutume de le dire dans mes vidéos, ou de l'écrire, après tout c'est mon blog, je fais bien qu'est-ce que je veux !!! Je fréquente depuis peu un forum d'E-cig(enfin j'en regarde plusieurs) ou je me suis présenté et j'ai un peu raconté mon expérience mais je sens bien que ce n'est pas le lieu et puis après tout j'ai un blog alors pourquoi me priver. Alors pourquoi cet article ? Tout simplement une envie de raconter mon expérience et mon parcours dans la vape et de la partager avec vous en espérant qu'elle servira et que vous éviterez les embûches par lesquelles je suis passé.
image d'un cendrier dans un pot de terre  J'ai commencé à fumer à l'âge de 16 ans et comme beaucoup c'était une curiosité, une envie d'essayer, en aucune manière pour faire comme tout le monde ou pour me donner une contenance(non j'avais ma pilosité pour ça …). Mes parents ne fumaient pas, enfin ma mère pas du tout, mon géniteur un peu de temps en temps et mon grand-père, 5 par jour. Donc pas vraiment de climat familial incitatif. Et puis malheureusement, la cigarette étant ce qu'elle est, je suis très vite devenu accro. Il ne faut pas oublier que la clope n'est ni plus ni moins qu'une drogue légale au même titre que l'alcool(heureusement je n'ai jamais bu mais pour d'autres raisons ...) mais les effets sont plus longs se faire sentir. J'ai commencé par des blondes, et j'ai essayé beaucoup de marques (quand je dis beaucoup c'est beaucoup …) et puis en blondes ce furent mes petites lucky qui eurent ma préférence. À l'époque déjà il y avait des augmentations de prix pour « décourager les fumeurs » (comme quoi ça marche bien ... ) et le paquet était à l'époque aux alentours de 10 frs (1,52 €) et il était passé à 10,50 frs. Puis un jour, chez mon coiffeur (rappelez vous cette époque ou on pouvait fumer chez le coiffeur...) lui ne fumait que des brunes, des gauloises. Il m'a fait goûter et du coup j'ai adopté car elles avaient bon goût et étaient moins chères( 8,50frs soit environ 1,30€ à l'époque). C'est marrant d'ailleurs puisque dans ma vie privée j'ai aussi commencé avec une blonde et puis après ça toujours été des brunes et elles ont bien toujours ma préférence, faut il y voir un lien de cause à effet ? J'étais déjà à un paquet de clopes par jour et j'ai eu mon premier pic de surconsommation à la mort de mon grand-père, un véritable père pour moi , ou je suis passé à quasiment 2 paquets et demi puis je me suis re-stabilisé à un paquet. J'ai eu d'autres passages, souvent lors de moments difficiles mais je suis resté a environ 30 clopes par jour plus ou moins. J'ai essayé aussi le tabac avec des tubes parce que les roulés j'ai jamais pu les rouler correctement. J'en gâchais plus que je n'en fumais alors j'ai redécouvert le gris qui collait parfaitement avec des tubes et une machine à tube même si c'était plus une galère qu'autre chose.
image humoristique d'un cendrier ressemblant à un arbre fait de mégots Il y eu des moments ou j'ai essayé d’arrêter de fumer, donc j'ai essayé les patchs ; les premiers ne tenaient pas, je transpirais trop (en même temps, en été …), puis les deuxièmes me faisaient mal au bras … Alors quand on sait comme je n'aime pas les trucs collants sur ma peau, ça montre la volonté quand même. Les gommes à mâcher nicotiniques on fait quoi ? On en parle … NON ! Je suis même allé consulter un médecin parce qu'il parlait à l'époque, d'un médoc qui s'appelait le zyban si mes souvenirs sont exacts, mais bon vu les risques cardio-vasculaires du produit, le médecin m'a dit : « pas pour vous Monsieur ».
image humoristique fumer réduit ses chances d'être par chuck norris Puis il y a un peu plus d'un an je rencontre une connaissance avec un pote à lui et je les vois avec des clopes électroniques, la conversation s'engage et le mec me fait essayer. Alors je suis surpris par le goût (un peu exotique pour moi mais j'y reviendrai ) mais surtout ce qui me surprend c'est que finalement c'est assez proche de la clope au niveau sensation. Puis il me conseille un magasin et me dit d'aller voir. Alors c'est vrai que depuis quelques temps j'avais envie, pas d’arrêter, mais au moins de ralentir. Les clopes avait encore choppé une augmentation, et puis je commençais à avoir une certaine lassitude à être dépendant d'un produit. Physiquement j'étais de plus en plus essoufflé, je me sentais fatigué. Et puis mon fils ayant fait de l’asthme du nourrisson, déjà que je ne le vois pas aussi souvent que je le voudrais, me dire qu'il peut me voir avec une clope au bec ça commençait à me poser un problème. Bref j'étais dans une démarche ou je ne voulais pas forcément arrêter mais au moins ralentir. Donc j'ai essayé, je suis allé dans cette boutique où j'ai été plutôt bien accueilli et où j'ai eu plutôt un bon conseil. Mais j'y reviendrai car tous les conseils n'étaient pas forcément bon et si moi je pouvais vous donner un conseil c'est de ne pas faire comme moi. Habituellement pour un truc comme ça, un produit de ce type, je me renseigne, je vais sur le net, sur les fofos, et là bizarrement je ne l'ai pas fait, j'aurai peut-être du... En faisant le bilan c'est là que j'ai pris conscience d'un truc, ça faisait 22 ans que je fumais... 22 ANS ! Putain 22 années de clopes.
image humoristique d'un bureau avec ordinateur plein de clopes et de soda Ben c'est une grosse claque dans la tronche et c'est aussi dur que quand votre amante en train de vous tailler une plume vous fait remarquer que vous avez un poil blanc ( oui, là ! Les mecs comprendront... remarque les filles aussi …). J'ai commencé à vapoter (ben oui on dit vapoter ou vaper parce que c'est de la vapeur) et en 3 semaines j'ai arrêté la clope. Sans forcer, sans me sermonner, je dirais naturellement. Parce qu'en matière d'addictologie la notion de plaisir est une composante importante du phénomène. Et pour en avoir discuté avec d'anciens drogués (drogue dite « dure »), c'est un élément important de l'addiction et moi j'avais un vrai plaisir à fumer, le goût, la sensation de fumée dans la bouche, l'expiration de cette fumée. Tout cela me plaisait et je l'ai presque retrouvé dans la E-cig. Alors attention une cigarette électronique ne sera JAMAIS une clope et vous ne retrouverez pas les mêmes sensations qu'avec une vraie clope. Mais en même temps ce n'est pas plus mal parce que la clope c'est une saloperie, il faut le dire. Mais moi qui n'avait pas envie d'arrêter de fumer et qui avait commencé la E-cig, en me disant si ça marche pas ce n'est pas grave. J'ai complètement arrêté depuis le début du mois d'avril 2013. Donc ça fait plus d'un an que j'ai arrêté de fumer et ça va plutôt bien. J'ai retrouvé de l'odorat même si il n'est pas très développé et c'est d'ailleurs assez déstabilisant parce que des fois je sens une odeur dont je n'arrive pas forcément à déterminer la source et du coup je me demande si elle existe jusqu'à ce que je la localise. Bien que j'ai été livré sans palais, ni papilles gustatives en parfaits états de marche, je retrouve un peu de goût parce que par exemple je sens plus le sel du coup je sale moins, je redécouvre des goûts de sirops de citron (j'en bois beaucoup …) que je n'avais pas décelés avant au point de me demander si ils n'avaient pas changé la composition. En contrepartie j'ai pris du poids mais j'ai jamais été un grand sportif et même si je n'ai pas retrouvé encore mon souffle (ben oui je suis plus lourd) je me sens moins oppressé malgré tout. Après tout plein de confidences personnelles et privées sur ma petite vie (que de scoop, que de scoop …) entrons dans le cœur du sujet mais qu'est ce que c'est une cigarette électronique au juste ? Alors attention je vais donner des informations d'ordre très général. Vous trouverez quelques liens que vous pourrez aller consulter en fin d'article qui vous donneront beaucoup plus de détails. Par ailleurs mon blog ne va pas se transformer en blog sur la E-cig, mais ayant évolué dans la vapote, je suis arrivé à un tournant qui est un peu plus geek et forcément je vais en parler de temps en temps. Par ailleurs mon côté militant va faire que je ferais écho à certaines informations puisque c'est un domaine qui me touche au même titre que certaines mouvances de la size-acceptance que je relie ou transparaissant dans certains de mes articles. Une cigarette électronique est donc un dispositif électronique permettant de vaporiser un liquide (je parle de vaporiser au sens chimique du terme) et donc produire une vapeur opaque grâce à la mise en chauffe d'une résistance. Ce dispositif permet donc de simuler les sensations de fumer une cigarette traditionnelle. C'est pour cette raison qu'on utilise le terme vaper ou vapoter puisqu'il s'agit de vaporisation. Fumer ou l'action de fumer est caractérisée par une combustion.
schéma de fonctionnement d'un E-cig Je ne m'étendrai pas davantage sur la nocivité ou la parfaite innocuité de la cigarette électronique puisqu'à l'heure actuelle des études sont encore en cours. Néanmoins des études scientifiques ont déjà prouvé qu'une cigarette électronique était très largement moins nocive qu'une vraie clope puisqu'il n'y avait pas de combustion (donc pas de goudrons par exemple) et qu'il n'y avait pas non plus les 4000 substances hautement cancérigènes ou toxiques présentes dans une cigarette traditionnelle (comme par exemple des métaux lourds : plomb, cadmium, mercure ou d'autres substances sympathiques comme l'ammoniac, le phénol, le DDT, le toluène ou l'arsenic...).
image des produits contenus dans une cigarette de la ligue contre le cancer Sur la plupart des sites il est indiqué que c'est un produit interdit à la vente aux mineurs et qu'il ne peut en aucun cas (pour le moment) être considéré comme un substitut nicotinique ou une méthode reconnue de sevrage tabagique mais j'y reviendrai plus tard. Donc pour faire simple une e-clope est composée d'une batterie rechargeable et d'un réservoir ou d'une cartouche contenant le e-liquide ainsi que la résistance qui vaporisera donc le liquide et produira la vapeur. La plupart du temps vous trouverez dans les boutiques ou sur les sites de vente, des batteries de type Ego avec des clearomiseurs de type CE4 (ou CE2, CE3) ou Stardust. Ce sont des kits courants et c'est ce qu'on utilise généralement pour débuter la vape.
image d'un kit Ego et stardust Il y a les E-rolls plus dans un format de taille clope et là ce sont des cartouches. La batterie n'a pas de switch et s'active à l'inspiration. Le switch étant le bouton permettant d'activer l'impulsion électrique dans la résistance. J'ai d'ailleurs commencé avec une batterie Ego de 1000mA et un cleaormiseur CE4. Ego n'est pas une marque mais un modèle et plus exactement un modèle de pas de vis extérieur qui est un peu la référence universelle. Le modèle de pas de vis intérieur est 510. c'est pour cela qu'ils sont des fois associés.
image des pas de vis Ego /510 Il existe des batteries plus « évoluées » comme les twist ou les spinners qui sont donc des batteries à voltage variable. Puis il y a les mods mais j'y reviendrai. Ensuite dans les clearomiseurs il y a différents modèles bien évidemment, comme les CE4 ou Stardust qui ont des réservoirs mais sont également des consommables(on jette le réservoir et la résistance qui n'est pas démontable). Puis nous avons les systèmes tank ou là, les consommables sont les résistances qui donc se changent régulièrement. Vous trouverez donc des modèles comme les T2, T3, Protank, TDC(Tank Dual Coil), Aerotank ou encore Nautilus.

image d'un aerotank image d'un cartomiseur boge image d'un nautilus et sa résistance image d'un protank


Vous pouvez également voir ou trouver des atomiseurs reconstructibles ou drippers qui s'utilisent obligatoirement avec un mod (mécanique de préférence ou électronique) mais là on touche à des modèles beaucoup plus élaborés et par consensus on le réserve plutôt à des vapoteurs confirmés ou « experts ».
Ensuite nous avons le e-liquide ou liquide (vous pouvez entendre le terme de juice ou de jus). Ce fameux e-liquide si sujet à polémique, de quoi est-il composé ? Il s'agit d'un mélange, dont les proportions peuvent varier, de Propylène Glycol(PG), de Glycérine Végétale (VG) et évidemment d’arômes. Certains liquides peuvent contenir de l'eau ou de l'alcool voir de l'éthanol, mais ça devient de plus en plus rare. Le PG c'est quoi exactement ? Il s'agit d'un produit chimique, un solvant, notamment employé dans l'industrie pharmaceutique car une de ses propriété est son haut pouvoir liant, maintenant une meilleure cohésion des molécules actives d'un médicament. La VG connue aussi sous le nom de glycol (ça se vend en pharmacie sans ordonnance pratique à savoir pour faire du DIY) est également un solvant et est très utilisé dans l'industrie agro-alimentaire. La présence de ce produit est plus sujet à polémique car chauffé à haute température(environ 300°) il dégagerait de l'acroléine qui elle est toxique. Mais sachez qu'une batterie ou même un mod n'atteint pas les 80°. Ça laisse une marge. Les arômes utilisés sont en général des arômes alimentaires. Bien sur il y aussi de la nicotine à des dosages qui n’excèdent 20mg par ml, en France c'est comme ça, c'est une réglementation. Elle est nécessaire car c'est elle qui provoque le fameux « hit » qui est la contraction naturelle de la gorge, se faisant lorsque l'on fume une clope. Mais elle permet aussi de pouvoir se passer des clopes.
e-liquides en vrac Pour les liquides il y a des gens qui peuvent être irrités par le PG auquel cas il existe des liquides à 100% de VG comme la marque Alien Vision par exemple. D'une manière générale la plupart des liquides classiques ont un taux de PG/VG de 80/20. Enfin il reste la possibilité du DIY(Do It Yourself), c'est à dire de faire ses liquides soi-même mais c'est comme les reconstructibles, c'est plutôt réservé à des vapoteurs confirmés. L'interêt est de choisir la compo, les arômes et cela revient moins cher. Petite précision parce qu'il y a un peu de tout et de n'importe quoi et surtout beaucoup de désinformation de la part des médias...Tout d'abord la VG bio est forcément bio mais ne peut se revendiquer du label bio qui est très réglementé, là pour le coup la traçabilité de la VG... Donc si vous un voyez un jus avec la mention « bio »faites appel à votre bon sens. Ensuite un abus de langage qui néanmoins respecte la réglementation française, c'est la fameuse dénomination « fabrication française » sur les liquides. Alors en France on peut dire qu'un produit est français si la plupart des transformations se font sur le territoire français. Mais par exemple la nicotine n'est pas fabriquée en France et peut venir d’Allemagne de Pologne ou de Chine. Donc on devrait parler d'assemblage mais dans l'agro-alimentaire ils font exactement la même chose depuis des années. L’intérêt des liquides français c'est que du coup vu nos normes sanitaires on a donc des produits de meilleure tenue et qui contiennent ce qui est indiqué sur la fiole avec toutes les étiquettes réglementaires et les protections enfants. L'une des marques les plus connues étant Alfaliquide, mais vous avez aussi Dlice, Ekoms (fait à Toulouse). Moi mon all-day(liquide de tous les jours) c'est le Malawia d'Alfaliquide. Pour conclure avec les liquides parce que tout cela est assez subjectif notamment au niveau des goûts et des sensations de saveurs le mieux étant de tester et les shops physiques sont là pour ça. Il existe des vapéro et commence à se mettre des dégustations de liquides. Il faut savoir aussi que le PG restitue les saveurs et la glycérine amène le volume de vapeur, donc si vous voulez de la vapeur un PG/VG plus dosé en VG et pour les saveurs le contraire. Comme pour le matériel vous avez des liquides classiques et puis des liquides plus complexes, plus chers aussi, le plus connu étant la marque américaine Halo. À vous de trouver votre liquide. N'oubliez pas que les médias participent à ce lynchage de la cigarette électronique notamment en diffusant des informations comme quoi des gens seraient mort à cause des e-liquides. Alors c'est vrai, il y a eu des cas mais ce qu'il faut juste préciser c'est que ces personnes ont bu le e-liquide. Il est vrai que si on ingère environ 60mg de nicotine, c'est une dose létale, c'est pour ça que les fioles sont étiquetées avec des pictogrammes de sécurité. Si on va par là, si on boit un litre de javel on peut être intoxiqué mais qui irait boire un litre de javel… Et quand certaines personnes le font ça ne fait pas la une des journaux...

pictogramme produit irritant pictogramme toxique

Voilà quelques renseignements, loin d'être exhaustifs, que j'ai appris au cours de mon expérience personnelle, je vous invite à consulter les liens en fin d'article pour aller plus loin sur vos interrogations.
Comme je l'ai évoqué plus haut moi j'ai commencé avec un batterie type Ego 1000 mA et un clearomiseur Type CE4. Alors la première chose si vous êtes tenté par la cigarette électronique, c'est finalement de faire ce que j'ai fait il y a 3 mois : allez sur internet, visionnez des revues de youtubeurs, visitez les forums, les sites de ventes, les blogs, faites le tour des boutiques, demandez des conseils. Ça vous donnera une idée du marché, des prix et des marques. Moi j'ai pris du no-name qui n'était finalement pas meilleur marché que de la marque et de fait j'ai eu pas mal de déconvenues. Quand j'ai fait remarquer cela au vendeur de mon ancien shop, il a évoqué ma problématique du budget serré, mais ce n'est pas cohérent c'était quasiment le même prix. Donc des marques comme Joytech, Kanger, Aspire, Innokin ou Smok, sont des marques qui ont fait leur preuves, du coup des produits plus fiables. Surtout ce n'est pas forcément plus cher. Il ne faut pas oublier que c'est un marché en plein expansion avec un retour sur investissement assez rapide et plutôt sur donc il y en a beaucoup qui s'engagent là-dedans pour faire du business et qui n'y connaissent rien et qui s'en foutent. Je ne vais pas citer ce shop car je n'ai pas envie de lui faire de pub mais je n'ai pas spécialement envie de le descendre non plus, car il m'a quand même conseillé et accompagné et je ne suis allé que chez lui pendant presque un an. Il a été commerçant, mais d'un autre côté il savait qu'il vendait du no-name(pour ne pas dire de la daube)et si il l'a fait c'est qu'il pouvait le faire(et devait savoir qu'il se devait de l'être), il ne s'est pas mis en faillite non plus. Mais dans nos derniers échanges, sa suffisance et son arrogance malgré une méconnaissance manifeste d'une partie du marché me fait dire que j'ai bien fait de ne plus aller chez lui. Quand je lui ai fait remarquer qu'une partie des vapoteurs ne trouverait pas chez lui certains articles, il m'a clairement dit que ce n'est pas le public qu'il visait. Soit. Ce à quoi je lui ai fait comprendre que je ne faisais plus partie de sa cible. Je ne suis pas sûr qu'il ait compris ma remarque et je pense qu'il s'en fout de me perdre comme client. Et puis un mec qui me dit qu'il ne fera pas une gamme parce qu'il ne dégage pas de marge, en tant que consommateur au budget serré, sa marge je m'en cogne. Dernière point, lors de mes 3 dernières visites aucune trace d'une Bull Box...
image de promotion du kit Bullbox
Prenez toujours une deuxième batterie parce que quand vous aurez une batterie en charge vous pourrez vaper à l'aise. Le coup classique, vous êtes au travail, votre batterie tombe en rade parce que par exemple votre chargeur déconnait et vous a indiqué que votre batterie était chargée alors qu'en fait non. Je ne sais pas si votre patron comprendra que vous rentriez chez vous allez chercher votre chargeur. Du coup investir dans un chargeur de bonne qualité me semble judicieux également(j'en ai changé 5 en moins d'un an et payé 3...). Comme je le disais en début d'article et pour illustrer mon propos sur le fait d'avoir du bon matos de marque, quand j'ai refumé des cigarettes, cela a toujours été une conséquence de la défectuosité de mon matériel. Parce que ma première rechute est due à un chargeur défectueux(tiens donc)qui m'avait indiqué mes batteries chargées alors qu'elles ne l'étaient pas. Je n'étais pas chez moi, j'avais pas pris mon chargeur, pas de boutique, du coup j'ai racheté un paquet de clopes. Et je l'ai torché en 2 jours. Pareil il y 3 mois, problèmes de résistances, de batteries alors achat d'un nouveau paquet j'ai mis 4 jours à le finir mais je l'ai fini. Dans mon cas il se trouve que les clopes ne me dégoûtent toujours pas ou ne m’écœurent pas. Tout ça parce que ma vape m'avait frustré et maintenant je ne le suis plus parce que j'ai investi dans du bon matos.
photo du SVD d'innokin de Samhain756 Sinon je suis assez rapidement passé à un TDC (Tank dual Coil) c'est à dire un système de tank avec cartomiseur no-name avec un cartomiseur défaillant sur trois en moyenne. Ce TDC que j'ai payé 13€ pour les 3 ml de contenance et 15 pour un plus gros, le même dans la marque Boge c'est 10,90 € en moyenne. L'intérêt par rapport à un CE4, c'est une quantité de vape plus important un tirage plus aérien et un remplissage moins fréquent. Mais les problèmes de carto fuyant ou ne fonctionnant pas je suis passé sur un top coil mèches courtes donc obligé de le retourner très fréquemment et a nouveau le souci du remplissage fréquent et une vape moins importante. Puis je suis passé sur de la batterie à voltage variable, la Spinner 2 de chez Vision et sur un Nautilus de chez Aspire avec réservoir de 5 ml et airflow réglable et depuis un mois environ j'ai enfin mon mod électronique, le SVD(Super Vaping Device) de chez Innokin. Un mod électronique est donc un tube avec des accus rechargeables et une tête électronique permettant de faire varier, le voltage, le wattage, une fonction ohmmètre pour les résistances indicateur de charge des accus.

photo de mod mécaniques photo d'un mod Steampunk

Ils peuvent avoir d'autres fonctions comme des capteurs de gravité (si si je vous jure vous chercherez, vous verrez) et on les appelle mod parce que c'est une abréviation de Modifié en parlant d'une batterie. L'intérêt pour un débutant d'un mod est plus que limité car une personne allant dans la cigarette électronique pour arrêter de fumer peut être satisfait avec une batterie et un clearo classique et du jour il se sent sevré complètement peut poser son matériel et ne jamais avoir envie d'investir dans un mod. Pour ma part je ne sens pas encore sevré et quitte à continuer la vape pourquoi ne pas utiliser ce type de matos et être satisfait et plus frustré. Mes déboires sont certainement aussi une incidence sur ce choix. Et la quantité de vape et le rendu des saveurs sur un Nautilus par rapport à ce que j'ai pu tester avant c'est le jour et la nuit. Sinon vous avez les mod dits méca (ou mécaniques) qui ne sont « qu'un » tube avec un accus mais qui de part leur construction fournissent des tensions particulières, stables et particulièrement adaptées aux atomiseurs reconstructibles et autres drippers. Mais comme je l'ai indiqué ceux-la sont réservés par consensus à des vapoteurs experts et très exigeants ainsi qu'à des adeptes de techniques comme le power vaping.
image de power vaping Pour les liquides quand j'ai commencé je ne voulais pas de goût que je jugeais exotique comme je le disais plus haut (il me semble que c'était du pomme cannelle …). Donc j'avais demandé des goûts tabacs. Alors quand on parle de goûts tabac d'une manière générale c'est toujours des tabacs dits gourmands c'est à dire avec des saveurs dites blonde type virginia ou blonds gourmands « cow-boy »censé être plus fort et plus sec. Néanmoins on retrouve toujours un goût sucré (normal avec la vaporisation de glycérine qui donne un goût sucré) mais avec des saveurs caramel, miel, cannelle, pain d'épice, amande, etc. Donc le plus neutre était et reste le Malawia d'Alphaliquide. En sachant que j'ai testé le Madura et le Latakia dans la même marque. Du coup avec ce clearo m'apportant un meilleur rendu des saveurs, j'ai eu envie de tester des goûts plus exotiques. J'ai testé des Halo, donc le Longhorn, très sobre et le Prime 15 plus riche toujours en tabac. Par contre le célèbre Tribeca et sa 5ème saveur m'a un peu écœuré et très fort en goût et le Captain Jack à un goût de whishy très fort et moi qui n'aime pas l'alcool... Je le testerai à nouveau une fois steepé. Steeper un liquide consiste à l’aérer c'est à dire à laisser la fiole ouverte 24 à 48 heures de manière à fixer les saveurs et à les enrober pour les rendre plus douces. Par contre sur une gamme de liquides premium, de meilleure qualité avec une richesse d’arômes plus importantes et complexes, le risque est de « bousiller » un peu ses résistances. Dans le sens également ou les saveurs restent même si on vape d'autres jus. Sachez par exemple que les saveurs menthe ou menthol ont tendance un peu à « adhérer » un peu aux parois du tank et du coup tous les liquides qu'on vape après sont mentholés alors ça peut être sympa pour mélanger les saveurs sans mélanger les liquides mais faut le savoir. On a le même phénomène avec les agrumes. J'ai également découvert (merci Murielle) les Green Vapes en goûts tabacs, dont un thé et même un goût breakfast, qui sont étonnants. J'ai testé les Ekoms qui sont censés être très proches d'un goût tabacs sur CE4 en magasin assez neutres mais sur le Nautilus, beaucoup plus en tabacs gourmands. Par contre les fioles souples j'adore. Les Flavours Art, mélangé à du Malawia, saveurs Dark Vapure et Tuscano, une tuerie. Et un gros coup de cœur à la marque House of Liquid gamme Cellar Minotaure qui pour moi à un goût fruits rouges mais tabac et Papillon Organic tobacco pas sucré du tout, goût de bois fumé et pourtant un PG/VG de 60/40. Ils ont surtout pas trop de saveurs fortes en bouche mais un retour de bouche subtil et super agréable. En conclusion je dirai que le mieux c'est de tester en boutique, elles existent pour ça. Une boutique qui ne permettrait pas de tester les liquides, j'aurais tendance à dire qu'il vaut mieux repartir dans une autre il y a suffisamment de concurrence. Maintenant passer 3 heures dans une boutique et dire au vendeur que vous allez acheter sur internet... chacun ses principes mais bon …
image texte comparative entre cigarette et E-cig
Pour conclure ce très long article (peut être un des plus longs). Juste un petit laïus militant. Depuis le début, l'état n'a pas vu le potentiel du marché de la cigarette électronique et du coup essaie de l'interdire, d'en limiter les usages. Pas tant parce qu'il communique sur sa probable dangerosité mais surtout parce que la E-cig, pour le moment(espérons que ça dure …) est considérée comme un produit de consommation courante donc soumis à aucune taxe particulière. Deux puissants lobbies sont sur les rangs, à savoir le lobby du tabac et le lobby pharmaceutique. Qu'elle passe sous l'un ou sous l'autre, c'est le consommateur qui sera le dindon de la farce. Alors sachez quand même qu'en octobre 2013 la E-cig est passée comme produit du tabac dans la TDP(Tobacco Products Directive) qui augure de futures lois très restrictives. Moi, clairement je ne fume plus mais je sais que je pourrais replonger et si cette loi européenne passe les consommateurs mais les boutiques vont également beaucoup en souffrir.
image des vapoteurs en colère un bulldog avec une E-cig dans la gueule Je rappelle comme dit plus haut que pour l'instant la E-cig est un produit de consommation courante et n'est pas considérée comme un substitut nicotinique ou une méthode reconnue d'aide au sevrage tabagique. Néanmoins force est de constater que pour ma part j'ai complètement arrêté la clope depuis 14 mois et que toutes les personnes qui vapotent ont également cesser la clope, la vraie. (mettre en quote art du monde) « Les ventes de cigarettes sont en effet en repli en 2013 (- 7,6 %) et de 8,9 % à fin mars, selon les chiffres de l’observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Les ventes de traitement pour l’arrêt du tabac (patchs, médicaments), sont en forte baisse, respectivement de 56 % et 34 % en 2013, un recul qui se poursuit également sur le premier trimestre de l’année. » source : Le Monde
image proud to vape le nombre des vapoteurs augmente sans cesse donc c'est bien que ça doit marcher quelque part. Non ? Mais il existe une alternative, c'est une initiative citoyenne, c'est l'EFVI je vous invite à y aller et à signer et pas seulement les vapoteurs ou futurs vapoteurs mais également l'entourage qui bénéficie aussi de notre arrêt de la clope.
image de l'avancée des signatures de l'EFVI

Si vous avez des questions n'hésitez pas j'essaierai de vous répondre ou vous envoyer des liens pour trouver vos réponses. Vous trouverez donc ici des liens pour ceux qui veulent aller plus loin. Et comme on dit maintenant bonne vape !!!
Sarah Claxton, modele alternatif faisant la promo de la vape Liens utiles
Guide du vapoteur débutant  Guide du vapoteur confirmé  introduction à la cigarette électronique
analyse des e-liquides
informations sur la E-cig
forum de vapoteurs
Forum e-cigarette Vaporama E-cig public E-cig électronique
forum spécial liquides
Arômes et liquides
le crowfounding de Jan Kounen sur son film Vape Wave
une boutique dont j'adore le design du site mais il y en plein d'autres...
Le Petit Vapoteur
blogs
Vapoplans
SuperVapoteur
Le Collectif des Modeurs Français(CMF)
Associations
AIDUCE  EFVI  EFVI-France


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Samhain756 166 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines