Magazine Conso

Demain – le film de Mélanie Laurent et Cyril Dion

Publié le 08 juillet 2014 par Emmma @bloglesmainsdor

Grande fan de Pierre Rahbi (je vous invite à le regarder et l’écouter ici chez Ardisson pour en savoir un petit peu plus sur cet homme admirable) je suis depuis le début le projet positif du documentaire « Demain » de Mélanie Laurent et du réalisateur Cyril Dion (co-fondateur avec Pierre Rahbi, de lassociation Colibris).

Un projet au paroxysme du participatif qui a su récolter bien plus que les sommes souhaitées : 400 000 Euros sur Kiss Kiss Bank Bank et un engouement remarquable sur les réseaux sociaux. Forte de son succès, la campagne de crowdfunding s’exporte même à l’international.

Sur la page Facebook du projet  je suis tombée sur  Mélanie Laurent qui a récemment accordé cette interview à Madame Figaro et là j’ai commencé à devenir quelque peu dubitative… Certes la comédienne sert beaucoup dans l’histoire mais il y a quelques sujets qui me titillent ! Mon analyse ci-dessous.  

Le cinéma
Dans l’interview qu’elle donne il y a un très beau paradoxe. Je cite : « J’ai passé des années à jouer un rôle, à fréquenter des gens snobs qui ne parlaient que de cinéma et ne se posaient aucune question sur le monde dans lequel ils vivaient. »

Comment une jeune femme qui doit beaucoup au cinéma français renie à ce point sa famille ? (on se souvient encore de cette année 2011 soit 3 ans auparavant ; elle enchainait les tournages, était maitresse de cérémonie à Cannes et invitée de tous les plateaux TV…).
En effet pour elle les principales préoccupations des gens du cinéma sont très loin des préoccupations « green » mais c’est grâce à ces personnes que la demoiselle peut monter son projet, se payer ses billets aux quatre coins du monde pour filmer et sûrement avoir accès à un réseau privilégié pour mener à bien le film. Je me demande si comme elle le dit dans l’interview elle a vraiment fait le tri dans ses amis et ses connaissances. Il doit lui rester Marion Cotillard, elles partagent toutes deux cette même envie. À noter : Marion était impliquée bien avant elle…

Et puis ce passage m’a fait sourire : « il y a six ans, j’ai rencontré le musicien Damien Rice en Irlande. Il vit dans un petit village très écolo, avec plein de commerces bio. Chaque matin, je buvais un grand verre de jus d’herbes. »  Bienvenue dans son monde boho écolo !

Un déclic tardif ?
Elle était enceinte de trois mois quand Cyril Dion lui a montré une étude de la NASA, « Approaching a state shift in Earth’s biosphere », qui prédit une disparition possible d’une partie de l’humanité entre 2040 et 2100. Cette enquête l’a bouleversée. Ok et avant cette rencontre ? A t-elle vu aussi ces autres films annonciateurs des enjeux climatiques et du monde dans lequel nous vivons aujourd’hui ?

Nos enfants nous accuseront - Au nom de la terre - Samsara et Baraka - Le cauchemar de Darwin - Plastic Planet – Les Cousteau etc. 

La mode
C’est encore grâce à Madame Figaro (elle doit avoir une pote journaliste à la rédac’) que l’on s’aperçoit que le seul point positif dans l’histoire c’est que Mélanie porte très bien les pièces des créateurs « éthiques » et les Veja.
Des pièces que seule une actrice de cinéma peut aisément se payer. Oui la mode éthique reste souvent chère. Qu’elle soit alors le modèle des créateurs friendly équitables abordables ou non…
La comédienne était présente sur un rooftop parisien la semaine dernière à l’occasion du lancement de la nouvelle fragrance Chloé parmi les modeuses les plus en vogue ; elle demeure souvent au 1er rang des défilés très haute couture. Une image assez éloignée du cliché de la fille en chemise à carreaux et jean baba cool ou encore de la photo cheveux gras de cette fameuse interview croisée avec Cyril Dion.

ML2

ML

Pour conclure ce post, je trouve que ce projet est certes très enthousiasmant, il véhiculera probalement tous les messages d’espoir et de solidarité que nous attendons depuis longtemps. Il sortira surtout à une date clé : lors du sommet mondial pour le climat de décembre 2015 à Paris.
Mais à force de nous parler de grandes choses, de super héros et d’angoisses pour son fils, Mélanie Laurent me nous découragerait presque…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Emmma 1717 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte