Magazine Beauté

La traque aux souvenirs olfactifs

Publié le 20 mai 2008 par Véronique Bessard

J’aime beaucoup les bébés, avec leurs sourires sans dents et leurs joues si rondes qui sentent si bon…enfin... heu...qui sentaient si bon. Jadis, naguère lorsque nous vivions dans un monde plein de dangers sournois. Souvenez-vous, c'était le temps où les mamans tartinaient leurs petits chérubins avec - les inconscientes - des crèmes parfumées.
Aujourd’hui, heureusement pour nous, et soyons remplis de gratitude, des instances supérieures et très concernées par notre bien-être s’appliquent à gommer, à traquer, et à éliminer impitoyablement le moindre commencement de début d’ombre de petit, de minuscule, de microscopique danger. Même le produit phare de la puériculture ; l’Hygiodermil propose désormais une nouvelle formule : non parfumée.

Adieu néroli, lavande, adieu, joues délicieusement parfumées !

Potentiellement allergène, la sentence est tombée. Mais oui, mais c’est bien sûr ! Toutes ces joues d’enfants brûlées c’était donc ça !!! Bon, les gens continuent de tomber malades et même parfois, les têtus, de mourir ! Oui mais, il faut bien le dire, c’est de leur faute, parce que s’ils suivaient les consignes nulle doute qu’on pourrait enfin éradiquer la mort, cette emmerdeuse.


Lire des billets sur Internet est dangereux pour votre santé et celle de votre patron. Bouger à intervalle régulier, le minimum de pas par jour et de 10 000. N’oubliez pas vos cinq portions de fruits et de légumes chaque jour. Par mesure de précaution et afin de vivre le plus longtemps possible, évitez de vous parfumer.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Véronique Bessard 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines