Magazine Voyages

Mon top 10 Stockholm: N°6: Le palais royal

Publié le 18 juillet 2014 par Romain Delannoy

On oublierait presque que dans ce pays où la démocratie est une des plus progressistes du monde qu'il demeure une monarchie. Car quand la reine Beatrix de Hollande ou Juan Carlos d'Espagne abdiquent et que la figure d'Elisabeth II est suivie par des millions d'étrangers dont notre Stéphane Bern national, qui a déjà entendu parler de Charles XVI Gustave de Suède? Et pourtant, à Stockholm, les cartes postales tentent tant bien que mal de diffuser l'image de la figure royale et sa famille. On pourrait même avancer que la monarchie est elle même plus progressiste que d'autres. Alors que les Anglais se battent pour qu'il y ait une égalité des sexes dans l'accès à la monarchie, elle est déjà effective en Suède. En effet, peu importe que l'aîné soit mâle ou femelle, c'est lui qui dirigera le pays. La princesse héritière est donc Victoria. Elisabeth II en Angleterre est montée sur le trône parce qu'il n'y avait pas d'héritier mâle. Passons sur tous les personnages de la famille royale de Suède dont je ne connais guère les noms et poussons à l'instar du présentateur de Secrets d'histoire les portes du Palais royal, un lieu ouvert au public.

2_jshya

Vous ne le connaissez pas? C'est le roi de Suède

Ce château est encore aujourd'hui la résidence officielle des monarque de Suède, une résidence qui ne compte pas moins de 608 salles et qui offre du travail à 200 personnes. En y arrivant, vous ne serez guère ébahi par l'édifice assez classique si vous avez eu l'occasion de voyager et d'en visiter d'autres dans de grandes capitales européennes. Celui qu'on appelle le château des Trois couronnes apparaît comme un gros quadrilatère autour duquel gravite une grande cour. L'édifice n'a pas toujours été comme on peut le voir avec nos yeux d'aujourd'hui. En effet, comme tout lieu emblématique, il a traversé l'histoire et ses modes artistiques. Il est loin le temps du Moyen Age où il se développa autour d'un donjon avant que le grand roi Gustave Vasa y développa une immense forteresse, lui qui voulait jouer à jeu égal avec les grands souverains européens. Sous le règne de Jean III, son fils, on succombe à la mode de la Renaissance. Plus tard, Nicodemus Tessin le Jeune (1654 - 1728), lui qui avait voyagé à travers l'Italie et avait même réussi à entrer comme élève dans l'atelier du Bernin, modifia considérablement le Palais royal et lui donna une offre baroquisante. Mais en 1697, un malheur bouleversa le château qui fut ravagé par un incendie. Le baroque était alors remplacé par la suite par le rococo, un baroque encore plus riche en or. Depuis le milieu du XVIII e siècle, la famille royale s'est officiellement installée ici et mis à part quelques modifications dans les intérieurs, il est resté à peu près intact.

sue_stockholm11_g

Le palais flottant sur Stockholm

Vous aurez donc à l'intérieur la possibilité de visiter une partie des appartements (on ne peut jamais tout ouvrir, vous le savez bien). Ainsi, on découvre les superbes décorations rococo envisagées par Nidodemus Tessin le Jeune, ce qu'on appelle les appartements d'apparat mais également les appartements de Bernadotte, celui qui avait été placé sur le trône de Suède par Napoléon lorsque celui-ci avait des appétits féroces d'expansionnisme. La salle du trône est une salle intéressante où on peut admirer le trône en argent de Christine II de Suède, une reine assez indépendante qui aimait l'art et Rome, qui eut des amours autant masculins que féminins mais qui ne se maria jamais. C'est une des reines les plus importantes de l'histoire suédoise qui accéda au trône en l'absence d'héritier mâle (l'égalité des sexes n'existait alors pas encore). Bien sûr, pour ceux qui aiment les armes anciennes, un très bel arsenal présente sa belle collection. Enfin, vous terminerez par la salle du trésor où on retrouve les emblèmes royaux: la couronne, le sceptre, la pomme et la clé d'Eric XIV. Lors des cérémonies officielles, les couronnes ne sont plus portées sur les têtes du couple royal suédois mais disposées à leurs côtés. Evidemment, mon article est bien pauvre par rapport à toute la richesse du lieu et je vous invite à le découvrir dans le moindre détail. Sachez qu'il arrive à la famille royale de séjourner dans un autre château: celui de Drottningholm.

409px-ThroneSweden

Un trône tout en argent pour Christine II


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Romain Delannoy 358 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine