Magazine Humeur

Nathalie Fiasco-Morizet et le bouillon à 180 000 euros !

Publié le 18 juillet 2014 par Delanopolis
Comment accuser Hidalgo et les socialistes de mauvais gestion quand on a à sa tête quelqu'un qui laisse une ardoise de 180 000 euros après les municipales ? Comment critiquer Copé quand on fait boire le bouillon à sa fédération départementale ? Décidément, il serait temps qu'à Paris aussi l'UMP fasse le ménage ! Nathalie Fiasco-Morizet et le bouillon à 180 000 euros ! L'Observatoire des subventions, à la suite du Canard Enchaîné, révèle cette semaine que : "l’ UMP a dû combler un trou de 180 000 euros à la fédération de Paris lié à la campagne de NKM pour les municipales.

... Nathalie Kosciusko-Morizet a demandé au bureau politique de l’UMP réuni le 8 juillet d’être « sympa avec les fédérations ». NKM souhaite en effet que l’UMP ne coupe pas les vivres des fédérations, et surtout pas celle de Paris, qui la concerne.

Catherine Vautrin, ex-trésorière de l’UMP, n’a pas manqué de lui répondre de manière cinglante: « On est tellement sympas qu’on a comblé le trou de 180 000 euros de la fédé de Paris lié à la campagne des municipales ». Ce à quoi NKM a répondu, un peu gênée: « Le parti ne m’avait rien donné pour ma campagne. »

Si l'on rapporte ces dépenses à son calamiteux résultat, on a bien pire que tout ce qu'a pu faire ou ne pas faire Copé.

Plus grave encore, s'agissant d'un apport de parti à une campagne, il n'est pas éligible au remboursement par l'Etat. Nathalie Fiasco-Morizet a donc coûté 180 000 euros nets à l'UMP qui sont allés grossir son énorme dette.

Il va falloir la surnommer Bygmalionne ?

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines