Magazine France

soyons précis

Publié le 20 mai 2008 par Polluxe
Depuis quelques temps, en matière de mouvement de population, le mot immigration est à toute les sauces. Il finit même par remplacer… son contraire, à savoir l’émigration, comme dans cet article du Monde, au demeurant très intéressant, sur les chinois en Afrique : « La diaspora chinoise, dit-on, est la plus nombreuse au monde, avec 100 millions de personnes, et la plus riche. (…) Jusqu’en 2000, Pékin tentait encore de freiner le mouvement, afin de ne pas entacher l’image du régime. Aujourd’hui, il l’encourage, en particulier pour les braves qui veulent tenter leur chance en Afrique. Dans l’esprit des dirigeants chinois, et singulièrement dans celui du président, surnommé parfois Hu Jintao l’Africain, l’immigration est même devenue une partie de la solution pour faire baisser la pression démographique, la surchauffe économique, la pollution. »
Cette dernière phrase est un contre-sens total ! Une migration est un mouvement de population. Du point de vue d’un territoire, quand des personnes entrent c’est une immigration, quans des personnes sortent c’est une émigration. C’est pourtant simple. Ainsi le mouvement décrit par l’article est une immigration pour l’Afrique et une émigration pour la Chine. Mais que font les correcteurs du Monde ? ;-)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Polluxe 1019 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte