Magazine Internet

Les outils anti-procrastination

Publié le 22 juillet 2014 par Loeilaucarre @loeilaucarre

La procrastination, c’est l’art de remettre les choses à plus tard. Véritable fléau des temps modernes, elle est une tare pour les professionnels. Comment dire stop à la procrastination ? Et quels outils utiliser ?

Citation_Paolo_Coelho_Contre_Procrastination

Travailleur du web ou pas, les tentations sont nombreuses au quotidien de regarder une vidéo de lolcats et de checker les selfies de votre voisine Nadia (que vous n’aimez pas, autant Nadia que ses selfies). Ou alors, vous pouvez passer 20 minutes à ranger vos dossiers sur votre ordinateur ou à renommer vos photos (même si on vous le recommande fortement pour SEO :).

Bref, la procrastination et vous êtes copains comme cul et chemise, avec pour conséquence de décaler toujours un peu plus vos tâches pour finalement être… carrément à la bourre.

Pour vous, j’ai pris des risques. Pendant deux mois, j’ai testé trois outils pour dire « Stop » à la procrastination. Grâce à eux, et un petit peu à moi, votre productivité en sera d’autant plus boostée !

Dayboard, la todolist en ligne

Dayboard est une extension à installer sur votre navigateur Google Chrome. Il n’est malheureusement pas disponible sur Mozilla, Internet Explorer et Safari.

Le principe est plutôt simple. Chaque matin, vous définissez jusqu’à cinq tâches importantes à exécuter dans votre journée.

Captures d'écrans Dayboard

Lorsque vous ouvrez votre navigateur, cette liste de tâches s’affiche (à la place de l’accueil du moteur de recherche de Google, plus sympa non ?).

Au fur et à mesure de votre journée, vous cochez les missions que vous avez accomplies. Pour chaque tâche en cours, Dayboard vous indique le temps qu’il vous reste (ou pas) pour la terminer, une bonne manière de savoir si vous avez pris du retard.

Autre fonctionnalité : le mode « focus » qui affiche uniquement la prochaine tâche à venir pour vous aider à rester concentré sur ce que vous faites. Une fois vos missions du jour finalisées, Dayboard vous félicite, de quoi vous motiver à continuer sur cette (bonne) voie.

Simple, sobre mais efficace, c’est l’outil que je préfère pour le moment. J’aime  le design simple et sans fioritures qui concentre le regard sur la liste de tâches. Et pour une adepte des todolists comme moi, c’est justement ce qu’il me fallait. L’essayer, c’est l’adopter !

Momentum, la todolist qui inspire

Momentum est également une extension disponible uniquement sur Google Chrome.

Le fonctionnement est à peu près le même que celui de Dayboard. Ce qui change ?  Une fois votre todolist créée, Momentum vous précise la mission prioritaire du moment, tout en vous indiquant aussi l’heure et la météo du jour.

momentum_extension

Comme pour Dayboard, Momentum s’active à chaque ouverture du navigateur. Cette extension propose :

  • une todolist…
  • … parmi laquelle il faudra sélectionner la tâche du jour,
  • un bouton « Apps » pour retourner à la page d’accueil par défaut de Google Chrome,
  • une photo inspirante qui change en fonction de l’heure et du temps.

Je n’utilise pas cette extension au bureau, que je réserve pour mon usage personnel. Son point fort ? Momentum mise tout sur le visuel et le plaisir des yeux.

HabitRPG, le gestionnaire de tâches ludique

Quoi de mieux qu’un RPG pour partir à la quête de sa productivité perdue ? Un RPG est un jeu de rôle dans lequel le joueur incarne un ou plusieurs personnages dont les caractéristiques évoluent durant l’aventure (selon Gamekult).

Dans HabitRPG, un jeu dont vous êtes le héros, à vous d’accomplir vos tâches pour vaincre le méchant dragon !

HabitRPG

L’interface est divisée en quatre colonnes :

  • Habitudes (pour les tâches régulières),
  • Quotidiennes (pour les tâches à réaliser chaque jour),
  • A faire (pour les tâches ponctuelles),
  • Récompenses (pour se motiver).

Chaque tâche accomplie vous fait gagner une pièce d’or, que vous pouvez utiliser dans les récompenses ou pour acheter un nouvel équipement (oh la belle épée !).

Les habitudes peuvent être bonnes ou mauvaises : par exemple, « manger des frites » est précédé d’un signe moins qui le qualifie de « mauvaise ». Donc si dans ma semaine, je mange des frites (mon talon d’Achille), je perds des points ! Un moyen assez drôle de changer ses habitudes non ?

Petit bémol : j’ai rencontré des difficultés à apprivoiser cet outil, alors que je suis fan du design jeu vidéo « vintage » à la Zelda. Je ne me connectais pas tous les jours, mon joueur est déjà mort plus de 5 fois…

Un dernier mot…

Chez L’Œil au Carré, nous croyons à 200% aux outils collaboratifs et de productivité. Pour autant, procrastiner (même en regardant une vidéo de Maru le chat) peut avoir des effets positifs et mener à des rencontres fortuites, si chères à la sérendipitié. Mais ça, on vous en parlera plus tard !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loeilaucarre 991 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine