Magazine Côté Femmes

Vivre avec soi même

Par Missbavarde @Missbavarde

20140722-223856-81536286.jpg
Ça n’est pas facile. Se voir chaque jour dans la glace et aimer ce qu’on y voit, aimer ce corps qu’on nous a donné n’est pas forcément évident de prime abord et pourtant c’est faisable je vous assure. Accepter ces seins trop petits, trop gros aussi, accepter d’être petit, grand, maigre, mince ou avec des formes, aimer nos cheveux raides, frisés, longs ou courts, pas assez blonds ou bruns, accepter cette peau blanche ou bronzée, ce grain de beauté, ces tâches de rousseur, ces pieds bizarres, ces jambes pas assez musclées à notre goût, ce ventre peut être un peu rond… Bref vous voyez très bien le tableau…
S’accepter et s’aimer soi même est une des premières choses que l’on doit essayer le plus possible de vivre car quand on est bien avec soi, dans nos pompes, dans notre corps et qu’on aime ce qu’on voit dans le miroir, les autres le ressentiront et la vie sera plus agréable. Certaines (car oui la majorité de mon lectorat est féminin) qui me connaissent IRL vont dire que je peux l’ouvrir avec le corps que j’ai… Mouai elle est facile celle là, oui je fais 1,70m pour 55/56/57 kg environ, en fait je ne connais pas mon poids je vis sans balance et je le vis parfaitement bien et en plus j’ai des petits seins mais je les aime et mes ex aussi d’ailleurs :) Je n’aime pas certaines parties de mon corps comme tout le monde mais ce ne sont que des détails sur lesquels je ne veux pas m’attarder. J’aime mon corps et je m’aime et on me le rend bien mais ce n’est pas parce que je suis mince que j’ai tout ce que j’aimerais avoir dans ma vie, c’est une fausse croyance, être mince n’apporte pas tout je vous le garantis. Et je n’ai pas toujours aimé ce corps, loin de là. Quand tu es petite et boulotte tu as des réflexions méchantes de la part de tes camarades d’école… Et bien figure toi que c’est pareil quand tu es maigre mais après tout, critiquer le corps des autres et ses défauts permet de focaliser l’attention de notre entourage sur l’autre et pas sur nous même… J’ai été maigre, ce fut difficile à vivre, on ne voyait que mes os et pourtant j’avais un sacré coup de fourchette (que j’ai gardé d’ailleurs :) ). J’ai vieilli, grandi et accepté le corps que j’ai, je l’ai musclé en faisant du sport en salle puis en me mettant au running. J’ai pris pas loin de 5/6kgs et je me sens bien. Je ne me focalise pas sur mon poids, sur mon bidou, sur mes jambes ou mes orteils et surtout pas sur mon nombril, je préfère lever la tête et voir les autres avec leurs qualités, leurs défauts et leur beauté. J’aime la jeune femme que je vois chaque matin dans la glace même avec des cernes, j’aime celle que je suis, j’aime le corps que j’ai car il me plait et il plait aux hommes qui me plaisent…

20140722-223856-81536418.jpg

Le célibat m’a permis à mieux me connaître et à mieux vivre avec moi, d’accepter celle que je suis avec mon caractère, mes forces et faiblesses et j’ai compris que je valais autant qu’une fille plus blonde, plus ronde, plus musclée… et que je méritais d’être heureuse, et j’ai compris il y a un moment maintenant qu’on ne pouvait pas plaire à tout le monde et que c’était futile de vouloir y arriver, je me plais en premier lieu et c’est bien le plus important, ça n’a pas été évident mais j’y suis arrivée et j’en suis très fière et franchement ça n’est pas aussi difficile que ça. Je sais que je n’ai pas envie de vivre en voulant changer ce qui ne peut être changé… J’ai autre chose à faire de ma vie que de passer mon temps à me trouver un défaut, un nouveau complexe qui m’occuperait quand je m’ennuie… Avant de vivre avec mon homme et être heureuse à deux, j’ai appris à être heureuse avec moi même et à sourire à cette jeune femme que je vois chaque matin dans le miroir de ma salle de bains…

20140722-223856-81536352.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Missbavarde 473 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte