Magazine

Quand l'ouragan s'apaise

Publié le 28 juin 2014 par Elodie13 @EloLectures
Titre original: Birmingham Family, book 1 : The flame and the flower
Auteur: Kathleen E. Woodiwiss
Editions: J'ai Lu (pour elle)
Collection: Aventures & Passions
Format: Ebook
Pages: 477
Catégories: Romance Historique
Quand l'ouragan s'apaise

Résumé:

Ce jour de l'été 1799 où elle partit pour Londres afin d'échapper à la tyrannie de sa tante, Heather Simmons, jeune et ravissante orpheline, était loin de prévoir qu'elle se retrouverait bientôt, errant dans le port de Londres, avec un meurtre sur la conscience. Elle est alors entraînée sur le navire du capitaine Brandon Birmingham, riche et bel américain qui, se méprenant sur sa moralité, fait d'elle sa maîtresse et lui impose un amour brutal que la pure et volontaire Heather ne peut accepter. Entre eux commence un long duel qui se poursuivra tout au long de la traversée, puis dans la merveilleuse plantation que Brandon possède en Caroline du Nord.

Mon avis:

C'est la page facebook de Romances, Charmes et Sortilèges qui m'a donné envie de lire cette romance. Il y avait débat sur le forum du site concernant l'agression de l'héroïne mais les adeptes du livres m'ont aussitôt convaincu et je me suis plongé dans ma lecture Je crois n'avoir jamais lu un Aventures & Passions aussi vite (une après-midi!) mais à la fin, je ne savais pas dans quel camp je me trouvais. Certes l'histoire est agréable à lire et nous avons quelques moments qui nous font fondre le cœur mais j'ai refermé ce livre sans être totalement emballé. Il me manque une chose et cette chose m'a empêché d'apprécier tout le roman. Je suis donc partagé entre celles qui défendent le livre et celles qui n'acceptent pas du tout le geste du héros.
Quand on dit héros, on dit homme prêt à protéger sa dame coûte que coûte au mépris du danger, et malheureusement pour notre héros ici, c'est tout l'inverse, du moins dans la première partie. Il ne le devient qu'après leur traversée et après moults rebondissements. Brandon Birmingham est américain et possède une plantation dans son pays natal. Juste avant de prendre la mer et de repartir sur le sol de ces parents et d'épouser sa maîtresse, (et oui ce n'est pas un ange), il demande à l'un de ses serviteurs de lui apporter une dame pour lui tenir chaud le temps d'une nuit. Et c'est Heather Simmons, une jeune fille pure qui croit avoir commis un meurtre, d'être prise pour une prostituée et livrée à Brandon. Subissant cette punition Heather finit par s'échapper et part demander pardon à sa tyrannique tante de la reprendre sous sa protection. Mais le destin va la lier pour toujours à son agresseur...
Clairement, ce n'est pas le début dont on rêve toutes dans une romance, et bien que le viol (les viols plutôt) subit par la jeune femme est fait par mégarde puisque le héros croit que c'est une prostituée, l'attitude de Brandon, qui ne ressent aucunes mortifications du début à la fin à eu de quoi me faire réagir même si son comportement finit par devenir plus doux. Je sais que ce livre est vieux (30 ans tout de même) mais j'ai du mal à croire qu'à cette époque les femmes approuvaient ce genre de comportements!
Il est difficile de discerné complètement le caractère des personnages, Heather est une oie blanche dans toute sa splendeur et n'a que dix huit ans au tout début de l'histoire. Elle est un peu naïve, idiote sur les bords même mais tient tête à son geôlier et prend confiance en elle au fur et à mesure de leur cohabitation. Elle devient par la suite plus forte et plus téméraire lorsqu'ils arrivent dans leur propriété américaine mais j'ai retrouvé un peu de naïveté en elle vers la fin du livre. Brandon est un goujat de première qui ne pense qu'à lui. Mais son caractère change si soudainement pendant leur voyage d'abord puis lorsqu'il revient chez lui où il n'a plus rien de l'agresseur du tout début. Il est encore bourru et méchant mais il ressemble plus alors au héros de nos romances d'aujourd'hui. C'est très déstabilisant et c'est pourquoi je n'arrive pas à situer mon appréciation. Il y à un avant et un après et c'est chiant, car nous avons une évolution un peu instable dans leur sentiments.
La partie en Amérique est celle que j'ai le plus aimé, surtout grâce au caractère un peu plus affermi de Heather et aux personnages secondaires comme le frère de Brandon, Stephen, et leur gouvernante Hatti.
Les meurtres de jeunes femmes font un peu tâches dans l'histoire et cette partie du roman ne m'a pas du tout intéresser et le rebondissement final est un peu maladroit mais les bons sentiments prennent le dessus et on termine le livre le sourire aux lèvres.
Un bonne romance qui se lit très très vite mais à cause d'un petit ic, je n'ai pas pu apprécier tout le roman. Ce n'est que mon avis, aussi ne vous arrêtez pas à celui-ci et n'hésitez pas à faire le vôtre si le résumé à su retenir votre intention.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elodie13 1094 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte