Magazine Info Locale

6 au 9 août - Saintes (17) Journées d’action pour l’abolition des armes nucléaires

Publié le 25 juillet 2014 par Blanchemanche

SAINTES, Journées d’action pour l’abolition des armes nucléaires

Du 6 au 9 août - Saintes (17)

Salle Saintonge N°1, 11 Rue Fernand-Chapsal à Saintes.
Lieu : Près des arbres d’Hiroshima et de Nagasaki, Prairie de la Palu (Avenue de Saintonge)Chapeau

6 août, 8h : Cérémonie publique. Allumage de la Flamme du Désarmement Nucléaire. Commémoration des victimes du 6 août 1945 (Hiroshima)
Du 6 au 9 août, près des arbres et de la Flamme :
   •   Jeûne citoyen
   •   Exposition Hiroshima-Nagasaki
   •   Ateliers et Rencontres citoyennes pour un monde vivable, sans danger nucléaire
9 août, 10h, Prairie de la Palu  : Rassemblement et transfert de la Flamme en cortège vers la ville
   •   10h 45, monument aux morts (Place Foch, Palais de Justice) : Cérémonie publique 
Commémoration des victimes du 9 août 1945 (Nagasaki) 
Extinction de la Flamme et poursuite de l’action
   •   12h, salle Saintonge : Rupture du jeûne citoyen, bilan et perspectives
La Ville de Saintes est très impliquée depuis une quinzaine d’années dans l’action en faveur du désarmement et de l’abolition des armes nucléaires. 

En juin 2000, la Ville a adhéré à "Abolition 2000", le réseau mondial d’ONG et de municipalités visant à libérer la planète du danger nucléaire sous toutes ses formes, et particulièrement de toutes les armes atomiques. 


En juin 2000, la Ville a adhéré à "Abolition 2000", le réseau mondial d’ONG et de municipalités visant à libérer la planète du danger nucléaire sous toutes ses formes, en particulier sous la forme de bombes atomiques. 


En mai 2001, Madame Bernadette Schmitt, maire de Saintes, a inauguré les premières Journées du Désarmement Nucléaire (JDN) en allumant la Flamme du Désarmement Nucléaire, première flamme de ce genre en France et dans le monde, après la Flamme de la Paix qui brûle en permanence à Hiroshima. 


En 2004, 2006, 2008, Saintes a accueilli les 1e, 2e et 3e Rencontres Internationales pour le Désarmement nucléaire, biologique et chimique (RID-NBC). 


En 2008, la Ville a adhéré aux "Maires pour la Paix" (Mayors for Peace), association que préside le maire d’Hiroshima et qui rassemble aujourd’hui plus de 6000 villes dans plus de 150 pays. 

En novembre 2009, Saintes et Saint Pierre d’Oléron - autre ville de Charente maritime, membre comme Saintes d’Abolition 2000 et des Maires pour la Paix - ont accueilli la Marche mondiale pour la Paix et la Non-violence et la Flamme d’Hiroshima, qui parcoururent le monde depuis Wellington (Nouvelle-Zélande) jusqu’à New York (ONU, mai 2010). L’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN), dont le siège social est à Saintes, a organisé leur passage en France et accompagné la Flamme d’Hiroshima jusqu’à Barcelone. 


Pour ces raisons, Saintes est connue à l’étranger, notamment au Japon et aux Etats-Unis, comme l’une des villes françaises les plus engagées en faveur du désarmement nucléaire. Le site bilingue français-anglais d’ACDNwww.acdn.net y contribue aussi. 


Renseignements, inscriptions au jeûne (jusqu’au 1er août) : 06 73 50 76 61 / contact@acdn.net
Contact : 

Jean-Marie Matagne 
06 73 50 76 61
Retrouvez la dynamique d'actions contre le nucléaire militaire :
http://www.sortirdunucleaire.org/Agissons-contre-le-nucleaire-militaire

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte