Magazine Sortir

"Le bonheur"/François Elie-Roulin : une musique pour se faire des films

Publié le 03 août 2014 par Audem

La plus grande peur de François Elie-Roulin, si je me souviens bien de l’interview réalisée à la sortie de son précédent album "Le catalogue des rêves", c’est l’ennui. De là est peut-être née sa propension à la recherche, à l’expérimentation permanente, à la multiplication des désirs musicaux. A une gourmandise des esthétiques qui incita celui qui l’a découvert, le producteur visionnaire Brian Eno (U2,David Bowie…), à voir en lui le "pionnier de la peinture sonore".
De sa quête artistique, le compositeur-musicien a ramené "Le Bonheur", sorti sous le prestigieux label de Radio France "Signature".

Ce nouvel et septième opus s’inscrivant comme un concentré de son œuvre : éclectique, fantaisiste et poétique. Rock, électro, tzigane, classique, le disque embrasse tous les univers musicaux, fait varier infiniment les formes, avec toujours la même puissance à générer des images. Ce n’est pas pour rien que la musique de François Elie-Roulin se fait entendre dans de multiples films, clips audiovisuels (France 2) et publicitaires (Zadig & Voltaire, Elite…) : elle est un déclic d’imaginaires. De la romance au piano des "Amants" à l’errance rocambolesque aux violons de "Rasta Roulotte" et la rêverie nostalgique de "Trombone Harpe", les morceaux hybrides sont autant de minis BO hors du commun.

Une musique contemplative où les styles se rencontrent, c’est peut-être ça, le Bonheur…

Site web : http://www.francoiselieroulin.com/



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Audem 146 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte