Magazine Focus Emploi

Le crowdfunding, c’est quoi?

Publié le 04 août 2014 par Comptaentrepreneurs

Le crowdfunding, qu’est-ce que c’est ?

Les créateurs d’entreprise le savent, financer un projet est compliqué. Pour obtenir un prêt, les banques veulent des preuves de la solidité du projet. Mais sans cet argent, le projet ne peut pas démarrer ! 53%* des créateurs choisissent de ne pas se tourner vers les banques pour obtenir un prêt. Une de leur solution est de se tourner vers leur famille ou leurs amis. Mais pour les 12%* de créateurs qui profitent de cette « Love Money », cette solution n’est souvent pas suffisante.

Mais alors comment faire pour monter une entreprise quand on n’a pas les moyens suffisants ?

Ces dernières années, on assiste au développement du crowdfunding, ou financement participatif. Dans une tendance de consommation collaborative, le crowdfunding permet aux créateurs de rencontrer facilement des investisseurs via des plateformes Internet. Sur ces sites, les créateurs présentent leurs projets et les personnes qui ont le coup de cœur peuvent y participer.

Depuis début 2014, les plateformes de crowdfunding ont récolté plus de 66 millions d’euros et plus de 10 700 projets ont été mis en ligne ! Cette tendance est en plein essor : aujourd’hui, plus d’un million de Français a déjà participé financièrement à un projet d’entreprise.

Comment ça marche ?

Le crowdfunding s’adresse à tous types de projets (musique, art, sport, high-tech…). Le porteur de projet choisit la plateforme de crowdfunding sur laquelle il souhaite mettre son projet. Sur cette plateforme, le créateur va présenter tous les détails son de projet et ses ambitions : pourquoi souhaite-t-il récolter cet argent ? Quel est son objectif financier ? Quelles sont les rétributions pour les internautes qui participent ? Toutes ces informations permettront aux internautes de comprendre le projet. Ils pourront ainsi, s’ils le veulent, y participer financièrement.

Le donateur choisit alors la somme qu’il souhaite investir dans le projet (un montant minimum de financement peut être demandé pour certains). Les internautes peuvent participer y de 3 façons :

-   Par don : la rémunération de l’épargnant est sans contrepartie financière

-   Par participation aux fonds propres de la société créée (dividendes ou plus-value)

-   Par prêt

La plupart des projets fonctionnent sur le principe du troc. Les contributions financières des internautes se font en échange de contreparties personnalisées : places de concert, avant-premières, CD ou DVD pour des projets culturels…

Quelles plateformes en France ?

Les plateformes de crowdfunding sont de plus en plus nombreuses en France, chacune avec sa propre spécialité. Entres autres, Ulule permet aux internautes de participer financièrement à des projets humanitaires. My Major Company s’oriente vers les projets culturels et KissKissBankBank développe des partenariats d’image. Pour se rémunérer, tous ces sites prennent une commission allant de 5 à 10% sur les sommes collectées.

Que se passe-t-il si la collecte de fonds n’atteint pas les objectifs initialement prévus ?

Sur les plateformes de crowdfunding, quand un projet ne récolte pas les fonds prévus dans ses objectifs, la collecte n’est pas validée. Les internautes qui ont contribués au projet sont alors remboursés à hauteur de leur donation.

Une réforme applicable au 1er Octobre 2014 encadrera le financement participatif et favorisera la naissance de nouveaux acteurs. Les internautes se sentiront plus en confiance et le nombre de projet pourra augmenter.

Quelques grands projets de crowdfunding.

Fin 2007, le chanteur Grégoire s’inscrivait sur My Major Company pour faire financer son album. 3 mois plus tard, son projet atteint les 70 000€ requis. En tout, 347 internautes sont devenus ses producteurs. Ils ont contribué à son projet entre 10 et 6 020€. Avec plus de 1 200 000 exemplaires écoulés, la rémunération de ses producteurs a atteint près de 20 fois leur mise initiale ! Pour en remercier certains, Grégoire a mis en scène une soixantaine de ses producteurs dans le clip de son single Toi+Moi.

Grégoire

Grâce au site Ulule, la marque 1083 qui vend des jeans et des baskets « made in France » a réussi à constituer son capital de départ. Avec plus de 1 400 précommandes, la marque a récolté environ 160 000€ de chiffre d’affaires, ce qui lui a permis d’acheter tout le matériel nécessaire pour constituer son stock de produits de départ.

1083

La plateforme KissKissBankBank a permis à l’Eco Sailing Project de réunir les fonds nécessaires pour faire un tour du monde à la voile, soit plus de 13 000€. Derrière ce projet, 4 jeunes, qui navigueront dans un navire totalement autonome énergétiquement, l’Amasia. Prévu pour Septembre 2014, leur tour du monde sera placé sous le signe du développement durable. Leurs donateurs seront récompensés avec des cadeaux en lien avec l’Eco  Sailing Project : un DVD et un livre de l’aventure, des trousses de toilettes et sacs en voile recyclée et des virées en mer d’un jour ou deux à bord de l’Amasia. Le projet propose même aux internautes de planter des arbres au Sénégal, au Pérou ou en Inde.

EcoSailingProject

*Etude sur le financement de la création d’entreprise, réalisée par EBP et APCE – Septembre 2013


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Comptaentrepreneurs 739 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine