Magazine Société

J’ai testé pour vous Tomorrowland 2014

Publié le 04 août 2014 par Rvrenardleblog57

2014_-_we1-104

2014_-_we1-22

2014_-_we1-10

L’événement électro de l’année … J’y étais
C’était la semaine passée, en Belgique. Ne croyais pas qu’il m’a fallu 1 semaine pour m’en remettre, non pas du tout. Mais tout de même. Je fus particulièrement impressionné. Au-delà des chiffres : 360.000 festivaliers sur deux week-ends, 200 nationalités, parmi les meilleurs DJ’s de la planète (David Guetta, Vitalic, Paul Kalkbrenner, Martin Garrix et Steve Aoki,…) 35.000 campeurs, 70 hectares consacrés à l’event et à son organisation, 152 tonnes de déchets, … Tomorrowland, c’est une organisation de malade. De l’invitation (une boîte géniale qui s’allume en s’ouvrant à condition d’avoir la clef magique, une boîte invitation qui contient la fameuse montre-bracelet qui vous permet tous les accès’ et échanges dans les réseaux sociaux) aux podiums magnifiques, aux hôtesses, aux décorations, à la grande roue immense, aux éclairages, aux feux d’artifices qui n’en finissent pas, aux confettis lancés par les hélicos, … Bref, tout est dans le détail. La déco des stands de bouffe, les jets d’eau, les aires ‘pique-nique’, … Le tout un tantinet tape à l’oeil, évidemment !
Bon, bien sûr, y’a la musique (si, si, … ça s’appelle aussi de la musique). Et leurs chefs d’orchestres venus du monde entier. Et puis le public. Costumé ou pas. Bikini pour les filles, pectos et abdos pour les mecs. Les rachitiques ou les victimes de surcharge pondérale garderont leur tee-shirt.
Bref, Tomorrowland, c’est du spectacle. Du vrai. Une superbe opération marketing aussi. Et ça mérite le déplacement même si on n’est pas fan de ce genre de musique. Et dire que j’avais failli refuser l’invitation. Heureusement, je me suis laissé convaincre. Accueilli en VIP, guidé par un animateur radio belge bien informé et fidèle festivalier, j’ai pu profiter à fond du festival, apprenant les petites anecdotes des DJ’s, des détails sur l’organisation comme par exemple que chaque année, les décors changent et sont utilisés dans un autre pays, que les DJ’s ne jouent pas tous en ‘live’, …
Alors, si j’ai un conseil à vous donner, ne manquez pas l’édition 2015. Bon, ce sera sans doute un peu moins grandiose que l’édition 2014 qui fêtait son 10e anniversaire, mais de toute évidence, ce sera du beau spectacle où les festivaliers s’amusent, sans agressivité, avec bonheur.
Retrouvez l’ambiance, les photos, les prochains Tomorrowland en Belgique et dans le monde  : Le site de Tomorrowland



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rvrenardleblog57 1360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine