Magazine Médias

Quel mur brésilien à Paris?

Publié le 05 août 2014 par Etvsport @etvsport
Quel mur brésilien à Paris?

A l’heure de la fin de saison dernière avec leur club du PSG, Thiago Silva et Maxwell s’envolaient pour leur pays natal afin de réaliser le plus grand exploit de leur carrière. A savoir, remporter la Coupe du monde de football, chez eux, au Brésil. Entre-temps, David Luiz, a rejoint les rangs du club parisien pour près de 50 millions d’euros. Ainsi, Thiago Silva et David Luiz allaient composer l’arrière-garde de la seleçao pendant que Maxwell voyait Marcelo se balader sur le côté gauche de la défense (ou de l’attaque, on ne sait plus trop). Dans la douleur, le Brésil ralliait les demi-finales avec un mur relativement solide qui avait frappé deux fois en quart de finale face à la Colombie. Pour rappel, Thiago Silva avait marqué de la tête sur corner avant qu’en deuxième mi-temps, David Luiz n’inscrive un magnifique coup-franc. Et puis, l’Allemagne est arrivée! Sans un Thiago suspendu bêtement pour deux cartons jaunes, son collègue de la défense s’emparait du brassard de capitaine pour ce qui restera les 90 minutes les plus longues de l’histoire du football brésilien. 7 buts encaissés plus tard, le Brésil ainsi que le monde entier est sous le choc de cette humiliation. En capitaine « courage », David Luiz s’excuse au près de la nation brésilienne avec des yeux rouges pleins de larmes. S’en suivra, un match pour la troisième place presque anecdotique conclu par une nouvelle lourde défaite 3-0 face aux Pays-Bas. Avant le début de la compétition, tout supporter parisien se réjouissait de savoir que sa future charnière centrale serait celle de l’équipe favorite pour le titre de championne du monde. Un mois après, c’est l’inquiétude qui grandissait chez les fans du PSG. Comment un Thiago Silva, loin de son meilleur niveau et de son titre honorifique de « meilleur défenseur du monde », ainsi que le chevelu « foufou » allaient encaisser ce gigantesque échec et dans quel état psychologique allaient-ils rejoindre Paris. Si on ne devrait pas les voir aligner devant Salvatore Sirigu avant quelques semaines et matchs, leurs premières prestations seront décortiquées. En attendant, Laurent Blanc va devoir investir dans un divan!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 61667 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines