Magazine Conso

Projets étudiants : DNSEP Option Design ESADSE

Par Vincent Espritdesign @espritdesign
Pierrick Faure Projets étudiants : DNSEP Option Design ESADSE

Pierrick Faure

En attendant la rentrée dans les différentes écoles de Design française, petit retour sur les diplômes et plus particulièrement les projets de diplômes DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique) option Design de l’école stéphanoise ESADSE.

Un jeune designer est marqué par sa formation, ses projets d’études vont le suivre pendant quelques années, soigneusement rangés lui permettant d’aller taper aux portes d’agences ou bureaux avec un peu de matière !

Voici la promotion 2014 :

Pierrick Faure Procédé d'impression 3D de bois

Pierrick Faure Procédé d’impression 3D de bois

Le projet : « Procédé d’impression 3D de bois » par Pierrick Faure

« Imaginé comme une expérience d’autoproduction au sein d’un atelier de menuiserie, mon projet, à mi-chemin entre artisanat et fabrication numérique, tend à redéfinir le statut de l’impression 3D en la combinant avec les procédés d’usinage traditionnels du bois. Si chaque découpe, chaque usinage produit des copeaux et engendre de la sciure s’accumulant dans l’atelier, leur recyclage est pourtant incertain.

Or, cette poussière est toujours du bois et constitue une ressource locale à profusion dont on ne sait que faire. En mélangeant ces résidus avec certains liants, ils redeviennent matière première au même titre que leur matériau d’origine, et par le biais de l’impression 3D par dépôt de fil, ils permettent d’en tirer des volumes. En jouant sur ses propriétés d’étreinte, la matière extrudée vient s’agglomérer directement sur les pièces usinées afin de créer différentes typologies d’assemblages définitifs.

En partant du principe que l’impression 3D ne se justifie pas pour toutes les phases de la production ou que certains usinages sont trop coûteux en matière, il s’agit d’exploiter au mieux les capacités techniques des différents modes de fabrication et leur langage plastique. C’est cette idée de juste équilibre entre économie de matière et des ressources techniques qui est au cœur de mon projet.« 

Marie Strina Projets étudiants : DNSEP Option Design ESADSE

Marie Strina projet d’une certaine tenue

Projets étudiants Marie Strina : DNSEP Option Design ESADSE

Marie Strina projet d’une certaine tenue

Le projet : « D’une certaine tenue » par Marie Strina

« Le projet D’une certaine tenue est issu de réflexions cherchant à mieux comprendre comment les objets qui nous entourent induisent un mouvement ; une posture et une gestuelle singulière de notre corps.

Cette série d’objets, à travers leurs jeux d’échelles et leur proximité plus ou moins forte avec le corps, aborde la question sous différents angles. Celui du maintien, à travers les éléments à revêtir Sode et Muneita. Celui de la posture et du confort avec les trois principes d’assises Seiza. Celui de la gestuelle, autour de la collection des arts de la table Edo. Tous induisent une posture identique, dressée et maintenue.

Notre culture matérielle actuelle semble accompagner un certain abandon du corps. Se noyer dans un large fauteuil peut certes paraître réconfortant, mais aussi être perçu comme se noyer dans un environnement. Il s’agit ici de ne pas se limiter à un rapport d’usage entre l’individu et ce qui l’entoure, mais de mieux cerner jusqu’à quel point ces propositions sont capables de provoquer une prise de conscience du geste qu’il effectue : de la manière dont il s’assoie, à celle dont il tient ses couverts ou encore dont il relève son col. Ces éléments mettent en avant un certain comportement de soi. Une allure. Ils tendent à redonner une importance à chaque geste et chaque choix que l’on effectue. Par la posture, l’attitude, la gestuelle, ils deviennent révélateurs du corps. Révélateurs de l’individu.« 

Mathieu Perrais Projets étudiants : DNSEP Option Design ESADSE

Mathieu Perrais

Projet Mathieu Perrais Atelier intuitif

Projet Mathieu Perrais Atelier intuitif

Le projet :  « Atelier intuitif » par Mathieu Perrais

« Cet atelier de cuisine intuitif traite du rapport entre évidence et appropriation. En partant du contexte de la cuisine, j’ai imaginé une série d’objets-outils de préparation et de cuisson qui mettrait en avant un rapport libre à la fonction et à l’appropriation de ces outils.

Le projet se présente comme une scène qui décompose l’acte de cuisiner et intervient sur deux pôles : la préparation et la cuisson. Les deux pôles sont constitués d’un ou de plusieurs éléments centraux fixes autour desquels gravite une gamme d’ustensiles. Pour la préparation, le billot se présente comme un bloc massif dont les découpes révèlent une évidence de manipulation renforcée par une série d’accessoires. Pour la cuisson, les « objets-électroménagers » sont composés de pierres brutes chauffantes faisant référence à un usage fondamental et universel. La gamme d’outils vient ici révéler le potentiel fonctionnel de cet usage fondamental.

Ce projet cherche à retranscrire l’idée d’une « abstraction manipulable » où l’évidence et la simplicité d’une forme permettent à l’utilisateur de se projeter dans son usage. Cet interstice entre évidence et abstraction permet non seulement une appréhension inconsciente et intuitive de ces outils mais aussi une ouverture pour l’imaginaire de celui qui les utilise, les regarde, les manipule. Cette ouverture est un élément essentiel qui pousse l’utilisateur à une réflexion sur ces objets et donc à leur appropriation. »

Une démarche nous rappelant le projet Avenir Sauvage par Emilie Ricada et Lionel Dinis Salazar

Margaux Coudert Projets étudiants : DNSEP Option Design ESADSE

Margaux Coudert

Margaux Coudert Projets habiter la voiture de demain

Margaux Coudert Projets habiter la voiture de demain

Le projet : « Habiter la voiture de demain » par Margaux Coudert

« C’est un travail sur l’expérience et l’émotion du passager dans une voiture d’un futur proche, dans laquelle le conducteur n’existe plus en tant que tel mais simplement comme passager. Je me suis interrogée sur la manière de se déplacer en 2020.

Comment concevoir un habitacle confortable et habitable pour la voiture de demain ?

Dans la conception de mon nouvel habitacle sans conducteur, je m’intéresse aux principes de l’habitat pouvant être transposés à l’automobile : le rapport entre l’homme et l’espace tout en intégrant des technologies du quotidien. L’habitacle est un espace de vie que l’on pourrait apparenter à l’habitat. Cet espace est une interface : on peut vivre pendant plusieurs heures de façon autonome, un refuge, un espace où l’on se sent bien. Pour y être à l’aise, il faut que l’espace soit personnalisable : habitable, où l’on peut travailler, communiquer, s’amuser, visionner un film, connecter son ordinateur, lire ou dormir, utiliser sa tablette… Le véhicule devient un « habitat mobile ». « 

Gwendoline Delcampo Projets étudiants : DNSEP Option Design ESADSE

Gwendoline Delcampo

Gwendoline Delcampo Projets Dans les nuages...

Gwendoline Delcampo Projets Dans les nuages…

Le projet : « Dans les nuages… » par Gwendoline Del Campo

« L’intuition de départ de mon projet est de révéler le sens de l’objet grâce à son mode de fabrication. Transmettre une histoire à l’aide du savoir-faire utilisé pour le façonner : « La créativité mise au service de la tradition apporte un supplément d’âme, ce quelque chose insaisissable qui séduit et suscite le plaisir » explique la designer Emma Roux. Ce projet souligne un glissement des savoir-faire du textile vers des techniques de matériaux souples dans le domaine de l’ameublement.

Il expérimente les savoir-faire des ouvrages de dames ; cette discipline est une connaissance acquise par une pratique constante des femmes et transmise de génération en génération. Auparavant, l’ouvrage de dames, appelé aussi « travaux à l’aiguille », se plaçait au premier rang des occupations manuelles des femmes. Ces pratiques naissent du besoin primordial de porter des vêtements et des parures. Les « travaux à l’aiguille » sont acquis à l’école pour développer la dextérité, la rigueur et pour comprendre l’importance du travail manuel.

Aujourd’hui, l’ouvrage de dame est un mode de fabrication non considéré, jugé souvent désuet, suranné et dépassé. Il faut reconsidérer ces préjugés pour découvrir un potentiel de production sans limite. Dans mon projet, ce savoir-faire devient un processus de fabrication ; un travail sur le détail,  la lenteur, l’ornement. Cette collection d’objets du quotidien naît d’une succession d’expérimentations de fibres, de savoir-faire, et d’une collaboration avec des entreprises et des artisans. »

Daria Ayvazova Projets étudiants : DNSEP Option Design ESADSE

Daria Ayvazova

Daria Ayvazova Projets la cuisine design DNSEP

Daria Ayvazova Projets la cuisine

Le projet : « La Cuisine » par Daria Ayvazova

« La cuisine incarne le quotidien de chaque foyer et est inscrite dans tout habitat, même de façon précaire. Elle possède des questions fondamentales de notre société comme la gestion de ressources alimentaires, le rapport sociétal, la convivialité et le respect de l’environnement. Son caractère multiforme et son ouverture vers des domaines liés directement et indirectement à la cellule habitable sont à l’origine de ce projet. Un élément à l’apparence banal, la cuisine, englobe pourtant des principes de divers domaines : physiologiques, socio-culturelles, politiques,  économiques et écologiques.

D’un côté, c’est un lieu répondant aux besoins vitaux, d’échange et de partage, d’invention et d’expérimentation, de l’investissement affectif et collectif, la représentation des modes de vie et leur impact. D’un autre côté, une cuisine est la source de pollution et le lieu principal de la production des déchets. C’est la confluence de différentes sources d’énergies et de flux et leur gestion. »

Projets Objets Charpentés par Anja Clerc

Projets Objets Charpentés par Anja Clerc

Anja Clerc designer mobilier bois

Anja Clerc

le projet : « Objets Charpentés » par Anja Clerc

« Comment une exploration de la structure et des assemblages permet de ge?ne?rer un vocabulaire formel ?

En référence aux charpentes et aux formes architecturales, ce projet de recherche a débuté par une étude des forces dans la structure de l’objet et par une exploration du processus d’assemblage. Il en a suivi un travail de recherche autour de deux matériaux, indissociables de la structure : le frêne, pour sa grande dureté, et le cuir, pour sa résistance, sa longévité et sa légère souplesse qui permet une meilleure mise sous tension des différents éléments. En souhaitant simplifier les assemblages par l’absence de visseries et de colle, les limites de la structure sont poussées et les modes d’assemblages traditionnels réinterrogés.

Ce travail de recherche tente de proposer une alternative aux structures, de ne pas concevoir une table comme étant quatre pieds avec un plateau, mais comme étant un ensemble de forces qui permet l’élévation d’un plateau. De même, le lustre est un enjeu technique, où la lumière met en valeur les différents volumes. Quant à l’assise, la structure est entièrement basée sur la charge variable qui intervient lors de l’utilisation. « 

Voici en image la suite des projets :

projet par Oceane Mabilon miroir design

projet par Oceane Mabilon

Oceane Mabilon furniture mobilier miroir design

Projet Oceane Mabilon

projet design Maud Piccolini

projet Maud Piccolini

Anais Borie projet design bougie candle

projet Anais Borie

projet Arthur Maneint luminaire design

projet Arthur Maneint

projet Arthur Maneint light decoration design

projet Arthur Maneint

Projet Bertille Derail design sofa

Projet Bertille Derail

Chloe Guitton projet furniture mobilier design

projet Chloe Guitton

projet design Lea Pruykemaquer metal steel

projet Lea Pruykemaquer

Projet Lea Romiszvili design prothèse

Projet Lea Romiszvili

projet Nicolas Walz furniture art bois wood

projet Nicolas Walz

Plus d’informations sur l’école : ESADSE (Retrouver les articles de l’école)

Crédits photo : sbinoux

By Blog Esprit Design


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincent Espritdesign 47777 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte