Magazine Société

Hitler a-t-il créé Israël?

Publié le 05 août 2014 par Assouf
En voilà une question qu'elle est bonne! Au départ, c'est une simple vidéo :

Vous remarquerez la musique qui fait peur, et tutti quanti. Bon. Au départ, je ne la regarde même pas, le sujet ne m'intéressant pas - j'y reviendrai. Mais je lis des commentaires qui ont beau être le tout-venant des lieux communs pour honnêtes gens, je ne parviens ni à m'y habituer ni à y être indifférent. Alors, il y avait tout ou presque : "théorie du complot" bien entendu, "conspirationnisme", "fascisme", "négationnisme" et, je crois, "unijambisme" mais ce n'est pas certain. Et alors, ce n'était pas dit en passant, une fois, comme ça... non! asséné répété amplifié martelé des dizaines de fois le long du fil. 
Je n'ai pas souvent l'occasion d'approuver Gilles-William Goldnadel, mais quand il a dit : "dès qu'on parle des Juifs, les gens ont les fils qui se touchent", il avait bien raison. Quel manque de sang-froid! de sérénité! pour déverser un tel torrent d'insultes (sans jamais, par ailleurs, étayer) dès qu'un pan le plus petit soit-il de la Religion est touché... 
Et Coluche, alors? Il va voir les films sur les chiens d'aveugles, alors qu'il n'est ni chien, ni aveugle. Un peu de distanciation et de discernement ne ferait pas de mal. Un peu de neutralité, même si notre Employé de Banque qui fait office de Président l'a condamnée, la neutralité, en même temps qu'il a célébré le début (le début! je répète : le début!) de la Première Guerre Mondiale. 
Avant, on disait des hérésies, on commettait des blasphèmes. De nos jours, on est théoricien du complot et négationniste. Les cléricaux ont simplement changé de costume. Bon. 
Tiens, au fait! pourquoi ne suis-je pas négationniste? Pour la simple raison que je me fous de la Seconde Guerre Mondiale comme de l'an 40. Et pourquoi je m'en fous? C'est comme pour l'alcool, cette histoire. Les raisons, au départ? obscures ou instinctives ou... bref! peu importe. Mais ensuite, c'est par sociopathie. Il est quasiment obligatoire de boire de l'alcool, donc très peu pour moi, merci. Il est quasiment obligatoire de penser "World War II", donc très peu pour moi. Livres, films, articles, Programmes Scolaires, on ne voit que ça! Alors que personne ne s'intéresse aux guerres baussenques. Pire encore, dès qu'une mouche vole de travers, on la compare à Hitler. Hitler est partout. Ras-le-bol. Donc, quand je me suis intéressé à l'histoire, ça a été à tout sauf cette période. De ce fait, je ne suis pas négationniste.
M'y intéresserais-je un tant soit peu? immédiatement je serais "négationniste". Ce qui ne veut rien dire, rappelons-le, si ce n'est "révisionniste". Or, révisionniste, je le suis concernant tous les sujets, sans exception aucune*. Présentez-moi une théorie? on vérifie! on révise! Je ne vois pas pourquoi, sur ce sujet-là, il en serait autrement (et à mon avis, seul le manque de sang-froid pousse les honnêtes gens à isoler ce sujet des autres). Cela ne veut pas dire que je serais d'accord avec Faurisson, c'est certainement même le contraire. Mais ça veut dire que, pour moi, l'histoire officielle est synonyme de propagande. C'est un peu dur à comprendre pour les honnêtes gens, qui, de la même façon, ne comprennent pas qu'en s'opposant à la guerre en Libye, on ne soutient pas Kadhafi pour autant. Bref.
Tout ça pour dire que je ne sais pas grand chose de cette période. Je regarde malgré tout cette vidéo, par acquit de conscience. Ce que cet Edwin Black présente me parait tout à fait logique. Ne faites pas de pareils bonds! Logique, pure et simple. Vous avez d'un côté des gens, sionistes, qui veulent fonder un "Etat juif" (et donc y attirer les Juifs) ; vous avez de l'autre côté un gugusse qui manifestement a une dent contre les Juifs, voudrait s'en débarrasser et "purifier" son Allemagne bien aryenne, mon Dieu. Voilà des ennemis qui ont tout intérêt à s'entendre. Qu'ils aient pu traiter dans le sens de la création d'un "Etat juif" est le contraire de l'absurdité. Ce serait le "contrat de transfert" dont parle M. Black. Je n'en avais jamais entendu parler, et je ne sais pas s'il a eu une réalité concrète. Je laisse ceux qui sont intéressés par la question faire les recherches nécessaires.
Moi, ce qui m'intéresse, ce sont les hurlements et vociférations citées plus haut dès qu'on évoque quelque chose comme ça. Dans la Religion de la Shoah, qui bloque tout dans son référentiel des zeurléplusombres, le Diable s'appelle Hitler, et on l'invoque tous les cat'matins pour diaboliser untel ou untel. Alors évidemment, l'idée d'un "pacte avec le Diable"... Horresco referens!... Il ne faut pas en parler. Même si c'est vrai, il ne faut pas en parler. Une telle attitude étonnera les athées primaires (les voltairiens, disons) qui pensaient en avoir fini avec la religion en extirpant le christianisme. Que nenni! Toutes les composantes de la religion sont là. Bel et bien. 
Zarathoustra nous manque!


* Exemple de révisionnisme : la Première Guerre Mondiale

Bah oui, François nous raconte une petite légende fort sympathique. Mais, moi, j'aime le travail d'Henri Guillemin, L'autre avant-guerre, où on essaye de comprendre pourquoi les honnêtes gens, le centre-gauche, les milieux d'affaires, soit les idoles de François, ont conduit les peuples européens dans ce suicide général. Non, parce que, sinon, personne n'a jamais compris, dans l'histoire officielle... Des millions de morts, sans raison aucune, mince alors. Nous, révisionnistes, nous cherchons...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Assouf 938 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine