Magazine

Mini Cooper contre basset

Publié le 05 août 2014 par Go11
Hier, alors que ma femme revenait du bureau de poste, elle a croisé un homme d'une soixantaine d’années en train de poussant une voiture d'enfant, tout en tenant son chien en laisse et en train de parler sur son portable coincé entre son épaule et son oreille.
Elle ralentit d'avantage et alors qu'elle passait à leur niveau, elle reconnu le grand-père d'un bébé de sept mois qui est en fait le fils de notre voisin. Soudain, elle entendit un bruit sourd sur le côté droit de sa Mini Cooper et quand elle regarda dans son rétroviseur, elle vit quelque chose qui ressemblant à un ours en peluche au beau milieu de la chaussée.
Immédiatement, elle stoppa son véhicule et marcha en direction de l'endroit où l'impact s’était produit et se rendit compte qu'il s’agissait du chien basset du même voisin qui divaguait tout en accompagnant le reste du groupe. Il avait traversé la route sans regarder, avait bondit en plein dans la roue droite de l'auto de mon épouse et s’était fait coincer entre le bas de caisse et le goudron.
Mini Cooper contre bassetQuand elle et le grand-père eurent examiné le pauvre chien, il ne pouvait plus marcher, tout son arrière train était littéralement pelé et son bassin semblait gravement touché. Contrairement à ce qu'indiquait la plaque d'immatriculation de la Mini, ce n’était pas du tout « rigolo... » Le grand-père restait malgré tout optimiste et déclarait « pas de problème, il s'en sortira ! »
Par chance la voiture n'avait pas été cabossée, ce qui a prévenu un autre échange très gênant avec le voisin. Naturellement, nous l'avons informés de notre version des faits en lui envoyant un message. Il nous répondait peu après: « Le chien aurait dû être en laisse, c'est de la faute à personne. Malheureusement, il n'a pas survécu. Il avait 11 ans et a eu une belle vie.
C'était le bon moment pour qu'il nous quitte. S'il vous plaît, dites à Evelyne que ce n'était pas sa faute. Ces choses arrivent ... » Sa réponse nous a réconforté et nous pouvons imaginer que lorsque le vétérinaire a expliqué au propriétaire du pauvre chien l'ampleur des dégâts et le coût de la réparation, l'euthanasie s'est avéré de loin l'issue la plus économique ...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte