Magazine Beauté

S'il ne devait en rester qu'une...

Publié le 05 août 2014 par Gabee @Grabirelle

Hello mes petites étoiles de mer,

Aujourd'hui je vous présente une palette Urban Decay pour laquelle j'ai craqué aux USA. Elles sont désormais disponibles en France et je peux donc vous en parler sans risque de créer de terribles frustrations.

On la connaissait déjà, la palette Naked Flushed pour le teint, qui proposait un bronzer, une highlighter et un blush aux teintes très sympathiques. Je n'avais pas craqué à sa sortie car je possédais déjà de quoi effectué un bon contouring dans ma trousse à maquillage et que je ne voyais pas l'intérêt de craquer pour ce petit boitier dont la contenance me semblait bien classique.
Puis je suis tombée sur la version Streak, peu avant sa sortie en France. Un bronzer un peu soutenu mais qui semblait parfait pour ma peau claire qui commençait tout juste à dorer, un highlighter qui avait l'air d'envoyer du LOURD sur une peau bronzée (ou pas bronzée, d'ailleurs) et un blush corail sublime : forcément, je craque, voilà voilà. 

Je vous présente la merveille...

S'il ne devait en rester qu'une...
S'il ne devait en rester qu'une...

(Le pinceau n'est pas fourni avec ! Je vous en parle à la fin de l'article...)

Côté packaging, rien à redire, je la trouve très jolie et très pratique à glisser dans un sac. Son mini-format est vraiment chouette. Je pensais qu'il serait difficile de prélever le produit sans tout prendre en même temps mais il n'en est rien.

Les couleurs de photos sont très fidèles à la réalité (pour une fois) et vous permettent de bien vous rendre compte. Elle est tellement complète que je jure sur la vie de mes météorites de Guerlain que je ne suis partie en vacances qu'avec ma CC crème Erborian, ma poudre libre, cette palette et un mascara. Oui, dément.

S'il ne devait en rester qu'une...

On démarre par le bronzer qui est tout simplement parfait avec une peau très claire dès qu'elle a pris un tout petit peu de couleurs (sans bronzage, je suis devenue accro à celui de My Little Beauty qui est PARFAIt pour les teints lavabo comme moi). J'avais peur qu'il soit trop foncé pour la méthode du contouring qui me convient parfaitement et me donne bonne mine sans me farder à outrance. Il n'en est rien !

Elle se fond sur la peau et se travaille parfaitement pour un joli hâle sans démarcations. Elle prend plus de place sur la palette pour que l'on puisse l'utiliser avec un grand pinceau et l'appliquer tout en légéreté. 

Après avoir appliqué ma poudre libre, je commence donc par cette teint, que je place en "3", des pomettes aux arcades et des pomettes à l'angle de la machoire, tout en prenant soin de bien diffuser tout autour et de ne pas faire de démarcations.

S'il ne devait en rester qu'une...

Puis je passe à l'highlighter qui est un doré irisé légèrement rosé, pas trop pailletté. Je le nommerait bien "PERFECTION", en majuscules oui.

Je l'applique sur l'os de la pomette en geste léger vers l'extérieur et sur l'arcade, sous le sourcil. Jusque là j'utiliser le liquide de Benefit depuis plus de trois ans car je le trouvais parfait mais celui-ci vient de le détrôner ! Sur un teint légèrement hâlé, c'est encore une fois du plus bel effet. J'aime vraiment beaucoup.

Cette étape du contouring est ma préférée car elle révèle le visage et vient apporter la petite cerise sur le cake ou l'olive sur la pizza, le soleil sur la plage, le... Bref.

S'il ne devait en rester qu'une...

Et puis le blush, que j'applique en dernier car il est rose très léger et qu'il permet pour moi d'apporter la petite touche fraicheur au maquillage, uniquement sur les pomettes.

Ce rose corail est étonnant. Pour ma part j'ai toujours été rose plus punchy ou rouge mais là, je dois admettre qu'en période estivale, où le teint se fait moins porcelaine et où je le travaille du coup beaucoup moins, j'apprécie cette légèreté !

Voici un petit swatch pour que vous vous rendiez compte des teintes, du rendu et de la légèrté du bronzer qui peut s'étirer encore plus...

S'il ne devait en rester qu'une...

Ne prenez pas peur, le bronzer n'est pas orange ! J'ai ici bien insisté avec le blush mais vous pouvez obtenir très facilement un voil rose très léger...

D'ailleurs, je vous présente aussi le pinceau parfait pour lequel j'ai craqué chez Tarte, pour l'instant disponible dans les Sephora américains :

S'il ne devait en rester qu'une...

rJ'ai pris le kabuki et le pinceau large de la marque Maracuja. Je les adore pour leur design et leur qualité et le petit est très pratique pour cette palette et à glisser dans le sac. De plus, les poils sont très serrés ce qui permet d'appliquer parfaitement l'highlighter.

J'espère vraiment que cette marque arrivera bientôt en France car j'ai craqué pour quelques uns de leurs produits. Je me demande d'ailleurs si je vous les présente étant donné que vous risquez d'avoir du mal à les trouver ailleurs qu'aux USA. Qu'en dites-vous ?

Alors, cette palette, elle vous tente ? Vous pouvez la retrouver en quatre teintes différentes et très bien pensées chez Sephora pour 32 euros. C'est un peu cher mais croyez-moi, ce sera un fidel allié pour votre teint. Je me demande d'ailleurs si la Naked classique n'aura pas raison de moi cet hiver...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gabee 1686 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines