Magazine Séries

Orange is the new black- Saison 2

Publié le 11 août 2014 par Serimaniak

Orange is the new black

Saison 2 - 13 épisodes

5 coeurs

OITNB s2
Il est très courant qu'après un énorme succès, la saison 2 d'une série soit décevante et assez fade. C'est loin d'être le cas ici où Jenji Kohan (créatrice de Weeds) continue de nous servir des intrigues drôles et divertissantes servies par des personnages extrêmement bien écrit. J'ai été heureuse de voir cette saison un peu moins centrée sur Piper et ses problèmes existentiels. Je regrette par contre que les répercussions de son attaque sur Pennsatucky aient été aussi rapidement évoquées. Même si elle m'est fort sympathique, je ne trouve pas que ce soit le personnage le plus intéressant de la bande et il était judicieux de donner un peu plus de temps de parole à d'autres comme Taystee et Poussé. Je reste une grande fan de cette amitié si fusionnelle qui unit ces deux personnages que pourtant tout oppose à la base. J'ai aimé en apprendre plus sur le passé de Poussé, fille de militaire tombée amoureuse de celle qu'il ne fallait pas, même s'il me semble qu'on ne sait toujours pas pourquoi elle est en prison. L'arrivée de Vee en prison nous a également donné bien plus d'informations sur le passé de Taystee et l'origine de cette reconnaissance et cette loyauté qu'elle témoigne à Vee, la vipère. Ce personnage m'a beaucoup agacé même si, il faut le reconnaître, elle a bien remué la prison avec ses innombrables manipulations et magouilles. C'est simple, elle a foutu le bordel dans tous les clans histoire de s'assurer la plus grosse part du gâteau. Son histoire avec Red était très intéressante vu qu'elle est à l'origine de la transition de Red en badass mais j'ai eu beaucoup de mal à la voir malmener Poussé et manipuler la si touchante Crazy Eyes. Je suis très heureuse qu'on en ait fini avec elle! L'autre intrigue fil rouge m'a bien moins passionnée. Je n'éprouve pas vraiment de sympathie pour l'histoire d'amour entre Bennett et Daya qui manque de relief et de passion. On dirait deux adolescents en pleine puberté et c'est assez agaçant à voir. Je ne les trouve ni mignons ni intéressants. Du côté des épisodes flashbacks, je donne la palme à l'histoire Morello qui m'a le plus surprise. J'étais loin d'imaginer ça et, malgré la folie du truc, on en vient à éprouver énormément de compassion pour elle et son histoire avec son fameux Jonathan. L'histoire de Black Cindy était hilarante, celle de Crazy Eyes incroyablement touchante, celle de Gloria assez dure et celle de Rosa très étonnante, j'adore. Je reste une grande fan de ces femmes fortes loin des caricatures habituelles. Je regrette la trop grande absence de Sophia, qui avait encore beaucoup à raconter, l'inutilité de Pennsatucky et le départ d'Alex m'a un peu laissé sur ma fin. J'aurais préféré l'échanger contre Larry et Polly qui ne m'intéressent pas vraiment. En somme, une très bonne saison que j'ai regardé en une petite semaine, très bonne idée de tout sortir d'un coup Netflix, merci!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Serimaniak 642 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines