Magazine

5 lieux zen et relaxants pour se ressourcer à Berlin.

Publié le 11 août 2014 par My Morning Glory @My_MorningGlory

La première fois que je suis allée à Berlin (il y a pas mal d’années, merci de ne pas préciser, je vais prendre un coup de vieux), j’ai fait une expérience assez dingue : dans une ville tourbillonnante, je découvrais le lieu le plus zen du monde ! Bluffée par la capacité que nous avons tous de créer une bulle qui nous protège du monde extérieur, quel que soit ce monde extérieur, j’ai imaginé un rituel. A chaque fois (ou presque) que je vais dans une ville étrangère, je me mets en veille active pour découvrir ce lieu zen, relaxant et pourtant au milieu du monde, pour chaque fois, me découvrir moi-même un peu plus. 
Il se trouve que je commence à bien connaître Berlin etje vous propose 5 lieux où vous pourrez tenter de vous ressourcer et peut-être trouver votre bulle urbaine à vous !
5 lieux zen et relaxants pour se ressourcer à Berlin.
   1. Dans les couloirs du Hamburger Bahnhof
Allez, j’avoue. C’est ma bulle à moi. Je vous invite à vous glisser lentement entre les œuvres de ce musée d’art contemporain, installé dans la gare qui reliait Berlin à Hambourg depuis 1996. Au gré de vos balades, vous allez tomber nez à nez avec le Mao de Warhol voire Elvis Presley ! Mais le meilleur endroit est selon moi l’aile gauche du musée. C’est simple : il n’y presque jamais personne ! Les murs peints en blanc, les néons de Dan Flavin grésillent ou bien les mots répétitifs d’une bande son résonnent, de façon lointaine, tandis que vous commencez à vous laisser aller sur les canapés d’un très long couloir… En tous cas, ça marche à tous les coups pour moi. En un mot, laisser vous bercer par l’art et votre imaginaire n’en sera que plus heureux (et vous aussi !).
Y aller : Invalidenstraße 50-51, 10557 Berlin, métro Hauptbahnhof.
5 lieux zen et relaxants pour se ressourcer à Berlin. 
2. A une table du Panorama Café
Non, non, je ne parle pas du Panorama Bar, bar interlope au cœur du Berghain, le club berlinois à ne pas louper ! Je vous parle du Panorama Café, petit café panoramique situé au 25ème étage de la Kollhof-Tower, du nom de l’architecte qui a mené le projet de son édification. En plein cœur de Potsdamer Platz, poumon de la ville qui n’était encore qu’un terrain en friche il y a 20 ans, le Panorama Café est une expérience en soi. Il faut payer 6,5€ pour monter au dernier étage de la tour en seulement quelques secondes (vous volerez dans les airs grâce à l’ascenseur le plus rapide d’Europe) et une fois au sommet, vous pourrez observer Berlin à 360°. Bien sûr, ce que je vous conseille est de vous installer à l’une des petites tables du café, celle qui donne sur une partie de Tiergarten et sur le Kulturforum (les fans des Ailes du désir de Win Wenders reconnaitront). Et là, en sirotant une petite bière, observez et oubliez tout !
Y aller : métro PotsdamerPlatz
5 lieux zen et relaxants pour se ressourcer à Berlin.
3. Sous un arbre de TempelHof 
La réputation de Berlin, capitale des lieux désaffectés n’est pas à faire. Lors de la chute du Mur de Berlin et durant les années qui ont suivi, Berlin a dévoilé un nombre important de friches et de lieux à réinventer : c’est le cas du squat Tascheles (aujourd’hui racheté par une banque il me semble…)… et de la Potsdamer Platz qui n’était rien il y a encore 20 ans. Fermé en 2008 et ré-ouvert deux années plus tard réhabilité en parc, l’aéroport Tempelhlof est le paradis des vélos, rollers, voitures en carton, cerfs-volants et toutes sortes de promeneurs. Les voitures y sont interdites et c’est ce que j’ai adoré quand j’ai commencé ma balade dans le parc en vélo. Le calme y est olympien. Je vous conseille de prendre l’entrée sur Tempelhof Damm et de vous laisser glisser sur la grande piste qui fait tout le tour du parc. Une fois que vous aurez dépassé les jardins partagés, scrutez l’horizon et repérez les parasols rouges sur la droite. Rejoignez ce petit coin de détente qui ne porte pas de nom et là, bien installé sous un arbre, sirotez une Bionade en écoutant le vent souffler entre les feuilles. 
Y aller : métro TempelHof (trop simple)
5 lieux zen et relaxants pour se ressourcer à Berlin.
4. Sur une pelouse de Tiergarten
Tiergarten est un peu le Central Park de Berlin. Ancienne réserve de chasse du Grand Electeur Frédéric Guillaume, cette vaste étendue verte devient un jardin public en 1740. Depuis, ce jardin est le grand poumon vert de la capitale allemande et est présent dans un certain nombre de films et de romans. Pour les puristes, je recommande la lecture de Berlin AlexanderPlatz d’Alfred Döblin, œuvre majeure allemande qui relate l’histoire d’un pauvre nigaud tout juste sorti de prison, à qui il arrive toutes les péripéties possibles dans le Berlin des années 20. Il y a un passage assez curieux d’ailleurs qui raconte les promenades un peu suspectes de chasseurs d’amour dans ce parc, aujourd’hui totalement safe. Et d’ailleurs, c’est pour y pique-niquer que j’ai vraiment découvert ce lieu. Mon barbu et moi avons dégotté un coin unique à l’ombre, en plein mois de juin et avons déployé un très grand drap sur lequel nous avons grignoté nos sandwichs maison et où nous nous sommes laissés aller pour une sieste salvatrice. Croyez-moi, pour celles qui connaissant le parc des Buttes Chaumont à Paris (où tous les parisiens sont entassés les uns sur les autres), Tiergarten est le paradis. 
Y aller : plusieurs possibilitésmétro : Brandenburger Tor, Berlin Bellevue, PotsdamerPlatz, Hauptbahnhof, Bundestag
5 lieux zen et relaxants pour se ressourcer à Berlin.
5. Sur un vélo
Enfin, quiconque est allé à Berlin sans louer un vélo au moins une journée a carrément loupé son expérience urbaine. « Non mais allo, tu es à Berlin et tu loues pas de vélo ? ». La ville est faite pour ça : plate, peu de côtes (vous allez adorer, vous qui grimpez pour rejoindre la place Saint Georges à Paris et celles qui abandonnent leur vélib au pied de Montmartre), des pistes cyclables partout, une signalisation routière spécifique aux vélos, des voitures courtoises et des gens qui savent rouler en vélo (pas de passage au feu rouge, ce genre de choses…). Vous trouverez des vélos à louer partout dans la ville, parfois même au pied de votre hôtel. Le prix moyen est de 10€/jour mais croyez-moi, vous ne le regretterez pas. Car c’est du haut de votre selle que vous serez le roi ou la reine du monde, sans trop d’effort (je vous le répète, tout est plat). Profitez ! 
5 lieux zen et relaxants pour se ressourcer à Berlin.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à tester ces lieux et n’hésitez pas à revenir ici pour partager vos lieux zen et relaxants à vous !


Aller à Berlin Depuis Paris, tout est possible :
Avion : Air-France et EasyJet offrent tour à tour des A/R très intéressants. Avec Air-France, vous atterrirez à Tegel Airport, qui n’est qu’à 40 min du centre de Berlin en bus (AlexanderPlatz) et c’est bien plus pratique que d’atterrir à Schönefeld Airport (via EasyJet). A vous de voir !
Train : Si vous êtes jeunes et en forme, tentez le train de nuit qui part de la Gare du nord à Paris et vous dépose à l’intérieur de Berlin au petit matin. C’est très peu cher si vous vous passez des couchettes, mais sachez qu’il va vous falloir récupérer physiquement un peu à l’aller comme au retour ! Je l’ai fait deux ou trois fois et je pense maintenant que j’ai passé l’âge… 
Bus : Eurolines est la compagnie de transports de bus qui vous mène partout en Europe. Je n’ai jamais testé, mais il parait que c’est mieux que rien quand on est fauché !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


My Morning Glory 134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte