Magazine Conso

Et vous, que lirez-vous cet été?

Publié le 04 août 2014 par Emmanuel S. @auxangesetc

Ça y est, les vacances c’est parti. Je serai d’abord à la maison quelques jours. Ensuite, je partirai avec femme et enfants pour une destination dont la simple évocation fait frémir d’envie et de crainte mêlées le cœur des plus grands aventuriers: l’Aveyron. Le pays de l’aligot, des tripoux, du Roquefort, du Laguiole et du viaduc de Millau. Le pays des coureurs aussi (clic).

Bon, il faut rester lucide, ça risque d’être également le pays où on a beaucoup de temps pour soi. Pour réfléchir. Faire le point sur sa vie. Sur  sa carrière. Sur ses amis. Angoissant. Mû par cette peur de l’inconnu, je me suis dit qu’il fallait que je démine le terrain et trouve un moyen efficace de m’occuper. Juste au cas où.

L’occasion est belle de combler mes lacunes en termes de connaissance de la littérature « classique ». C’est toujours ma bonne résolution de quand vient l’été. D’ordinaire, mon truc à moi c’est plutôt les romans qui racontent une histoire, avec une chute à la fin. Quelque chose d’un peu rythmé, avec des rebondissements. Pas un roman tout plat à la Paul Aust(ère) quoi. J’aime bien aussi la Fantasy, genre Seigneur des Anneaux ou les extraordinaires Chroniques de Mars d’Edgar Rice Burroughs, le papa de Tarzan. Oui, et alors. Mais il faut reconnaître qu’ »en société », ça rend moins bien de citer du Tolkien que du Flaubert : « tout à fait très cher, ce que vous dîtes me fait d’ailleurs penser à cette citation de Gollum dans le Seigneur des Anneaux: « Mon précieuuuuxxx, ils me l’ont voléééé… Vilain Hobbit jouflu! » ». Difficile à placer, vous en conviendrez.

Donc, au programme pour cet été, je devais enchaîner Voyage au bout de la nuit de Céline – j’avais commencé à le lire il y a longtemps mais j’avais pas accroché -, 1984 de George Orwell – bizarrement, même si j’aime beaucoup la Fantasy, je ne suis pas super fan de SF mais comment passer à côté de cette oeuvre majeure de la littérature d’anticipation? – ou encore le Rouge et le Noir de Stendhal. Après moultes tergiversations, hésitations, réflexions, je me suis dit que finalement, cet été encore, je me contenterais du rouge et du rosé. Ah ! Humour du gars qui part dans l’Aveyron!

Cela dit, mes valises ne seront pas totalement vides de culture puisque je partirai avec 2 p’tits bouquins conseillés par la Griffe noire, très belle librairie installée dans le Val-de-Marne : Caché de David Ellis, un polar apparemment bien fichu et Les Apparences de Gillian Flynn, autre thriller à tendance polaroïdesque. Pas sûr de bouquiner tout ça en 15 jours mais je ne manquerai pas de vous faire un compte-rendu si tel était le cas.

Et vous, que lirez-vous cet été?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Emmanuel S. 893 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine