Magazine High tech

Une définition de l'innovation

Publié le 01 mai 2008 par Levidepoches

Une définition de l'innovation

L'innovation est l'un des principaux moyens pour acquérir un avantage compétitif en répondant aux besoins du marché. Innover, c'est créer de nouveaux produits, Il existe principalement deux niveaux d'application de l'innovation dans l'entreprise :

  • On peut innover ponctuellement, on parle alors de projet d'innovation ou d'innovation produit. Il s'agit essentiellement de projet d'amélioration de produits existants, de création, ou d'adoption d'une nouvelle technologie à un produit.
  • On peut aussi innover de manière permanente, à long terme. On parle alors d'innovation permanente, d'innovation totale ou encore de management de l'innovation. Cela ne consiste plus à acquérir un avantage compétitif mais à pérenniser cette compétitivité (on parle aussi d'innovation durable). À ce niveau, l'innovation doit devenir un pilier de la stratégie de l'entreprise. Elle devra mettre en place un système de veille et de partage de l'information, protéger ses innovations grâce à sa stratégie de protection industrielle, créer une synergie partenariale, et accorder une place importante au client dans sa démarche.

En général, les entreprises commencent par l’innovation par projet, en utilisant des techniques et des outils classiques de l’innovation (tels que la créativité, le développement de produits innovants, la protection industrielle…) afin de développer un produit (ou service) nouveau. L'origine de l'innovation vient souvent d'une avancée technologique, d'un nouveau besoin et/ou d'une situation de portefeuille produits "vieillissant". Après avoir conclu leur projet innovant par un succès commercial, les entreprises décident de reconduire le processus de manière plus systématique et peuvent alors, organiser leur management de l'innovation

.

Une définition de l'innovation

Une autre définition de l'innovation

L’innovation est l’introduction d’une nouveauté commercialisable sur un marché. Par extension l’innovation désigne le résultat de cette action, la chose nouvelle. Les spécialistes de l’innovation distinguent souvent quatre types d’innovations (en référence à la définition internationale du manuel d'oslo):

Cependant il existe de très nombreuses typologies de l’innovation selon l’usage escompté.

L'innovation se distingue de l'invention ou de la découverte en ce sens qu'elle suppose un processus de mise en pratique aboutissant à une utilisation effective.

L’innovation est un sujet important tant pour l’économie que pour les affaires, la sociologie et les sciences sociales dans leur ensemble. L’innovation est censée jouer un rôle moteur dans l’économie. De ce fait, les facteurs qui favorisent l’innovation et sa diffusion sont considérés comme déterminants par les décideurs politiques.

Une définition de l'innovation

Multiples définitions de l'innovation

Souvent le mot innovation est attaché à un autre mot, lui donnant ainsi plusieurs autres significations (en dehors de celles déjà citées ci-dessus).

Innovation de process ou de procédés :

L'innovation de process concerne la mise au point ou l'adoption de méthodes d’organisation, de développement, de fabrication, de production ou de distribution nouvelles. Exemple d'innovation de process : le passage de la Vente Par Correspondance est passée du minitel à l'internet.

Innovation de rupture

L'innovation est dite de "rupture" lorsqu'elle modifie profondément les conditions d'utilisation par les clients et/ou qu'elle s'accompagne d'un bouleversement technologique. Exemple d'innovation de rupture : quand on est passé de la Cassette VHS au DVD.

Innovation incrémentale

L'innovation incrémentale ne bouleverse pas les conditions d'usage et l'état de la technique, mais y apporte une amélioration sensible. Elle est souvent le fruit de la volonté de l'entreprise de conserver son avance technologique sur ses concurrentes. On parle aussi pour désigner une légère innovation incrémentale, d'amélioration de produit. Exemple d'innovation incrémentale : lorsque les souris à bille sont devenues des souris optiques. Ou encore, lorsque vos téléphones fixes se sont libérés de leur cordon (avec les téléphones sans fil)

Innovation perturbatrice

La technologie 'perturbatrice' est initialement sous-performante par rapport aux besoins du marché principal, mais ses progrès la conduisent finalement à y répondre, tandis que la technologie dominante devient sous-performante. C'est une technologie 'dormante' qui peut mettre longtemps à progresser. Mais elle peut être extrêmement dangereuse : vous êtes sur votre technologie (leader) et vous innovez régulièrement, car votre portefeuille de produits vous rapporte suffisamment. Et un beau jour, parce que vous n'y avez pas prêté attention, vous perdez tout l'attrait de vos 'vaches à lait' car la technologie dite 'dormante' a aussi progressé et est arrivée au niveau de vos produits 'bas de gamme' qui vous rapportaient tant! Quelques conseils pour réussir face à une technologie perturbatrice : - Créez une organisation indépendante, dédiée à la technologie perturbatrice ; - Cherchez un marché intéressé par les spécificités de la technologie perturbatrice, plutôt qu'à pousser la technologie vers les clients existants.

Intelligence innovation

Plus qu'une définition, voyons le concept anglophone appelé "intelligence innovation". Cela concerne tout ce qui lie le "renseignement", "l'espionnage industriel" non délictueux (KM - Veille - Information - Intelligence économique ...) à l'innovation pour constituer une sorte de base de connaissance d'innovation. Pour reprendre une réflexion de Marc GIGET, l'innovation devient le lien entre la connaissance technico-scientifique d'un côté et les utilisateursou clients de l'autre.

Grappes d'innovation

Joseph Schumpeter explique dans Le cycle des affaires, publié en 1939, les cycles économiques par l'innovation et en particulier par les « grappes d'innovation ». Selon Schumpeter, le progrès technique est au cœur de l'économie et elles apparaissent en grappes ou essaims : après une innovation majeure, souvent une innovation de rupture due à un progrès technique, voire scientifique (par exemple : la vapeur, les circuits intégrés, l'informatique, l'internet, les nanotechnologies, ... ) d'autres innovations sont portées par ces découvertes. On constate alors des cycles industriels où après une innovation majeure, l'économie entre dans une phase de croissance (créatrice d'emplois), suivie d'une phase de dépression, où les innovations chassent les entreprises 'dépassées' et provoquent une destruction d'emplois.

Pour décrire ce processus Schumpeter employa le terme de « destruction créatrice » dans Capitalisme, socialisme et démocratie en 1942. Par exemple, Schumpeter retient les transformations du textile et l'introduction de la machine à vapeur pour expliquer le développement des années 1798-1815 ou le chemin de fer et la métallurgie pour l'expansion de la période 1848-1873. Cette analyse se rapproche des cycles identifiés par Kondratiev, Juglar ou Kitchin.

Schumpeter, lui, distingue cinq types d'innovations : la fabrication de biens nouveaux, des nouvelles méthodes de production, l'ouverture d'un nouveau débouché, l'utilisation de nouvelles matières premières et la réalisation d'une nouvelle organisation du travail.

Politique d'innovation - et - Plan innovation

Politique d'innovation en France, politique d'innovation au Canada, politique d'innovation en Europe... Faut-il croire qu'on vient juste de se rendre compte de l'importance de l'innovation ? De fait, il s'agit de tout ce que les politiques peuvent mettre en œuvre pour favoriser et promouvoir l'innovation (comme les aides financières). Dès lors, on n'emploie plus ces expressions (galvaudées par le côté politiques gouvernementales) pour désigner la politique interne de l'entreprise. On préférera utiliser les expressions management de l'innovation, stratégie d'innovation, tableau de bord de l'innovation, etc.

Systèmes d'innovation

Les systèmes d'innovation, lorsqu'ils sont liés à la politique d'innovation, ou lorsqu'ils concernent l'économie, la sociologie ou la nation, désignent toutes les activités favorisant l'emploi, la création et le développement des entreprises, et donc la croissance, la compétitivité et la performance économique des nations. Ce qui ne nous intéresse que d'une manière indirecte sur ce site. Lorsque l'on parle des (ou du) systèmes d'innovation de l'entreprise X, alors le terme désigne les méthodologies, les processus et les techniques que l'entreprise X a mise en œuvre pour favoriser sa compétitivité. Pour éviter l'ambiguïté, je préfère n'utiliser que très sporadiquement ce terme.

Définitions Canadiennes / Québécoises. On peut classer l’innovation selon trois grandes catégories :

- L’innovation cumulative suppose l’introduction d’un produit qui se caractérise par un certain degré de nouveauté et une certaine création de valeur. Un exemple serait un type de détergent à lessive « nouveau et amélioré ».

- L’innovation importante suppose un degré considérable de nouveauté du produit et une création de valeur substantielle pour le client. Le baladeur Sony, qui permet aux gens d’écouter de la musique à l’aide d’un lecteur de disque portatif, est un exemple d’innovation importante.

- L’innovation transformatrice est la moins courante et suppose des produits entièrement nouveaux qui engendrent une valeur substantielle pour le client. On peut considérer que l’automobile a été une innovation transformatrice puisqu’elle a complètement révolutionné la manière dont les gens se déplacent.

Innovation Pull (venant de l'expression : market pull)

Innovation consécutive à la demande exprimée du marché qui 'tire' le nouveau produit. Exemple : l'augmentation de la capacité des coffres des voitures, était une innovation que les automobilistes ont longtemps réclamée.

Innovation Push (venant de l'expression : technology push)

Innovation consécutive à l'évolution d'une technologie qui 'pousse' à innover. Il y a deux façons pour que la technologie force à innover :

- À la suite d'une découverte scientifique ou de votre service recherche et développement (R&D), il vous semble impossible de ne pas appliquer cette nouvelle technique à vos produits. (innovation de rupture)

- On innove face à une loi de progrès continu, contre laquelle on ne peut quasiment rien. Exemple : Loi de Moore selon laquelle le nombre de transistors par puce double tous les 18 mois.

Innovation entrepreneuriale

L'entreprise a deux fonctions essentielles, et deux seulement : le marketing et l'innovation. Le marketing et l'innovation produisent des résultats, le reste n'est que dépenses. Peter Drucker.


wikipedia (images aldo sperber)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Levidepoches 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine