Magazine Design et Architecture

Le capitole - washington (usa)

Publié le 21 août 2014 par Aelezig

Le Capitole des États-Unis est le bâtiment qui sert de siège au Congrès, le pouvoir législatif des États-Unis Il est situé dans la capitale fédérale, Washington DC. La construction de style néoclassique commence en 1793. 

z19

Histoire 

Plusieurs villes ont servi de capitale aux États-Unis avant que celle-ci ne se fixe à Washington. Au moins huit bâtiments différents ont abrité le siège du pouvoir législatif pendant la guerre d’indépendance américaine (1775-1783) et les premières années de la République.

La ville de Philadelphie a d’abord joué le rôle de capitale et de lieu de réunion du Congrès. Les représentants des 13 colonies révoltées contre Londres ont tenu leur première réunion au Carpenters' Hall en 1774. L’année suivante, le Second Congrès continental se déroula également à Philadelphie : c’est au cours de l’une de ses séances que fut signée la Déclaration d'indépendance (1776) et votée la Constitution américaine (1787) dans l’Independence Hall. Cependant, suite à la défaite américaine de Brandywine en 1777 et à la prise de Philadelphie par les armées anglaises, le Congrès dut quitter la ville. Le Congrès continental s'installa à New York en 1785 et siégea au Federal Hall ; mais, sous la pression de Thomas Jefferson, il déménagea de nouveau à Philadelphie en 1790, qui fit office pendant dix ans de capitale provisoire des États-Unis, pendant que Washington était en chantier. Les assemblées législatives se tenaient alors au Congress Hall où fut élaborée en 1790, la Déclaration des droits, c'est-à-dire les dix premiers amendements à la Constitution américaine.

Le site choisi par l'ingénieur français Pierre Charles L'Enfant pour construire le Capitole est Jenkins Hill, une colline surplombant de 27 mètres le Potomac, situé à un mile de la Maison-Blanche, le siège du pouvoir exécutif. Mais devant le refus de l'ingénieur français de donner les plans de l'édifice et de se soumettre à l'autorité des commissaires nommés par George Washington, il est révoqué.

z17

Un concours d’architecture est lancé en mars 1792 pour réaliser les plans du Congrès et de la maison du président. C'est un médecin et architecte amateur, William Thornton, qui reçoit l’approbation de George Washington dans une lettre datée du 5 avril 1793. Les plans de Thornton s’inspirent de la grande colonnade du Louvre et du Panthéon de Rome.

Le président Washington pose la première pierre de l’édifice au cours d’une cérémonie le 18 septembre 1793.

L’aile du Sénat est achevée en 1800 alors que celle de la Chambre des Représentants n'est terminée qu’en 1811. Malgré tout, la première session du Congrès des États-Unis est tenue le 17 novembre 1800.

Peu après la fin de la construction, le Capitole est presque entièrement brûlé le 24 août 1814 par les Britanniques durant la guerre de 1812 : c'est une averse orageuse qui permet l'extinction de l'incendie ! Sa reconstruction débute en 1815 et dure près de quatre années.

z21

L'édifice est aussi marquée par deux grands noms de l’architecture américaine : Benjamin Latrobe, un ami de Thomas Jefferson, qui laisse son empreinte sur l’aménagement intérieur et l'aile Sud à partir de 1804, puis dans la reconstruction du bâtiment après son incendie ; et Charles Bulfinch, son successeur entre 1818 et 1829, engagé par le président James Monroe pour édifier une rotonde surmontée d’un dôme au centre du bâtiment.

Entre 1825 et 1835, le sculpteur italien Luigi Persico est chargé de réaliser les allégories du fronton de la façade orientale et des niches encadrant l'entrée vers la rotonde. En 1837, l'État passe commande de deux groupes sculptés pour décorer l'escalier menant à cette entrée : La Découverte de l'Amérique, également réalisée par Persico, mise en place dès 1844, et La Rescousse, sculptée par Horatio Greenough, installée en 1853.

Durant les années 1850, le bâtiment est agrandi de manière significative. L'arrivée de nouveaux États au sein de l'Union entraîne en effet un accroissement du personnel politique. L'architecte Thomas U. Walter décide d'utiliser du marbre blanc pour élever les murs, plus résistant que le grès du bâtiment d'origine. Un nouveau dôme, surnommé la « pièce montée », est élevé à partir de 1856 pour suivre les agrandissements du bâtiment. Sa structure réalisée en fonte, pesait alors trois fois le poids du premier dôme et avait un diamètre de 30 mètres supplémentaires.

z16

Les travaux sont suspendus par la guerre de Sécession en 1861 et le Capitole sert de baraquement militaire, d'hôpital et même de boulangerie. Les travaux seront achevés en 1868.

Le Dôme est surmonté depuis 1863 d’une statue en bronze de 5,94 mètres de haut, représentant Libertas, une déesse romaine. L'éclairage électrique est installé dans les années 1880. Les terrasses en marbre sont aménagées entre 1884 et 1891, ce qui permit d'agrandir le bâtiment d'une centaine de pièces supplémentaires. En 1898, le Capitole est endommagé par une explosion due au gaz.

Lorsque le dôme est terminé, il se trouve beaucoup plus grand que prévu par le plan d’origine... et alourdit considérablement l’ensemble. Une partie du bâtiment est donc reconstruite en 1904. En 1935, la Cour suprême quitte le Capitole pour emmenager dans son propre bâtiment situé derrière la façade Est.

z20

Une reproduction en marbre de la façade est ajoutée pour la surélever d’environ 10 mètres de hauteur (1958-1962). Les colonnes de style corinthien sont enlevées et transférées dans le parc du National Arboretum. Le fronton en grès de Persico pour la façade orientale est déposé et remplacé par une réplique en marbre, de même que les statues des niches.

Aménagements récents

Au XXe siècle, un réseau de tunnels est conçu pour relier le Capitole aux différents bureaux et annexes situés dans les quartiers proches. En 2000 commencent les travaux du centre d’informations touristiques sous le Capitole qui a ouvert ses portes fin 2008. Depuis 2001, la façade Est où a lieu la prestation de serment et l'entrée en fonction du président américain depuis Ronald Reagan, a été choisie pour la construction de ce complexe souterrain, qui doit faciliter l’entrée des visiteurs. Des salles d’exposition et des restaurants sont également prévus.

En 2007, la Chambre des représentants a voté un ensemble de mesures visant à faire du Capitole un bâtiment « vert »  : installation de panneaux solaires sur le toit du Rayburn Building, remplacement de 30 000 ampoules, ouverture d'une pompe à éthanol, substitution du gaz naturel au charbon dans la centrale à vapeur assurant le chauffage et la climatisation. Il y a aussi un petit train électromagnétique qui relie entre eux les différents bâtiments.

z18

Arts

Le Capitole est un haut-lieu de l’histoire de l’art américain. Les peintures murales de l’artiste italo/grec-américain Constantino Brumidi (1805-1880) comptent parmi les œuvres les plus remarquables. On les trouve dans les couloirs du premier étage dans l’aile du Sénat. Ce lieu, connu sous le nom de Brumidi Corridors représente les grands moments et personnages de l’histoire américaine. Le premier atterrissage sur la Lune et l’équipage de la navette Challenger ont ainsi été ajoutés après la mort de l’artiste.

Brumidi réalisa également plusieurs peintures qui ornent la rotonde centrale. La rotonde abrite encore huit autres peintures sur le thème de l’histoire américaine.

Le Capitole abrite une collection de statues dans le Hall of Columns. Cette galerie longue de 30 mètres est située au premier étage de l'aile des représentants. Elle comprend deux œuvres données par chacun des 50 États pour honorer des personnages ayant joué un rôle important dans leur histoire. Ainsi, l’État d’Hawaii est représenté par une statue en bronze du roi Kamehameha (1959) et une autre du Père Damien, le symbole de la lutte contre la lèpre. La centième et dernière acquisition de la collection est une statue de Popé, l’Amérindien qui dirigea la révolte des Pueblos contre l’occupation espagnole en 1680. Elle fut donnée par l’État du Nouveau-Mexique le 22 septembre 2005.

Vu en 2011

D'après Wikipédia


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte