Magazine Bons plans

John Weng, le bistrot asiatique

Publié le 27 août 2014 par Pilierdebuffet

L’équipe de l’américain Lefty (pourvoyeur de burgers et salade César de la rue Vivienne, 2ème) a migré vers l’Orient (non sans conserver une touchette d’oncle Sam vous le verrez). Un virage à 180°C puisque le premier n’est plus, et que le second a (et aura de plus belle) quelques clones.

Ouh le joli montage by ©pilierdebuffet

Dans le far 10ème pour commencer, l’asiatisant "John Weng" est né. Nems fins, soupe coco, gyosas, bo buns, mais aussi "cromesqui" de quelque chose et autres épices font le jeu de ce bistrot joliment décoré et tamisé rue du Faubourg Poissonnière, offrant au passage la solution au dilemme "asiat’ ou cadre sympa et bon vin" ?

Si je n’avais pas eu tellement l’occasion de copiner avec les garçons du Lefty (passant pourtant mes journées juste en face, mais no-burger diet oblige), j’ai été plus qu’agréablement surprise par leur chaleur, alors que j’attendais mon compagnon (plus de 20min, pour une phobique de l’attente, c’est dire).

On me reconnait (joli !), on me propose de "goûter" le vin avant d’ouvrir la bouteille commandée à l’aveugle. «Vous aurez remarqué que l’on a une notion toute personnelle de la notion de "goûter"» me souffle-t-on en me tendant un verre plein. Je suis bien ici, je pourrais même poireauter une demi heure de plus.

"Il" arrive, et me permet ainsi de laisser tomber mon habit de pauvre rencardée éconduite. Yeah ! On va pouvoir commander de quoi éponger ce rouge. Et ouvrir la bouteille, accessoirement.

Je me lance dans un grand chelem sans-gluten : soupe de coco aux vermicelles de riz et crevettes, puis bo bun végétarien au tofu mariné. Yeepy. Lui prendra un classique masculin : gyosas, en prenant bien soin d’éviter toute verdure, avant de se lancer dans l’aventure du cromesqui, qui à part évoquer de vagues souvenirs télévisuels ne nous dit plus grand chose (nous apprendrons qu’il s’agit alors de riz pané, plus ou moins).

Je me régale, sans excès de jouissance non plus, mais profite d’un entrée-plat financièrement raisonnable, et d’un cru tout à fait respectable.

Un bon moment. Un bon lundi (ouvert le lundi donc, information non négligeable) : une déco apaisante qui permet de vivre encore sereinement la néo-sobriété architectural dans des tons chauds, une assiette qui remplit sa fonction avec délectation, et un accueil des plus charmants. Je suis la première étonnée croyez bien de vivement recommander le lieu.

20, rue du Faubourg Poissonnière – 75010 Paris
Tél. : 01 42 46 27 81 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pilierdebuffet 511 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte